Onirik
Y le dernier homme - Avis+/-
Onirik -> Bande dessinée -> Comics -> Dernière mise à jour : le dimanche 26 septembre 2021.

Dieu tout-puissant ! T’es capable de descendre un mec sans faire un discours d’une heure, ou quoi ?



Editeur : Urban Comics

de Brian K. Vaughan & Pia Guerra

À Boston, le Dr. Allison Mann est sur le point d’accoucher de son propre clone. Dans le ciel du Moyen-Orient, un avion ramène l’agent 355 de Jordanie. Elle porte sur elle l’Amulette d’Hélène. Or, une prédiction assurait qu’une catastrophe surviendrait si jamais cette amulette quittait le pays.

À Washington, la députée Jennifer Brown assiste à la mort soudaine de son assistant. À Boston, sa fille, l’infirmière Héro Brown, constate la mort de son petit-ami du moment. À Brooklyn, Yorick Brown entend un coup de feu à l’extérieur. Une policière vient de se suicider après la mort de son mari et de son coéquipier.

En Cisjordanie, la colonelle israélienne Tse’elon, assiste à la mort de tous les soldats masculins de son unité. Elle comprend immédiatement qu’il ne s’agit pas d’une attaque chimique puisque seuls les hommes sont touchés.

Deux mois plus tard, alors que la planète n’est plus occupée que par des femmes, on évacue encore les cadavres masculins dans des bennes à ordure. Aux États-Unis, les Amazones détruisent les banques de sperme et assassinent les transsexuels qui ressemblent à l’être masculin haï.

À la Maison Blanche, la députée Brown s’efforce de rétablir un certain ordre. En raison de l’élimination de tous les membres masculins du service de sécurité, rien d’étonnant à ce qu’une intruse ait réussi à s’introduire dans son bureau. Une Intruse ? Non ! Un intrus ! Son fils Yorick est bien vivant ! Mais il risque de ne pas le rester longtemps. En effet, des Républicaines sont en train de tenter un coup d’État.

Parallèlement, la rumeur qu’un homme serait encore vivant se répand et les Amazones se lancent sur ses traces pour éliminer ce dernier représentant du « carcan patriarcal ». Parmi elles, Héro Brown qui ignore qu’elle traque son frère. De l’autre côté du monde, la colonelle Tse’elon apprend d’une source anonyme l’existence de Yorick Brown.

Brian K. Vaughan a innové dans le genre postapocalyptique. En prime, il a procuré à l’humanité un sauveur original : naïf, looser, prenant des risques insensés et accessoirement artiste de l’évasion. De plus, il existe deux explications possibles concernant la nature de la catastrophe. Cependant, aucune des deux n’explique pourquoi Yorrick est toujours en vie.

L’Histoire américaine est également évoquée avec le Culper Ring. Ce réseau d’espionnage datant de la guerre d’Indépendance des États-Unis, serait resté caché dans l’ombre et resté actif jusqu’à nos jours avec entre autres l’agent 355 comme membre.

Traitant du féminisme, du fanatisme, de la survie et de la politique cette série [1] se révèle riche en personnages complexes. Ils contribuent efficacement à envoyer l’histoire dans des directions inattendues.

Fiche technique

Format : album
Pages : 256
Scénario : Brian K Vaughan
Dessins : Pia Guerra
Encrage : José Marzan Jr
Couverture : Massimo Carnevale
Épisodes originaux : Y the last Man #1 à #10
Traduction : Jérémy Manesse
Editeur : Urban Comics
Collection : Vertigo Essentiels
Parution : 26 octobre 2012
Prix : 23 €

[1] prix Eisner 2005, dans la catégorie Meilleur scénariste, prix Eisner 2008, dans la catégorie Meilleure équipe artistique, prix Eisner 2008, dans la catégorie Meilleure série régulière et nommée pour le prix Hugo 2009 de la meilleure histoire graphique

L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr