Onirik
X-Men : Dark Phoenix - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le vendredi 7 juin 2019.

Dark Phoenix nous réconcilie avec la franchise, grâce à une réalisation précise et magnifiée par les images et une Sophie Turner éblouissante de talent !



film américain de Simon Kinberg

Présentation de l’éditeur

Dans cet ultime volet, les X-Men affrontent leur ennemi le plus puissant, Jean Grey, l’une des leurs.

Au cours d’une mission de sauvetage dans l’espace, Jean Grey frôle la mort, frappée par une mystérieuse force cosmique. De retour sur Terre, cette force la rend non seulement infiniment plus puissante, mais aussi beaucoup plus instable.

En lutte contre elle-même, Jean Grey déchaîne ses pouvoirs, incapable de les comprendre ou de les maîtriser. Devenue incontrôlable et dangereuse pour ses proches, elle défait peu à peu les liens qui unissent les X-Men.

Avis de Valérie

Finalement, les Mutants après tant d’épreuves ont fini par être reconnus et acceptés par les Humains. Une ligne directe entre le président des Etats-Unis et Charles Xavier en est la preuve, et le chef d’état s’en sert lorsqu’il n’y a plus de solution logique à ses problèmes. Aux côtés du professeur, Mystic, Cyclops, Storm, Jean et Fauve le secondent en assurant l’enseignement des plus jeunes.

Alors qu’une mission spatiale se retrouve en danger, le Président appelle à l’aide Charles. Raven est réticente, ils n’ont aucune idée de ce que donnent leurs pouvoirs en apesanteur et dans l’espace. Le professeur réfute la raison : des hommes sont en danger, et le besoin d’affermir sa position l’emporte. Ils iront dans l’espace et organiseront le sauvetage. Sauf que ce qui a endommagé la navette n’est pas une éruption solaire, mais une entité qui va prendre possession de Jean Grey, et modifier son comportement en décuplant ses pouvoirs déjà gigantesques...

Difficile de vous en dire plus sans vous gâcher le plaisir de la découverte, mais le spectateur en prend plein les yeux. L’image est magnifique. Le film a été vu en 3D, et celle-ci est magnifique, lumineuse et permet une profondeur de champ qui change totalement la perception de cette technique.

Centré sur les personnages - comme sur le talent des acteurs - c’est le plus ’humain’ des films de la franchise, tout en étant une explosion d’effets spéciaux et de manifestation des pouvoirs. Le réalisateur maîtrise parfaitement le déroulé du scénario et donne une cohérence émotionnelle tout du long. C’est un film de super-héros où le ‘vilain’ est l’un d’entre eux.

Bien sûr, on attendait au tournant Sophie Turner dans le rôle de Jean Grey, car c’est un personnage qu’on a peu vu, l’actrice est jeune et si on l’a appréciée dans Game of Thrones, on ne peut pas dire que sa filmographie soit très fournie. Et pourtant, elle porte le film sans faillir sur ses épaules. Comme Jennifer Lawrence en son temps, elle nous épate par sa beauté, sa présence - beaucoup moins lisse que celle qui interprète Raven - et son extraordinaire charisme. C’est une vraie révélation.

À ses côtés, Michael Fassbender est parfait, mais on l’aurait aimé plus présent, et James McAvoy interprète un héros qui perd de vue son but, en mettant tout en œuvre pour l’atteindre. Les deux ex-amis ont pris des chemins très éloignés l’un de l’autre, sans pour autant avoir trouvé la vérité...

Bien loin des errances narratives des précédents films, nous avons une histoire puissante, possédant une intrigue resserrée et dotée d’images de toute beauté !

Fiche technique

Sortie : 5 juin 2019 (1h 54min)

Avec Sophie Turner, James McAvoy, Michael Fassbender, Nicholas Hoult, Jennifer Lawrence...

Genre : aventure

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr