Onirik
VOD : Black Mirror - L’hymne national - Avis +
Onirik -> Télévision -> Séries -> Dernière mise à jour : le dimanche 7 janvier 2018.
Plateforme VOD : Netflix

Black Mirror : L’hymne national, saison 1 épisode 1

série britannique de Charlie Brooker et Otto Bathurst (2011)

Présentation officielle

Chaque épisode de cette anthologie montre la dépendance des hommes vis-à-vis de tout ce qui a un écran...

Le Premier Ministre Mickeal Callow fait face à un terrible dilemme après le kidnapping de sa bien-aimée Princesse Susannah.

Avis de Chris

La série s’ouvre sur un épisode intense et particulièrement malaisant. Il permet également de présenter ce que sera le fil rouge de Black Mirror [1] : notre addiction à la technologie et aux écrans, mais aussi à la popularité.

L’hymne national suit le Premier ministre britannique dans une situation des plus grave. En effet, la princesse Susannah a été enlevée et une vidéo virale a été diffusée sur Youtube la montrant prisonnière, attachée à une chaise. Rapidement, le gouvernement et la monarchie prennent au sérieux la menace. Une seule revendication, que le Premier ministre copule avec un cochon en direct devant le monde entier, ou la princesse sera tuée.

Cet épisode nous ancre dans une réalité très proche de la nôtre. Seuls les protagonistes ne sont pas les mêmes, mais tout ce qui est nommé et décrit existe réellement et fait partie de notre quotidien. Habituellement, les films et séries parlent peu des réseaux sociaux en les nommant directement. Beaucoup préfèrent même créer des clones pour éviter d’en faire la pub. Mais ici, pas de chichi, ce qui nous permet de nous investir en quelques minutes dans cette histoire aussi farfelue que criante de vérité.

Les acteurs sont formidables et la réalisation s’approche de celle d’un film. Souvent, les séries britanniques sont très travaillées et celle-ci n’en fait pas exception. On ne ressent aucune longueur. Les dialogues sont bons et réalistes. En peu de temps, on comprend les enjeux, ce qui n’est pas donné à toutes les réalisations sérielles.

Enfin, la critique de notre société actuelle est alors ici très transparente. Elle fait peur, car on se dit, en tant que téléspectateur, qu’un jour, on en viendra sans doute à cette aberration qui est montrée à la toute fin de l’épisode. Outré par tout ce qui se déroule sous nos yeux, autant envers les journalistes prêts à tout pour un scoop qui ferait grimper leurs audiences, que pour les citoyens, eux-mêmes avides de buzz aussi immondes qu’inintéressants. C’est l’histoire du serpent qui se mord la queue, mais c’est aussi notre histoire.

Fiche technique  

Durée de l’épisode : 44 min
Genre : Drame
Pays : Royaume-Uni
Réalisateur : Otto Bathurst
Scénariste : Charlie Brooker
Acteurs : Rory Kinnear, Lindsay Duncan, Donald Sumpter,...
Chaîne de TV : Channel 4 (VOD diffusé sur Netflix)

[1] Littéralement : écran noir, faisant référence à tous les écrans éteints qui nous entourent dans notre vie quotidienne


A lire aussi sur Onirik

VOD : Black Mirror - Retour sur image - Avis +
VOD : Black Mirror - 15 millions de mérites - Avis +
L'auteur Chris
Son site :
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


du 06 au 16 juillet 2018


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr