Onirik
The Tribe - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 11 avril 2019.
film ukraino-néerlandais de Myroslav Slaboshpytskiy (2014)

Présentation officielle

Sergey, sourd et muet, entre dans un internat spécialisé et doit subir les rites de la bande qui fait régner son ordre, trafics et prostitution, dans l’école.

Il parvient à en gravir les échelons mais tombe amoureux de la jeune Anna, membre de cette tribu, qui vend son corps pour survivre et quitter l’Ukraine. Sergey devra briser les lois de cette hiérarchie sans pitié.

Avis de Hiromichi

Sergey débarque un matin à l’école, il découvre les décors froids de celle-ci et se fait repérer par la bande qui fait régner son ordre dès son arrivé. Il va en effet partager la chambre de trois d’entre eux et va vite comprendre qu’il vaut mieux pour lui suivre le mouvement afin de pouvoir s’en sortir.

Le film est original dans le sens où il n’y a pas de paroles vocales et pas de traduction de la langue des signes, on regarde un film dans sa version originale. Les actions, les événements n’ont pas besoin de paroles, on comprend parfaitement ce qu’il se passe par les réactions, les attitudes des acteurs, même lorsqu’ils discutent entre eux, on peut facilement deviner ce qu’ils se disent et lorsqu’on fait fausse route, l’ensemble nous fait de toute façon comprendre les événements.

On observe à travers ce film une jeunesse désespérée qui fait ce qu’elle peut pour survivre et ce mode de survie semble parfois être caché par une sorte d’insouciance, cette dernière étant marquante, car les personnages se remettent facilement de scènes très durs, du moins en apparence.

Cependant, malgré cette exposition violente, on ne nous montre qu’un pan de ce qu’il peut se passer, on ne sait pas ce qui arrive aux enfants qui sont dans les mêmes conditions, mais qui ne volent pas, ne se prostituent pas et qui essayent de s’en sortir autrement.

C’est un univers violent qu’on nous dépeint et à part la fuite à l’étranger, il semble ne pas y avoir d’espoir pour ces jeunes. En plus, sur ce fond de misère, il y a le comportement de Sergey, un jeune homme qui semblait stable, mais qui au fur et à mesure se fait bouffer par l’engrenage du gang et change à cause de cet esprit de loi de la jungle. Le film donne l’impression que c’est la seule route, ou du moins n’expose que celle-ci.

Le film est fort, percutant et très violent, toutes les scènes ne sont pas forcément nécessaires mais dans l’ensemble elles sont toutes importantes car l’évolution des personnages se fait dans chacune d’entre elles. La fin est relativement choquante, car ce n’est pas vraiment à quoi, on s’attend. Il fait réfléchir, car même sans ces comportements extrêmes, ce sont des comportements qu’on peut également retrouver dans nos sociétés, des jeunes livrés à eux-mêmes qui forment leur propre façon de fonctionner. Il est intéressant et forme une expérience assez particulière, mais attention aux âmes sensibles, car il est vraiment dur et très cru.

Fiche technique

Sortie : 1 octobre 2014
Durée : 132 minutes
Avec : Yana Novikova, Grigoriy Fesenko, Alexander Sidelnikov
Genre : drame

Bande Annonce

L'auteur Hirone
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

28 avril : Gagnez le tome 1 de Incarnatis


La gagnante est prévenue !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr