Onirik
Secrets : potager dans studio de 25 m² = jusqu’à 200 € d’économies !
Onirik -> Bon plan -> Pratique au quotidien -> Dernière mise à jour : le vendredi 7 août 2020.

Les légumes sont l’une des principales sources de dépenses alimentaires des foyers français, avec chaque année 83 kg de légumes consommés en moyenne par ménage, pour un total de 185 €. Heureusement, il existe des solutions pour faire des économies ! Le potager est l’une des solutions les plus connues pour économiser sur ses achats alimentaires : on estime qu’un potager de 10 m², bien entretenu, vous fera économiser entre 30 et 50 % sur votre budget légumes frais. Et croyez moi les supermarchés tremblent rien qu’à l’idée de ne plus pouvoir vous prendre de l’argent !

Oui, mais si je suis en appartement de 25 m², comment faire ? Cet article vous donne tous les conseils et astuces pour créer un potager dans un petit appartement, sur le balcon ou à l’intérieur et croyez moi que vous pouvez faire facilement jusqu’à 200 € d’économies par mois !

Ce qu’il faut savoir pour faire un potager dans son appartement

Avant de vous lancer, il faut savoir que la création d’un potager est quelque chose qui se prépare. Il y a certaines règles de base à connaître pour que votre potager soit en bonne santé et produise de bons légumes. Pour commencer, un potager a besoin de soleil. Si vous pouvez, installez le vôtre sur votre balcon, ou à défaut près d’une fenêtre. Si vraiment vous n’avez pas le choix et que votre balcon est orienté au nord, vous pouvez vous aider de lampes spéciales.

Un potager doit également être aéré : pensez à renouveler régulièrement l’air de votre appartement si vous optez pour un potager d’intérieur. Le choix des contenants est également important car il va déterminer la bonne pousse de vos légumes et plantes aromatiques. Vous pouvez optez pour des contenants classiques comme des pots et bacs à fleurs, mais aussi pour des solutions plus insolites comme les cagettes en bois ou pots en verre. Pour optimiser la croissance de vos légumes, disposez des billes d’argiles au fond des contenants (elles vont servir à drainer l’eau) et recouvrez-les de terreau. L’idéal est d’avoir des contenants à trous pour que l’eau puisse s’évacuer (pensez à mettre des soucoupes pour éviter de salir votre intérieur !)

Une fois les graines plantées, sachez que vous devez vous en occuper soigneusement ! Les pots utilisés en appartement sont moins profonds, faute de place, et les plantes vont donc épuiser leurs nutriments et leur eau plus rapidement : vous devrez donc arroser plus régulièrement vos légumes et les alimenter pour conserver un maximum de nutriments.

Sachez aussi que même en intérieur, les plantes peuvent être sujettes à des maladies et parasites qui vont complètement détruire vos récoltes ! Pour éviter que cela se produise, on conseille de regrouper les légumes par similarités dans les besoins (les carottes avec les poireaux, les tomates avec les oignons, etc.)

Attention : Ne cliquez pas sur le lien ci-dessous si vous n’êtes pas prêt à découvrir cette méthode secrète pour améliorer votre santé !

Sachez qu’avec vos plantes cultivées maison vous pourrez améliorer votre santé naturellement et augmenter votre vitalité… tout est expliqué de A à Z dans ce programme secret que les initiés appellent Nutrition 360

Oui je veux accéder au programme secret en cliquant ici

Que peut-on cultiver dans un potager en appartement et manger sa récolte ?

Dans un appartement de 25 m², vous n’aurez pas la place de cultiver des plantes volumineuses, surtout si vous souhaitez cultiver plusieurs types de légumes pour varier ! Optez donc en priorité pour les légumes qui ont peu de racines et pourront donc se développer parfaitement dans de petits contenants (notamment les légumes « feuilles » comme la salade et les épinards).

Les herbes aromatiques (basilic, menthe, thym, ciboulette, sauge, persil, citronnelle, etc.) sont également une bonne option pour un appartement de 25 m² car ils sont tout à fait adaptés à une culture en intérieur du moment qu’ils bénéficient d’une bonne exposition au soleil et que vous les arrosez régulièrement.

Et si vous faites correctement le travail, vous pourrez incorporer vos plantes aromatiques et petits légumes dans vos recettes. Si vous aimez les petits plats d’Asie, j’ai d’ailleurs trouvé un article indiquant comment faire des recettes indonésiennes pour moins de 5 € et c’est plutôt goûteux.

Cependant, si vous ne souhaitez pas vous limiter aux légumes feuilles et plantes aromatiques, sachez que vous pouvez cultiver tous types de légumes : pour les légumes « fruits » comme la tomate, le concombre, ou encore l’aubergine, vous aurez simplement besoin d’un contenant plus profond (30 cm minimum), et s’ils se développent bien, d’un tuteur pour les faire tenir droit. Les tomates cerises et petits choux sont également une option car ils ne prendront pas trop de place.

Si vous souhaitez cultiver des légumes racines comme les carottes, radis, betteraves, etc., il vous faudra de la place : optez pour des jardinières et espacez bien les plans car s’ils ne peuvent pas se développer, vous n’aurez pas de légumes !

Enfin, si vous souhaitez également planter de fruits, optez pour les fraises !

Où installer son potager en appartement ?

Dans un appartement de 25 m², on pourrait croire qu’il n’y a pas la place pour un potager, surtout si vous n’avez pas de balcon. Cependant, il suffit simplement de se montrer malin ! Vous pouvez par exemple installer votre potager sur une desserte à roulette pour le déplacer au gré de vos envies et qu’il ne vous encombre pas. Les jardinières suspendues sont également une bonne idée pour économiser de la place, d’autant plus qu’aujourd’hui, on en trouve de très design.

Mettre en place son potager d’intérieur pas à pas

Une fois que vous avez bien réfléchi aux légumes que vous souhaitez cultiver, à leurs contenants et à leur emplacement, suivez les étapes suivantes pour créer votre potager d’intérieur :

1. Préparez vos contenants avec les billes d’argile et le terreau
2. Plantez vos plantes (achetées en pot) ou vos semis
3. Arrosez et ajoutez de l’engrais régulièrement : au bout de quelques semaines, vous verrez vos plantes se développer !

Pensez aussi à surveiller que vos plantes n’aient pas de parasites, même si cela est moins fréquent que pour un potager en extérieur.

3 idées originales pour un potager en appartement

Vous souhaitez profiter de l’installation d’un potager pour ajouter une petite touche insolite à votre intérieur ? Voici 3 idées.

Sachez que plus vous serez autonome dans votre alimentation, plus les supermarchés et les grandes marques perdront d’argent à cause de vous. D’ailleurs, comme vous le savez peut être, certains particuliers voir même docteusr se soignent avec des remèdes naturels cachés au grand public et qui font « trembler les pharmaciens »

Oui je veux découvrir comment faire « trembler mon pharmacien » maintenant et je promets de ne pas partager ce lien

Attention : Merci de garder ce lien pour vous !

1. Le potager sur le mur

Il existe de nombreuses façons de fixer son potager au mur pour gagner de la place. Dans la cuisine, vous pouvez installer vos plantes sur des étagères ou gouttières au-dessus de l’évier pour les avoir à portée de mains – cette solution est idéale pour les plantes aromatiques ! Dans le salon, ajoutez une touche champêtre à votre intérieur avec les palettes fixées au mur, auxquelles sont accrochées des seaux remplis de terreau et de plantes. On peut même aménager des jardinières dans un placard ou dans une porte !

2. La récupération

La récup’ est de plus en plus tendance. Pourquoi ne pas vous y mettre ? Pour votre potager, récupérez des pots en verre ou des boites de conserve, et disposez-les sur des étagères avec vos plantes aromatiques dedans. Vous pouvez même utiliser des tasses à café pour une touche encore plus insolite !

De même, les bâtons de glaces préalablement lavés peuvent faire des étiquettes originales pur différencier vos plantes, tout comme les galets.

Enfin, pensez au marc de café et aux coquilles d’œufs, d’excellents engrais.

3. L’élevage d’escargot sur balconnière

Pour accompagner vos légumes, pourquoi ne pas opter pour les escargots ? Si l’élevage des escargots (héliciculture) est très réglementée, notamment dans le ramassage des escargots, il est possible de le faire à un niveau amateur si vous respectez la législation.

Pour faire un élevage d’escargots, vous pouvez utiliser une cage en verre (une sorte d’aquarium avec un couvercle) et y installer quelques escargots (environ 4-5 pour commencer). Les escargots peuvent manger n’importe quel végétal (concombre, salade, épluchures, pissenlits, farine ou semoule en petites quantités…). Il faudra également installer dans la cage des cailloux, calcaire, ou coquilles d’œufs propres pour favoriser leur bon développement. Pensez également à nettoyer régulièrement l’aquarium (tous les 2 à 3 jours) et à renouveler l’élevage pour éviter de les affaiblir avec la consanguinité.

Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action. Et pour que votre potager fonctionne bien, gardez en tête qu’un potager, cela se cultive…

L'auteur Purdey
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr