Onirik
Schwarz Ragnarok : tome 4 - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le mardi 20 juillet 2021.
Éditeur : Kurokawa

de Yuki Imada

Présentation de l’éditeur

Maintenant qu’il n’y a plus d’élixir, seuls Gram, Thrasilla, Appolo et Diana peuvent encore espérer l’arrêter !

Mais pour y parvenir, il leur faudra d’abord mettre en lumière une glaçante vérité...

Avis de Hiro

Mais nous… Nous qui sommes tombés si bas que nous avons atterri au sommet… Peu nous importent les morceaux de cadavres sur lesquels nous sommes assis, nous ne les considérons que comme des moyens d’assouvir nos désirs.

Enfin, on a entre les mains le dernier des quatre tomes de cette série qui n’a eu de vrais moments de pause ! Cela débute d’ailleurs avec une couverture douce où nos deux personnages principaux semblent apaisés. Alors ce manga arriver a-t-il à tenir jusqu’au bout et nous satisfera-t-il ?

Dans ce dernier volume, on oppose d’un côté Appolo et Gram face au terrible et malfaisant Cultus. Ce dernier est fou de joie de trouver en Gram un ennemi à sa hauteur. Il lui propose un drôle de marché qui passera par la force de leurs poings. De l’autre côté, on a Thrasilla et Diana au coeur de la colline avec une créature des plus particulières. Les deux équipées vont ainsi devoir faire en sorte d’avancer pour se retrouver. Quand on pensait que les tomes étaient riches, on était loin du nombre d’événements qui allaient se dérouler ici.

C’est grisant de voir tout s’enchaîner. Chaque fois qu’on a l’impression que nos héros vont s’en sortir, une nouvelle épreuve les frappe de plein fouet. Cela se déroule devant nos yeux et c’est sans fin. Toujours plus de puissance, de murs, de luttes pour leur vie. Les explications se tiennent dans des histoires anciennes formant ainsi une mythologie et un univers profond qu’on aimerait d’autant plus explorer. Ces histoires contiennent d’ailleurs des clins d’œil bienvenus à notre propre Histoire, comme on a déjà pu le constater avec le nom de certains personnages.

Les thèmes tels que l’amour, l’attachement, la fraternité sont remis en lumière. Les personnages ressentent tous de forts sentiments. Ces derniers les bousculent, les poussent à donner encore plus d’eux-mêmes. On est bouleversé par les émotions qui passent dans le regard et les expressions de nos quatre héros.

Si le style graphique fait parfois un peu brouillon, on valide totalement la patte marquée et intense de l’auteur du manga. On s’est attaché aux personnages et les scènes nous prennent aux tripes. On sent la violence, on perçoit la haine, on comprend les regrets.

Avec une conclusion qui n’est pas totalement satisfaisante, Schwarz Ragnarok offre une très belle découverte. Néanmoins, cette fin nous pousse à vouloir une suite. On veut retrouver cet univers et tout ce potentiel que la série nous a proposé.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 192
Editeur : Kurokawa
Sortie : 11 février 2021
Prix : 7,65 €


A lire aussi sur Onirik

Schwarz Ragnarok : tome 3 - Avis +
Schwarz Ragnarok : tome 2 - Avis +
Schwarz Ragnarök : tome 1 - Avis +
L'auteur Hiro
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr