Onirik
Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le lundi 11 février 2019.

Une bien étonnante exposition à voir au méconnu musée Jean-Jacques Henner



Lieu : Paris

du 30 janvier au 20 mai 2019

Présentation officielle

« Pourquoi tant de rousses ? » se sont, de tout temps, interrogés les visiteurs du musée national Jean-Jacques Henner.

Cette question taraudante a été à l’origine de cette exposition. Il est vrai que la recherche menée à cette occasion montre une couleur invasive dans l’oeuvre du peintre. La Comtesse Kessler, Hérodiade, La Vérité, La Liseuse, toutes sont rousses au point que, en 1887, le Journal amusant coiffe d’un casque la chevelure flamboyante de Rêverie rebaptisée « La femme du pompier » et que, plus récemment, Henner a pu être qualifié de « peintre qui aimait les rousses », en clin d’oeil au célèbre film de François Truffaut.

Avis de Claire

Connaissez-vous le musée Jean-Jacques Henner ? Si vous ne l’avez pas encore visité, voici donc cette très originale thématique sur les roux, qui pourrait bien vous motiver pour une petite parenthèse dans cet écrin, hôtel particulier du 19e siècle, voisin du parc Monceau.

La couleur rousse revient souvent dans l’oeuvre de Jean-Jacques Henner, peintre alsacien, Prix de Rome 1858. Figure de la Nouvelle Athènes, avec George Sand, on l’a qualifié de "dernier romantique".

Si ses toiles sont bien mises en valeur dans cette exposition, on peut admirer également un superbe Renoir, Jeune fille à la rose, mais également des masques venus de Papouasie Nouvelle-Guinée, où le roux importe dans le rite de passage à l’âge adulte.

Dans une section intitulée Rousseur et préjugés, on retrouve nombre de héros de notre enfance, qui sont roux, de Fifi Brindacier à Ron Weasley dans Harry Potter. Beaucoup de rousses aussi dans la publicité, pour le côté flamboyant, qui attire le regard.

Dans la très belle salle aux moucharabiehs, on retrouve des hommages à la styliste rousse et fière de l’être, Sonia Rykiel, vue par Jean-Paul Gaultier, Jean-Charles de Castelbajac et Martin Margiela.

A découvrir au Musée Jean-Jacques Henner, jusqu’au 20 mai 2019.

Fiche technique

Adresse : Musée Jean-Jacques Henner 43 avenue de Villiers 75017 Paris

Téléphone : 01 47 63 42 73

Horaires : 11H à 18H tous les jours sauf les mardis

Tarifs : de 4 à 8 euros

Site officiel
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

4 avril : Gagnez 3 Ashlon de H. Roy


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr