Onirik
Restaurant le Filao - Avis +
Onirik -> Bon plan -> Restaurants -> Dernière mise à jour : le jeudi 31 décembre 2009.
spécialités mauriciennes

Le restaurant le Filao se trouve dans l’arrondissement du Xe au sein du passage Prado dont l’ouverture se trouve près du métro Strasbourg-Saint-Denis.

La cuisine est mauricienne et, il vrai, que lorsqu’on pénètre dans cette enclave ensoleillée de l’île Maurice tout vous transporte très loin de la grisaille parisienne.

L’accent tout d’abord. Chantant, doux, et mélodieux. Les Mauriciens parlent le créole mauricien, qui mélange anglais, français et mots ou expressions des idiomes des différentes ethnies qui ont irrigué l’île au fil des temps.

En même temps votre nez est tout de suite alerté. De nombreux arômes inconnus tentent de séduire votre odorat et se dispute la première place.

L’endroit est petit et chaleureux et si beaucoup se connaissent (de près ou de loin), tout le monde est bien accueillis.

Les plats sont préparés le matin même et sont réchauffés aux besoins.

Un nouveau cuisinier permet d’avoir des plats spéciaux (comme le bol renversé, khalia, différents beignets, nouveaux desserts) tous les jours, c’est excellent !

Le midi, le service est très rapide pour convenir aux clients ayant que peu de de temps pour déjeuner. Sont légendaires, Sharrif et Mamon, la cheville à la fois ouvrière et dirigeante du restaurant. Selon les bons jours, Sharrif nous raconte blagues, jeux de mots, calembours et s’il est lancé, il peut nous faire tout un show. Mais nous devons l’avouer, c’est souvent après le coup de feu ! L’ambiance est maintenue par de la musique de l’île Maurice, le Sega (pour avoir une idée de la musique : connectez vous sur Radio Maurice).

Le souci c’est que souvent les plats sont si bien servis que l’on a du mal à se garder une place pour le dessert.

Très frais, le Filao nous offre un choix varié tels que : fie d’amour, gâteau banane, cake, feuilleté, ladoo, gulab jamun, halwa carotte, beignet cardamone, et j’en passe !

D’ailleurs on peut venir prendre un petit goûter après le déjeuner pour boire un bon thé mauricien (thé vanille avec un peu de cardamone et beaucoup de lait, déjà sucré) et un feuilleté, par exemple.

Pour en revenir aux plats, ils sont un mélange de culture asiatique, indienne, pakistanaise et africaine.

Par exemple, vous avez toutes sortes de plats au curry, des rougailles (sauce à base de tomate plus ou moins relevée), et les vindailles (sauce à base de moutarde) qui, c’est dommage !, sont moins présents aux menu. Vous trouverez également des brianis excellemment bons (poulet, boeuf et poisson) qui sont le pendants des byrianis indiens mais que je trouve personnellement bien plus parfumés et riches en viandes ici. Il y a aussi les riz et mine frire qui sont des plats à base de riz ou de pâtes chinoises avec un mélange de viandes coupés en petits morceaux, des crevettes, des légumes et est parfait par une sauce dite à l’ail. L’ourite (le poulpe) est décliné avec les nombreuses sauces et c’est succulent.

Mon préféré, le bol renversé ! C’est à la manière de la tarte Tatin un bol dans lequel on construit un plat. On commence par une belle feuille de salade, un oeuf au plat, de la viande en sauce, une multitude de légumes, des crevettes et au moment de réchauffer, on rajoute le riz. Pour servir, on renverse le bol dans une assiette, ce qui inverse la composition. Délicieux !

Pas de pains mais des faratas (ou rôtis) qui sont une sorte de crêpe frite, salée et onctueuse (hum !!!) et des dholl purris des galettes à la farine de pois cassés en général servis avec une sorte de sauce tomate que l’on peut épicer avec du piment.

En entrée, vous pouvez apprécier des samoussas et toutes sortes de beignets avec des gâteaux piments, des catelesses, souvent parfumés à la coriandre.

Pas d’alcool au Filao, mais en été, on sert la fameuse limonade alooda (lait parfumé et coloré à la rose, l’amande, l’ananas, etc.) toute l’année, il y a les jus de mangue, le thé mauricien...

Les prix sont plus que corrects pour la qualité de la cuisine. Comptez entre 5 et 7 € pour les plats principaux, 1 à 2 euros pour les entrées, les desserts et les boissons.

PS : l’orthographe des noms mauriciens a été laissée à ma libre appréciation, n’hésitez pas à me contacter pour toute modification.

Jetez un oeil au menu du nouvel an 2005 (on y était, c’était super).

De nombreuses recettes sur ce forum.

Plus d’infos : Passage Prado, Restaurant Filao, Paris 10e - Tél. : 01 48 24 17 17.

Métro : Strasbourg - Saint-Denis.

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr