Onirik
Pour l’amour d’une Sassunach - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le jeudi 26 juillet 2018.

Ambiance Ecosse médiévale pour cette romance fouillée, à l’impressionnant vocabulaire d’époque, et à l’histoire d’amour sensuelle



Editeur : Autoédition

roman d’Aurélie Depraz

Présentation de l’éditeur

Ecosse, 1374. Pour apaiser les tensions scotto-anglaises de la fin du XIVe s., le roi d’Angleterre Edouard III offre en mariage, avec l’appui du monarque écossais, les trois plus belles filles nobles de son royaume aux trois plus puissants seigneurs d’Ecosse. Ian MacAlistair, seigneur d’Argyll, a le mariage en horreur et ne porte guère les Anglais dans son cœur.

Les Highlanders refusent l’idée même de cette alliance et Ian chérit sa liberté plus que tout au monde. Tiraillé entre raisons personnelles et géopolitiques, entre passé et avenir, sa tête et son cœur, Ian doit choisir : céder, et affronter les foudres de ses compatriotes, ou refuser, et déclencher l’ire du roi d’Angleterre.

En accueillant la jeune Anglaise aux charmes indéniables sous son toit le temps de discuter de sa décision avec les chefs de clan voisins, Ian rencontre son destin. Une romance à l’écossaise, à la fois historique et teintée d’érotisme, ancrée dans le cadre et l’imaginaire idylliques de l’Ecosse médiévale.

Avis de Claire

Nous sommes dans l’Angleterre et l’Ecosse médiévales, celles d’Edouard III et de Robert II d’Ecosse. Les relations entre les deux états sont complexes, et les mariages entre les deux parties ne sont que stratégiques et politiques. C’est précisément ce qui arrive au Highlander Ian MacAlistair, seigneur d’Argyll. Le roi d’Angleterre lui envoie une épouse. Sous peine d’affront, il n’a d’autre choix que de céder, au risque de froisser les chefs des autres clans.

La jeune Anglaise qui arrive telle une offrande en terre hostile n’est pas une petite chose fragile. Si elle n’a pas le choix de sa destinée, elle compte tout de même dire ce qu’elle pense. Ainsi, Alannah fera de son mieux, tout en essayant de se trouver des espaces de liberté, avec de très longues balades à cheval, la rencontre avec la population locale, et surtout apprivoiser cet époux que la Providence lui envoie.

Aurélie Depraz nous épate par sa connaissance précise des coutumes de l’Ecosse médiévale. Son vocabulaire est pointu, juste. On aime aussi beaucoup les longues descriptions des paysages, dont on sent presque à chaque page la rudesse, la sauvagerie et surtout l’extrême beauté.

L’Histoire est au service d’une passion amoureuse aussi belle que sensuelle, ce qui donne à cette romance une force exceptionnelle.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 200
Éditeur : Autoédition
Sortie : 4 juin 2018
Prix : 8,90 €


A lire aussi sur Onirik

Comme une aurore dans la brume - Avis +
Shaena - Avis +
Indomptable Aquitaine - Avis +
L’Amour, la mer, le fer et le sang - Avis +
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr