Onirik
Portrait Chtinois, spécial frites : Fanny Vandermeersch
Onirik -> Littérature -> Interviews, bio et bibliographies -> Dernière mise à jour : le mardi 15 mai 2018.

Cette année, pour la quatrième édition de Envie de livres, on a décidé de mettre à l’honneur dans notre questionnaire, l’orgueil des Hauts de France, la belle, blonde et croustillante frite, on vous propose un portrait décalé, mais bien Chtinois : Fanny Vandermeersch, publiée chez Charleston !



N’oubliez pas de noter la date du Salon dans votre agenda (et de venir à Sailly-Labourse !), soit le 3 juin et pour plus d’infos, connectez-vous sur le site !

Onirik : Pouvez-vous présenter votre pomme en quelques mots ?

Fanny Vandermeersch : Une pomme plutôt sucrée et croquante, genre Golden. Parfois un peu Braeburn pour son côté acide. Visuellement, on ne me loupe pas : j’ai un pépin de six mois dans le ventre !

Onirik : Comment aimez-vous vos frites (en accompagnement de quoi, et quelle sauce !) ?

Fanny Vandermeersch : Fraiches et croustillantes ! Avec un peu de ketchup.

Onirik : Et avec quoi les arrosez-vous ?

Fanny Vandermeersch : La promesse d’aller faire un footing après pour les éliminer ;)

Onirik : Qu’est-ce qui en général vous donne la patate ?

Fanny Vandermeersch : Le soleil, la gentillesse, un sourire, du chocolat.

Onirik : Au contraire, qu’est-ce que vous ne digérez pas au quotidien ?

Fanny Vandermeersch : La mauvaise foi, le temps gris, ne plus avoir de chocolat.

Onirik : Pour vous, quelle est la meilleure préparation de frites (fines, épaisses, sautées, etc.) ?

Fanny Vandermeersch : Croustillantes, ni trop fines, ni trop épaisses.

Onirik : Quel est votre genre littéraire de prédilection, et celui où vous vous sentez à l’étroit ?

Fanny Vandermeersch : J’aime tout lire, excepté les romans policiers : généralement je n’arrive pas à accrocher, même s’ils sont écrits par un auteur que j’apprécie dans un autre genre. J’affectionne particulièrement la littérature jeunesse et les comédies sentimentales ! Pour l’écriture, c’est la même chose.

Onirik : Est-ce que vos héros aiment les patates ?

Fanny Vandermeersch : A vrai dire, je ne m’intéresse pas souvent à leurs goûts culinaires… mais la question est intéressante ! Je vais me renseigner. Seule certitude, ils aiment le chocolat, mais je ne sais pas s’ils le parfument à la frite.

Onirik : Qu’étiez-vous prête à imposer à Richard Angevin pour qu’il sorte sa baraque à frites pour le Salon (des détails bien croustillants seraient appréciés) ?

Fanny Vandermeersch : Une manifestation de l’Association pour la défense des tubercules. Ça sent vite le gratin. Ils auraient réduit son tofu en purée.

Onirik : Quelle est votre actualité brûlante ?

Fanny Vandermeersch : Je participe au super salon Envie de Livres le 03 juin ! En plus, il y aura mes copines Stéphanie Pèlerin et Clarisse Sabard ! Quoi ? Vous le savez déjà ? Oh ! On va s’éclater (enfin pas trop, car si j’éclate, j’accouche).

Onirik : Un petit mot pour les visiteurs d’Envie de livres pour leur mettre l’eau à la bouche ?

Fanny Vandermeersch : Je vais essayer de faire tenir mes trois romans sur mon ventre en même temps. Ça vaut le coup d’œil, non ? Sinon, j’aurai peut-être des tablettes de chocolat. Vides.


A lire aussi sur Onirik

Portrait Chtinois, spécial frites : Emily Blaine
Portrait Chtinois, spécial frites : Marianne Levy
Portrait Chtinois, spécial frites : Pierrette Lavallée
Portrait Chtinois, spécial frites : Fabiola Chenet
Portrait Chtinois, spécial frites : Clarisse Sabard
Portrait Chtinois, spécial frites : Stéphanie Pélerin
Portrait Chtinois, spécial frites : Maxime Gillio
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

17 février : Gagnez 2x2 entrées pour 34e Festival des Arts Martiaux


du 17 février au 1er mars 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr