Onirik
Portrait Chtinois des Halliennales : Tiphaine Croville
Onirik -> Littérature -> Interviews, bio et bibliographies -> Dernière mise à jour : le samedi 28 septembre 2019.

On ne va pas se mentir, Tiphaine Croville a bien plus qu’une qualité et romancière n’est qu’une facette de ce diamant taillé dans la plus belle eau ! Régalez-vous à lire ses réponses au portrait chtinois et il ne vous reste plus qu’une semaine à patienter pour la rencontrer en vrai, sur le stand d’Un K à part !



Le thème des Halliennales, cette année, est l’Eldorado, sujet qui résonne avec Lille 3000 qui organise de nombreux événements autour du mythe ! Bien sûr, cela vous parle et vous évoque un monde de richesse, de cités d’or, de joyaux et de conquêtes espagnoles. Plongeons-nous au cœur de ses symboles en lisant le portrait chtinois - olé, Caramba ! - des auteurs présents le samedi 5 octobre 2019 à Hallennes-lez-Haubourdin

Onirik : Si vous étiez une couleur qui vous évoque le folklore d’Amérique du Sud ?

Tiphaine Croville : EL ROJO : le rouge. Ma couleur préférée, de surcroît, dont la prononciation espagnole fait penser à un tueur en série avec un grand chapeau et des franges partout.

Onirik : Si vous étiez un trésor précieux ?

Tiphaine Croville : Alors soit je la joue romantique et philosophique et je réponds que le plus précieux de tous les trésors c’est l’Amour, le vrai, avec un grand A. Soit je la joue un peu plus fun et je réponds que le plus précieux des trésors serait Dobby en tutu rose (un costume qui commence à avoir une véritable histoire avec moi) qui ferait apparaître des tartes aux fraises à chaque claquement de doigts.

Onirik : Si vous étiez un but de conquistador ?

Tiphaine Croville : Pourquoi lorsque je lis cette question, j’ai les paroles de cette chanson en tête : «  l’Amérique, l’Amérique, je veux l’avoir, et je l’aurai  » ? Si j’étais un conquistador, mon but serait la gloire et la richesse. Mais comme je n’en suis pas un, je voudrais juste la richesse des autres (et je parle pas des sous-sous).

Onirik : Si vous étiez une réussite de conquistador ?

Tiphaine Croville : Le fait d’avoir réussi à être publiée par un éditeur, moi je trouve que ça relève d’un exploit de conquistador (et d’une belle part de chance). Merci Astrid <3 Merci Mrs S.

Onirik : Si vous étiez un pouvoir de conquistador ?

Tiphaine Croville : Celui de chevaucher pendant des heures, sans avoir mal aux fesses. Pas forcément très utile en ce qui me concerne, je ne fais pas souvent de cheval, mais je trouve ça bien cool quand même !

Onirik : Si vous étiez un pays d’Amérique du Sud, vous seriez lequel, et pourquoi ?

Tiphaine Croville : Le Pérou, parce que j’ai de la famille originaire de là-bas, et que ça a l’air d’un pays magnifique et très divers. C’est d’ailleurs un de mes projets de voyages, avec en tête de superbes paysages à découvrir lors de randonnées.

Onirik : Si vous étiez un plat d’Amérique du Sud sucré ou salé ? Lequel (et faites nous saliver !)

Tiphaine Croville : Je vais faire une petite entorse à la question et répondre le cocktail Pisco Sour ! Un peu de citron, un peu de pisco, un peu de blanc d’œuf, le tout dans un shaker, et ça donne un cocktail frais idéal pour l’été. Une boisson qui m’évoque, une nouvelle fois, plein de souvenirs en famille alors que la nourriture sud-américaine, je l’avoue, je ne la connais pas trop. Pas encore ;)

Onirik : Si vous étiez un animal mythique ? Quel pouvoir il aurait ?

Tiphaine Croville : Un pégase – of course – capable d’un battement d’ailes de réparer tout ce qui a été détruit et de rendre le sourire aux gens.

Onirik : Si vous aviez un souhait merveilleux à formuler ?  

Tiphaine Croville : Est-ce que je pourrais grandir encore un peu ?

Onirik : Si vous étiez un acteur ou une actrice qui vous évoque l’Eldorado ?

Tiphaine Croville : Clint Eastwood ou Harrison Ford pour tous leurs rôles dans des western et dans des films de conquêtes.

Onirik : Quel film ou série vous renvoie à cet imaginaire ?

Tiphaine Croville : Sydney Fox l’aventurière (wow c’est vieux ça, j’assume moyen) ou Indiana Jones : avec toujours cette idée de recherche de trésors perdus, de cultures mystérieuses et de dangers périlleux. 

Onirik : Si on vient pour se baigner dans l’imaginaire de l’Eldorado, parlez-nous un peu de vos derniers livres publiés que l’on retrouvera sur le stand.

Tiphaine Croville : J’apporte dans ma valise des Halliennales ma trilogie Phitanie, désormais un peu plus connue. Un trésor ancien mais qui garde une valeur inestimable à mes yeux. On y retrouve quelques thèmes de l’Eldorado : une quête, la découverte d’un autre monde. Mais cette fois, pas de trésor caché à proprement parlé. Plutôt de la magie dans une ambiance de rébellion dans un monde plus proche du centre de la terre.

Onirik : Qu’avez-vous envie de dire à ceux qui viendront vous rencontrer ?

Tiphaine Croville : Caramba ! Venez nous retrouver sur le stand d’Un K à part pour découvrir des personnes muy sympaticas et des livres d’aventure !


A lire aussi sur Onirik

L’autre monde - Avis +
Portrait Chtinois des Halliennales : Pierrette Lavallée
Portrait Chtinois des Halliennales : Mélanie Guyard aka Andoryss
Portrait Chtinois des Halliennales : Carina Rozenfeld
Portrait Chtinois des Halliennales : Alex Evans
Portrait Chtinois des Halliennales : Christelle Dabos
Portrait Chtinois des Halliennales : Chloé Bertrand
Portrait Chtinois des Halliennales : Pierre Brulhet
Portrait Chtinois des Halliennales : Roxane Dambre
Portrait Chtinois des Halliennales : Olivia Lapilus
Portrait Chtinois des Halliennales : Maxime Gillio
Portrait Chtinois des Halliennales : Stéphane Melin
Portrait Chtinois des Halliennales : Georgia Caldera
Portrait Chtinois des Halliennales : Frédéric Delgove
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

9 décembre : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


du 09 au 15 décembre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr