Onirik
Portrait Chtinois des Halliennales : Maxime Gillio
Onirik -> Littérature -> Interviews, bio et bibliographies -> Dernière mise à jour : le jeudi 8 août 2019.

L’incomparable Maxime Gillio a tellement de cordes à son arc, qu’il pourrait en faire un kilt ! D’ailleurs, si on est beaucoup à lui demander, il viendra peut-être passer la journée du 5 octobre à Hallennes-lez-Haubourdin délicieux en costume écossais ?



Le thème des Halliennales, cette année, est l’Eldorado, sujet qui résonne avec Lille 3000 qui organise de nombreux événements autour du mythe ! Bien sûr, cela vous parle et vous évoque un monde de richesse, de cités d’or, de joyaux et de conquêtes espagnoles. Plongeons-nous au cœur de ses symboles en lisant le portrait chtinois - olé, Caramba ! - des auteurs présents le samedi 5 octobre 2019 à Hallennes-lez-Haubourdin

Si vous étiez une couleur qui vous évoque le folklore d’Amérique du Sud ?

Maxime Gillio : Avant de répondre à tes questions, il faut que tu saches que j’ai pris allemand en LV1 au collège. Autrement dit, tout ce qui est hispanisant, voire lusitanien, je n’y connais que dalle. Même si l’Allemagne et l’Amérique du Sud et latine ont eu des connexions nébuleuses il n’y a pas si longtemps. Ach ! Donc tout ça pour te dire que mon imaginaire eldoradien est assez limité. Mais je vais jouer le jeu.

Donc une couleur ? Mais l’or, bien sûr. Associé au rouge, ce qui nous donne les couleurs de mon club de cœur, les Sang et Or du RC Lens ! Rien à voir avec l’Amérique du Sud ? Pas faux…

Si vous étiez un trésor précieux ?  

Maxime Gillio : La recette du vrai kouign-aman.

Si vous étiez un but de conquistador ?

Maxime Gillio : Le but de Maradona contre l’Angleterre, à la 54e minute, en 1986

Si vous étiez une réussite de conquistador ?

Maxime Gillio : Se taper l’incruste sur le moindre marché de France, même dans les coins les plus reculés, en jouant El cóndor pasa en playback à la flûte de pan, histoire de bien casser les couilles aux touristes.

Si vous étiez un pouvoir de conquistador ?

Maxime Gillio : L’invisibilité ! Tu ne le savais pas, hein ? Je t’explique : à force d’être persécutés par les colons, certains natifs ont développé la faculté de se dissimuler dans les moindres recoins pour disparaître aux yeux de leurs persécuteurs. Ce sont les fameux Aztèques cachés. [1]

Si vous étiez un pays d’Amérique du Sud, vous seriez lequel, et pourquoi ? 

Maxime Gillio : J’ai une belle-sœur originaire du Venezuela, donc, je vais dire ce pays. Mais honnêtement, je ne connais quasiment rien à ce continent.

Si vous étiez un plat d’Amérique du Sud sucré ou salé ? Lequel (et faites-nous saliver !)

Maxime Gillio : La feijoada (cassoulet brésilien), parce que j’aime les lendemains qui chantent.

Si vous étiez un animal mythique ? Quel pouvoir il aurait ?

Maxime Gillio : Le marsupilami, bien sûr ! (La Palombie, c’est bien en Amérique du Sud, non ?). Et non, aucune vanne sur le fait d’avoir une queue de six mètres, juste être amphibie, c’est cool.

Si vous étiez un acteur ou une actrice qui vous évoque l’Eldorado ?

Maxime Gillio : Sans hésiter, Klaus Kinski, dans Aguirre, la colère de Dieu. Au XVIe siècle, une expédition espagnole mandatée par Gonzalo Pizarro part à la recherche de l’Eldorado sous les ordres de Pedro de Ursúa.

Lope de Aguirre, l’un de ses lieutenants, illuminé et mégalomane, s’oppose à son autorité. Ses actions pour saboter l’expédition se multiplient. Lorsqu’Ursúa ordonne un arrêt des recherches, Aguirre lance une mutinerie contre lui et impose le « sacre » d’un noble du groupe, Fernando de Guzmán, comme « empereur d’Eldorado ».

Il fait exécuter les partisans de l’ancien chef, à l’exception d’Ursúa lui-même qui est épargné par Guzmán. Les hommes restants, sous les ordres d’Aguirre et Guzmán, embarquent à bord d’un radeau et descendent le fleuve dans l’espoir de trouver la cité d’or.

Ça en jette, hein !

Bon, en fait, j’ai jamais vu ce film, mais j’adore me la péter avec des références hyper câblées alors que je m’en bats les joyeuses avec une poêle à pancakes.

Quel film ou série vous renvoie à cet imaginaire ?

Maxime Gillio : La 7e compagnie au Machu Picchu.

Si on vient pour se baigner dans l’imaginaire de l’Eldorado, parlez-nous un peu de vos derniers livres publiés que l’on retrouvera sur le stand.

Tu veux parler de Super-héros Origines, épisode 1, ma nouveauté de septembre chez Flammarion jeunesse, une histoire de super-héros pour les 10-13 ans ? Très simple : aucun rapport avec l’Eldorado, si ce n’est que cette série va bientôt devenir la quête ultime de tous les ados.

Qu’avez-vous envie de dire à ceux qui viendront vous rencontrer ? 

Maxime Gillio : Eldorado = or. Or, tout ce que je touche se transforme en or. Venez me voir, y aura moyen que je vous touche ce que vous voulez. Excelsi-or !

[1] NDR : j’ai compris le jeu de mot à ma troisième lecture...


A lire aussi sur Onirik

Portrait Chtinois des Halliennales : Tiphaine Croville
Portrait Chtinois des Halliennales : Pierrette Lavallée
Portrait Chtinois des Halliennales : Mélanie Guyard aka Andoryss
Portrait Chtinois des Halliennales : Carina Rozenfeld
Portrait Chtinois des Halliennales : Alex Evans
Portrait Chtinois des Halliennales : Christelle Dabos
Portrait Chtinois des Halliennales : Chloé Bertrand
Portrait Chtinois des Halliennales : Pierre Brulhet
Portrait Chtinois des Halliennales : Roxane Dambre
Portrait Chtinois des Halliennales : Olivia Lapilus
Portrait Chtinois des Halliennales : Stéphane Melin
Portrait Chtinois des Halliennales : Georgia Caldera
Portrait Chtinois des Halliennales : Frédéric Delgove
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

15 octobre : Gagnez la saison 8 & 9 de Meurtres à Standhamn sur Facebook


du 15 au 22 octobre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr