Onirik
Papillon d’obsidienne - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 27 octobre 2009.
Editeur : Milady

roman de Laurell K. Hamilton

Présentation de l’éditeur

Depuis que mon métier d’exécutrice de vampires m’amène à me colleter avec des méchants de tout poil, Edward est un peu mon Batman : il débarque en ville, il me sauve la mise et il disparaît. Le reste du temps, c’est un assassin si froid et si dangereux qu’on l’a surnommé « la Mort ». Mais j’ai une dette envers lui. Et quand il m’appelle en renfort afin de résoudre une mystérieuse affaire de meurtres en série, je n’ai pas d’autre choix que de sauter dans le premier avion pour le Nouveau-Mexique, où je ne tarde pas à découvrir que mon adversaire de la semaine est peut-être un dieu d’un panthéon oublié… rien que ça ! Mais le plus étonnant, c’est quand même d’apprendre qu’Edward est sur le point de se marier…

Avis de Francesca

On avait laissé Anita en pleine crise de conscience morale, et en effet, elle se tient à sa décision de se tenir à l’écart des vampires et des loups-garous, en particulier de deux d’entre eux, que l’on ne voit donc pratiquement pas du tout dans ce livre, même s’ils occupent quand même une place importante dans les pensées de la jeune femme.

Ce neuvième tome revient aux fondamentaux de la série avec de l’action, du gore et une Anita en pleine possession de ses moyens radicaux. Le projecteur est mis sur Edward, son ami tueur à gages, qui mène une vie parallèle en tant que Ted Forrester, un homme affable, amical avec les policiers du coin et fiancé à une charmante veuve mère de famille de 2 enfants. Lorsque l’on connait le personnage, on est aussi estomaqué qu’Anita à la découverte successive de toutes ces révélations. Toute cette partie est donc d’un burlesque hilarant, propre à l’humour cynique mais tellement jouissif d’Anita.

Étant elle-même une amoureuse de la gâchette , Anita est parfaitement dans son élément, entourée de 3 redoutables tueurs. Tout ce beau petit monde se dirige donc tout droit avec enthousiasme vers une affaire vraiment pas comme les autres, où les monstres sont légion et ne sont pas seulement parmi les créatures surnaturelles. Le langage peut être cru, la manière d’agir très violente, mais cette plongée dans les enfers semble ravir et décupler la puissance de notre héroïne, qui devient une fois de plus un objet de convoitise pour les mâles présents.

Cette parenthèse sanglante permet à Anita de faire un point sur sa situation amoureuse et de recommencer à aller de l’avant. Une respiration un peu sifflante et douloureuse mais qui promet un retour en fanfare de la célèbre exécutrice !

Fiche technique

Format : poche
Pages : 704
Editeur : Milady
Sortie : 4 septembre 2009
Prix : 9€


A lire aussi sur Onirik

Anita Blake, Coeur glacé : tome 24 - Avis +
Serpentine - Avis +/-
Mort Écarlate - Avis +/-
Jason - Avis -
Rêves d’incube
Péchés Céruléens - Avis +
Narcisse enchaîné – Avis +
Narcisse enchaîné - Avis +
Narcisse enchainé
Mort d’un sombre seigneur - Avis +/-
Offrande brûlée - Avis +
Lune bleue - Avis +
Le squelette sanglant - Avis +
Mortelle séduction - Avis +
Lunatic café - Avis +
Les héritières de Anita Blake ou les nouvelles héroïnes de la bit-lit
Le cirque des damnés - Avis +
Le cadavre rieur - Avis +
Plaisirs coupables - Avis +
Interview de Laurell K. Hamilton
Anita Blake Vampire Hunter 1 : Guilty Pleasures - Avis +
Le cadavre rieur - Avis +
Le baiser des ombres - Avis +
Plaisirs coupables - Avis +/-
Laurell au Salon du livre
Les couv’ françaises de Merry Gentry
Laurell K. Hamilton en France
Enfin dans nos mains !
Merry, oh oui !
Scoop de la décennie !
2009, bonne année pour Anita
Grande nouvelle pour tous les fans d’Anita Blake
Bragelonne reprend Anita Blake ?
L'auteur Francesca
Son site : Le monde de Francesca
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr