Onirik
Meurtre au café de l’Arbre sec - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 11 janvier 2011.

"Dans ce dernier épisode de la saga Savoisy, nous retrouvons avec délice les ingrédients qui ont fait le succès des précédents romans : chapons, ravioles, pâtés, persil, épices et hypocras ont la part belle dans cette intrigue où les cadavres ont un étrange goût de caramel et où les rencontres sont pour le moins... inattendues."



Editeur : JC Lattes

roman de Michèle Barrière

Présentation de l’éditeur

Février 1759
Sur le point de confectionner une glace nouvelle au parfum révolutionnaire, Jean-François Savoisy, tranquille cafetier de la rue de l’Arbre Sec, entend bien surpasser Procope : consécration et félicité lui semblent promises.

C’est compter sans son épouse qui, intellectuelle dans l’âme, s’est entichée des auteurs licencieux de l’époque, tels que Voltaire ou Diderot. Lorsque ce dernier lui confie un manuscrit afin d’échapper à ses censeurs, Maïette ne sait pas vers quels dangers elle entraîne sa famille.

Ce qu’elle ignore surtout, c’est que dans l’ombre rôdent deux individus, eux aussi à la poursuite d’un manuscrit...

Avis d’Enora

Dans ce sixième opus, Michelle Barriere nous a concocté un savoureux mélange d’époque et de personnages. Quentin, acteur du XXIe siècle, se retrouve au coté de Constance en 1420, à rechercher le manuscrit de recettes concoctées par son défunt mari. Les tribulations de cet ouvrage les conduiront à travers le temps, en Suisse, en Belgique et en France jusqu’à Paris au siècle des lumières où un descendant Savoisy officie comme maitre-glacier. Ils côtoieront Diderot, Voltaire et d’Alembert dans leur lutte pour la liberté d’expression et se retrouveront mêlés à un meurtre au café de l’Arbre sec…

Ce roman est encore plus jubilatoire que les précédents ! Le voyage dans le temps de ses personnages permet à l’auteur de retracer une véritable histoire de la gastronomie et de créer des situations pleine d’humour avec le décalage des époques.

Comme toujours, ce n’est pas tant le suspense bien mené qui est le plus intéressant mais la profonde érudition de notre historienne de l’alimentation qui nous transporte avec beaucoup de bonheur dans les cuisines de nos ancêtres. Après nous avoir fait partager le changement de goût alimentaire, de comportement en matière de gastronomie et l’apport de nouveaux aliments, après nous avoir fait découvrir des cuisiniers exceptionnels, l’auteur introduit ici une mode, celle des cafés.

Nous retrouvons aussi à la fin de l’ouvrage Le carnet de cuisine de Constance retraçant l’évolution de la gastronomie ainsi qu’un certain nombre de recettes du moyen-âge jusqu’au XVIIIe siècle.

Meurtre au café de l’Arbre sec est un succulent roman policier, historique et gastronomique qui se déguste avec délectation.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 381
Editeur : JC Lattes
Sortie : octobre 2010
Prix : 18 €

L'auteur Enora
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr