Onirik
Maya : tome 1, Poussières d’étoiles - Avis +
Onirik -> Bande dessinée -> Dernière mise à jour : le dimanche 13 novembre 2022.
Editeur : Glénat

d’Adam Devreux

Je crois que je vais envisager une greffe du cerveau.

Perdue au fond de l’espace, se trouve une petite boule bleue suspendue dans le cosmos. Sur la planète Terre se tient Maya.

Cette petite fille de huit ans est perdue dans des considérations existentielles impliquant l’univers, le monde végétal, les exoplanètes, la compétition, Internet et YouTube, sans oublier l’insulte gastronomique et le danger écologique que représente le hamburger !

Ses réflexions sont assistées par son oncle dont la culture est issue du Geographic channel et de Wikipédia. N’oublions pas Leonardo, un garçon de son âge. Ce petit génie déplore qu’à l’âge de huit ans, il n’a encore rien accompli de fondamental.

Le dessinateur de Game Over [1] procure au lecteur (de tout âge) des informations scientifiques et des réflexions philosophiques pertinentes.

L’humour subtil se manifeste régulièrement. Cependant, on devine en arrière-plan une atmosphère légèrement inquiétante. La fin de l’album confronte cette impression. Ceci explique d’ailleurs le choix de certains sujets traités. Le réalisme se manifeste soudainement. Mais comme l’indique Maya : Il reste plein de trucs à raconter !

Elle a raison. On peut attendre avec impatience le deuxième tome.

Fiche technique

Format : album
Pages : 48
Scénario et Dessin : Adam
Couleurs : Philippe Ory
Editeur : Glénat
Collection : Tchô
Sortie : 24 août 2022
Prix : 14,50 €

[1] série scénarisée par Midam (Éditions Dupuis), on retrouve l’ambiance de la série dans l’épisode où Maya se trouve confrontée à la réalité virtuelle.

L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr