Onirik
Love Baka : tome 1 - Avis +/-
Onirik -> Bande dessinée -> Manga - Manhwa - Manhua -> Dernière mise à jour : le dimanche 26 novembre 2017.
Éditeur : Kurokawa

de Shushushu Sakurai

Présentation de l’éditeur

Incapable de tenir un planning ou de produire une histoire digne d’intérêt, Suzu Sakura est une mangaka dont la carrière peine à décoller.

Sa vie va changer quand elle se voit affecter un nouveau responsable éditorial : séduisant et attentif, il a tout pour plaire… du moins le croyait-elle. Car sous ses apparences de gendre idéal se cache un terrible manipulateur.

Entre ses mains, les mangas de Suzu vont-ils enfin connaître le succès ?

Avis de Hirone

Rien que le nom de cette nouvelle série donne le ton [1]. On imagine sans difficulté une petite héroïne naïve et stupide, et les premières pages nous conforte dans ce ressenti. Suzu Sakura est une mangaka qui est tout le temps submergée, et elle rencontre le beau et ténébreux Osamu Hasegawa, son nouveau responsable éditorial. Mais curieusement, notre héroïne est vraiment plus survoltée qu’on aurait pu l’imaginer, elle a sincèrement un grain de folie irrépressible que seul le pragmatique Osamu peut gérer.

L’héroïne vit les choses à 100 %, et malgré le fait qu’elle soit parfois agaçante à être tout le temps dans l’extrême, son côté passionné nous charme. De plus, Hasegawa ne croit pas en elle dans un premier temps. Elle le déçoit par ses synopsis complètement hors normes où elle mélange tous les styles qui lui plaisent. Mais sous cette crasse visuelle, il va voir le diamant brut qu’on lui avait promis, et il va essayer tant bien que mal à l’extirper de là.

Ce qui peut bloquer dans ce manga, c’est que nous n’avons pas à faire à un shojo traditionnel avec une héroïne habituelle. Sakura est une vraie pile électrique et elle peut fatiguer, même le lecteur. Elle vit des péripéties paraissant incroyables et prouvent un manque de professionnalisme énorme, et pourtant, l’auteur certifie que ce qui arrive à son héroïne est presque autobiographique.

Mais heureusement, on a Hasegawa pour canaliser cette boule d’énergie pure. Et puis il faut avouer qu’on finit par prendre goût au rythme déchaîné de la série ainsi qu’aux différents protagonistes de cette histoire. Surtout que le style du dessin est plutôt agréable, même si on peut y trouver quelques faiblesses.

Ce manga ne plaira pas forcément à tout le monde vu son héroïne atypique, mais c’est un petit bol d’air frais si on veut changer des histoires d’amour traditionnelles !

Fiche technique

Format : broché
Pages : 176
Éditeur : Kurokawa
Sortie : 14 septembre 2017
Prix : 7,65 €

[1] Baka veut dire idiot en japonais

L'auteur Hirone
Son site : Plopop Land
Sa fiche
A gagner !

2 décembre : Gagnez 5 Catsass le chat


du 2 au 12 décembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr