Onirik
Logan - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 2 mars 2017.

Logan est bien sûr le meilleur opus de la série dédiée au personnage de Wolverine, mais il dépasse aussi son genre grâce à un Logan devenant plus humain qu’il ne l’a jamais été !



film américain de James Mangold (2017)

Présentation Officielle

Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine.

Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

Avis de Valérie

Hugh Jackman a si bien incarné le mutant Wolverine au grand écran, qu’il méritait totalement ce film-testament qui se déroule bien après la chronologie officielle. Logan, c’est le prénom de Wolverine, le sien en propre. C’est ce qui finalement le définit au mieux à ce moment de sa vie où beaucoup de choses lui rappellent son humanité.

Il est fatigué, ses capacités de guérison s’amenuisent, il vieillit. On apprend qu’il n’y a plus de mutants. Il doit être le seul... Mais il garde secrètement le professeur Xavier, nonagénaire et plus ou moins sénile, hors du radar des agences gouvernementales. Logan a un but, gagner suffisamment d’argent pour prendre les mers avec Xavier.

Devenu chauffeur, il se rend dans un hôtel miteux où une Mexicaine et une gamine lui demandent de les emmener dans le Dakota. Il fait le lien entre la rencontre faite un peu plus tôt avec Pierce (excellent Boyd Holbrook), un homme étrange et menaçant. Il lui a dit qu’une latino a volé quelque chose qui lui appartenait et qu’elle allait le contacter. Malgré la somme promise, il refuse la course, mais les événements s’enchaînent et il se retrouve avec son vieil ami et la jeune Laura à la recherche d’un sanctuaire pour de jeunes mutants.

Qu’on aime ou non les histoires de super-héros, Logan peut plaire à tous, grâce à son âpreté, cette désespérance qui frappe chacun face aux affres de la vieillesse et la mort. Le sujet n’est pas si sombre, au contraire, mais laisse deviner les fêlures, les cassures qu’on ne s’attend pas à trouver dans ces surhommes de fiction.

James Mangold sait nicher l’humanité là où on l’attend moins et ici, il excelle à décliner ses thèmes de prédilection sans léser l’action ou la mythologie. Le casting est extraordinairement bon et bien dirigé. Hugh Jackman, Patrick Steward, Boyd Holbrook sont au meilleur de leur forme. Mais celle qui nous épate et nous transporte est la toute jeune Dafne Keen. Elle est extraordinaire dans les scènes de combat, comme dans les moments où elle est mutique, renfermée, dangereuse.

C’est grâce à cet équilibre entre chacun des personnages, bien balancé par leur talent d’interprétation que le film se tient, parfaitement. On est happé du début jusqu’à la conclusion, superbe, qui transcende les habituels clichés des films de la Marvel.

Avis de PrettyHoney

En 2029, les mutants ont presque tous disparu et depuis 25 ans, plus aucun enfant mutant ne naît. Logan, alcoolique, travaille comme chauffeur pour survivre et s’occupe de Charles Xavier, nonagénaire et très malade. Obligé de faire face aux "crises" du vieillard, déclenchant des paralysies douloureuses à toute personne autour, Logan rame pour payer le traitement qui se vend une fortune illégalement.

Quand une femme lui demande de les emmener, elle et une fillette dans le Dakota, il refuse. Mais les choses se compliquent et il se retrouve à devoir protéger l’enfant et Charles d’une très grande menace...

Hugh Jackman endosse une nouvelle fois le rôle du très charismatique Logan, toujours agréable comme un ours, au caractère de vieux garçon. Il consacre son énergie à un Charles Xavier vieillissant et pas toujours lucide. L’enfant, dépouillée de certaines émotions et peu éduquée, est le reflet de ce que Wolverine a été au début de sa vie. Il est drôle de voir Logan, toujours aussi peu à l’aise avec un enfant, être contraint et forcé de lui inculquer un certain savoir-vivre.

L’atmosphère est loin de celle des films X-men où les mutants vivaient dans le confort et la modernité de l’école des surdoués de Charles. Pas de costumes flambant neufs, de gadgets dernier cri ou de pouvoir surnaturel utilisé à outrance.

Il y a surtout beaucoup de coups de feu, de sueur et de sang ; le tout mêlé au paysage américain très diversifié et à une tension totale tant les scènes sont fortes.

Malgré la violence du film, encore plus sombre et dure que d’ordinaire, le film est très prenant. A voir et à revoir !

Fiche Technique

Sortie : 1 mars 2017

Durée : 137 minutes

Avec Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen

Genre : action

Interdiction : moins de 12 ans avec avertissement


A lire aussi sur Onirik

Bryan Singer : révélations en chaîne !
La reine blanche en janvier
Kevin Bacon rejoint les X-Men
Magneto, Michael !
Première classe pour Vaughn
Logan
Découvrez Logan à nu !
Spin Off pour Deadpool
Prequel pour Magneto ?
X-Men 3 : L’affrontement Final - Avis + et -
Succès pour X-Men !
X-Men 4 ?
Wolverine au Grand Rex
X-Men 3 est au sommet du box-office américain
X-Men 3 : l’affrontement final, 2e meilleur démarrage 2006 d’un film américain
La bande annonce de X-Men 3 est enfin disponible
Archangel dans X-men III
X-men 3 - La re-poisse
X-men 3 - la poisse... la suite ?
X-men 3 - la poisse
X-men 3 - Casting
L'auteur Prettyhoney
Son site : Blog
Sa fiche
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

11 novembre : Gagnez 5 x La Fille de Brooklyn


du 11 au 19 novembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr