Onirik
Loba Loca : tome 4 – Avis +/-
Onirik -> Bande dessinée -> Dernière mise à jour : le mardi 7 avril 2020.
Éditeur : Ankama

de Run & Singelin


- Ça me fait bizarre de voir un Christ sans masque de Luchador.
- Y a que dans votre secte de lutteurs masqués que Jésus porte un masque.

El Tigre n’est jamais allé se recueillir sur la tombe de ses anciens camarades de combat. Il est vrai que la plupart des tombes sont vides. Après l’affrontement [1] un seul corps a été découvert. Néanmoins, le sanctuaire existe et c’est un bon endroit pour se recueillir en compagnie de Guada.

Sa disciple et la fille biologique d’El Diablo (son ancien coéquipier dans la lucha ultima) se trouve être l’incarnation du dynamisme et de la modernité. Par opposition El Tigre cultive la nostalgie pour une époque quelque peu révolue.

Ce tome est presque paisible (les occupants du camping-car rappellent quelque chose) et précise les caractères des deux héros. Or, il s’avère que l’enthousiasme irréfléchi de Guada, ainsi que son goût pour les réseaux sociaux risquent fort d’engendrer une catastrophe.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 32
Scénario : RUN
Dessin & Couleurs : Guillaume Singelin
Éditeur : Ankama
Collection : 619
Sortie : 7 février 2020
Prix : 3,90 €

[1] cf. Puta Madre l’autre spin-off de Mutafukaz


A lire aussi sur Onirik

Loba Loca : tome 3 - Avis +/-
Loba Loca : tome 1 – Avis +/-
The art of Mutafukaz the movie - Avis +
Mutafukaz
Mutafukaz - Avis +
The Art of Mutafukaz - The movie
L’Etrange Festival 2017 - films hors compétition
Loba Loca : tome 2 – Avis +/-
Présentations des jeux d’Ankama
L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr