Onirik
Les Roches rouges - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 11 juillet 2021.
Editeur : Pocket

roman de Olivier Adam

Présentation de l’éditeur

Il y a des vies comme des pièges. Des vies qui merdent.

Un peu fragile, un peu bizarre, Antoine ne fait pas grand-chose de la sienne. Leila, jeune maman, vit sous la coupe d’un compagnon violent.

Un instant échappé, ces deux-là se sont rencontrés au Pôle emploi – passage obligé de leur banlieue grisâtre. Est-ce de l’amour, qui naît entre les deux jeunes gens ? Fuyant la brutalité de leur quotidien, les voilà sur les routes, direction le Sud, les calanques – ces roches rouges qui sont l’enfance d’Antoine, la possibilité d’un refuge, d’un bonheur possible, caché...

Jusqu’à quand ? Peut-on si facilement échapper au passé ?

Avis de Thérèse

Dans un récit qui alterne les voix de ses deux personnages centraux, Olivier Adam nous propose le portrait de Leila et Antoine (prénom qu’on retrouve dans tous ses romans), déjà bien cabossés par la vie malgré leur jeunesse.

Antoine a dix-huit ans, il vit chez ses parents, a abandonné ses études, ne fait rien de ses journées, se traîne de temps en temps jusqu’au Pôle Emploi sans trop y croire, cela fait d’ailleurs un moment qu’il ne croit plus en grand-chose. C’est pourtant là qu’il va rencontrer Leila et le coup de foudre est réciproque.

Leur histoire commence par des mensonges. Il déclare être musicien, avoir vingt-et-un ans, préparer un album. Maman d’un petit Gabi de trois ans, elle prétend avoir vingt-six ans alors qu’elle en a vingt-et-un, ne voulant pas avouer qu’elle est tombée enceinte à dix-sept ans. Derrière ces mensonges, ils dissimulent tous les deux leurs faiblesses, leurs drames, leurs doutes, et ce sont ces fêlures qui vont les rapprocher.

Leila avait quatorze ans quand Alex, son prof de sport, l’a embrassée pour la première fois, elle s’est sentie flattée. Quand elle est tombée enceinte, il lui a interdit d’avorter. Viré du club de sport, devenu vigile, il s’est transformé en mari violent, jaloux, possessif.

Antoine, de son côté, passe ses journées à fumer des joints et boire, seul, sans intérêt pour rien en dehors de Leila, parce qu’il "a ôté une vie même s’il ne l’a pas fait exprès". Quand Alex découvre leur liaison, Antoine, Leila et Gabi n’ont d’autre choix que de fuir.

Les Roches rouges, c’est le décor de la maison de vacances des parents d’Antoine, dans le Var, le seul endroit où il peut se réfugier. Il ne s’attend pas à y retrouver sa sœur Lise, qui refuse de le voir depuis plus d’un an, et qui a les meilleures raisons du monde pour cela. Malgré les tensions, c’est là qu’ils vont vivre une parenthèse enchantée dans un monde désenchanté.

Leila, Antoine, et aussi Lise ont besoin de se réconcilier avec le monde, et cela commence par se réconcilier avec soi-même.

Olivier Adam traite dans ce court roman à l’écriture fluide, en langage parlé, des thèmes fort sombres : dépression, deuil, violence conjugale, inceste, chômage, mais offre tout de même une part d’espoir à chacun des personnages. Publié à l’origine dans une collection destinée aux jeunes adultes, il s’adresse tout aussi bien à des lecteurs de tous âges, à la fois par le ton et les thèmes abordés.

La fin ouverte du récit permettra à chaque lecteur d’imaginer une suite…

Fiche technique

Format : poche
Pages ‏ : ‎ 240
Éditeur ‏ : ‎ Pocket
Sorite : 6 mai 2021
Prix : 6,95 €


A lire aussi sur Onirik

L'auteur Thérèse Riu
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr