Onirik
Les Jours brûlants - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 19 septembre 2021.

Laurence Peyrin nous présente dans ce roman un nouveau portrait de femme comme elle le fait si bien au fil des titres.



Editeur : Pocket

roman de Laurence Peyrin

Présentation de l’éditeur

Pourquoi une épouse amoureuse, une mère aimante, décide-t-elle de disparaître ? Découvrez un incroyable roman de Laurence Peyrin.

Et soudain tout se met à dérailler.

Une heure plus tôt, Joanne était encore cette mère de famille sage et rangée, parfaite Californienne des années 1970. Il a suffi qu’un homme la jette de son vélo et lui vole son sac en l’insultant. Quelques instants sans conséquence grave, mais à l’intérieur d’elle-même, tout a volé en éclats. Elle n’arrive pas à reprendre le cours de sa vie. Son mari, ses enfants, ne la reconnaissent plus. Du fond de son désarroi, Joanne comprend qu’elle leur fait peur. Alors elle s’en va. Disparaît sans laisser d’

Avis de Thérèse

1976, Modesto. Joanne est une femme au foyer comblée, mariée à son amour de jeunesse, médecin, mère de deux enfants. Epanouie, dynamique, amoureuse de son époux comme au premier jour, elle a conscience d’être privilégiée, elle n’a eu à affronter aucune difficulté, ni dans son enfance, ni dans sa jeunesse, ni dans sa vie de femme. Elle a toujours vécu protégée et heureuse, et cette vie ne l’a pas préparée à faire face à une agression comme il s’en produit malheureusement tant : un junkie la bouscule, la jette à bas de son vélo, l’insulte et lui vole son sac.

Quelques points de suture plus tard, elle pourrait essayer de reprendre sa vie idéale mais cet épisode de violence l’a totalement déstabilisée. Elle sombre peu à peu dans le déni, dans le silence, dans l’alcool. En fait, elle ne veut tout simplement plus être cette personne qui a été agressée et insultée. Son premier pas vers le changement commence par… un échange de caddies au supermarché, histoire d’essayer d’autres vies, de ne plus choisir.

Après un nouveau dérapage alcoolisé, convaincue d’être devenue dangereuse pour son mari et ses enfants, elle s’enfuit. Direction Las Vegas. Elle fuit les autres, elle se fuit elle-même. Mais elle va croiser sur sa route des personnes qui vont l’aider sans poser de questions.

Changement d’identité, changement de personnalité. Celle qui était "la reine des cocktails" lors des barbecues organisés dans le jardin familial va exercer son talent derrière le bar d’un étrange club de strip-tease organisé comme un pensionnat de jeunes filles !

Laurence Peyrin sait une fois de plus nous faire entrer en empathie avec ses héroïnes, Joanne bien sûr, mais aussi les pensionnaires de ce club de strip-tease hors du commun, qui ont chacune sa personnalité, son histoire, ses drames, ses espoirs ou désespoirs, et Thelma, la silencieuse épouse du propriétaire du Bunny Bunny. Mais les personnages masculins sont eux aussi bien présents et bien travaillés : Thomas, le mari de Joanne, Harvey le patron du club, Silas Jones, le guitariste aux nuits souvent agitées.

Chaque année en France, près de cinquante mille personnes disparaissent. La plupart réapparaissent dans les semaines suivantes. Mais pas toutes…

Si vous avez envie de voir à quoi ressemble la ville de Modesto, c’est le décor du film American Graffiti de George Lucas, un enfant du pays. Un roman à la fois dense et léger, émouvant et troublant, qui sait mêler interrogations, tendresse et pointes d’humour.

Fiche technique

Format : poche
Pages‏ :‎ 400
Éditeur‏ :‎ Pocket
Sortie : 22 avril 2021
Prix : 7,60 €

L'auteur Thérèse Riu
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr