Onirik
Les Filles de l’ouragan - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 17 décembre 2014.

Encore une formidable histoire de Joyce Maynard, qui nous entraîne au coeur d’un terrible secret de famille...



Editeur : 10-18

roman de Joyce Maynard

Présentation de l’éditeur

Elles sont nées le même jour, dans le même hôpital, dans des familles on ne peut plus différentes. Ruth est une artiste, une romantique, avec une vie imaginative riche et passionnée. Dana est une scientifique, une réaliste, qui ne croit que ce qu’elle voit, entend ou touche.

Et pourtant ces deux femmes si dissemblables se battent de la même manière pour exister dans un monde auquel elles ne se sentent pas vraiment appartenir.

Situé dans le New Hampshire rural et raconté alternativement par Ruth et Dana, Les Filles de l’ouragan suit les itinéraires personnels de deux ’soeurs de naissance ’, des années 1950 à aujourd’ hui.

Avec la virtuosité qu’on lui connaît, Joyce Maynard raconte les voies étranges où s’entrecroisent les vies de ces deux femmes, de l’enfance et l’adolescence à l’âge adulte - les premières amours, la découverte du sexe, le mariage et la maternité, la mort des parents, le divorce, la perte d’un foyer et celle d’un être aimé - et jusqu’au moment inéluctable où un secret longtemps enfoui se révèle et bouleverse leur existence.

Avis de Claire

Conçues pendant un violent ouragan qui a fait date, nées le même jour, au milieu des années 50, dans le même petit hôpital New Hampshire, dans des familles pour le moins dissemblables, Ruth Plank et Dana Dickerson sont considérées par leurs parents comme des soeurs d’anniversaire. Et malgré la distance qui les sépare, elles se voient régulièrement sans pour autant avoir d’affinités particulières l’une envers l’autre.

Ruth est une artiste de nature romantique, passionnée, imaginative. Dernière des des cinq filles Plank, elle ne comprend rien à l’attitude un peu froide de sa mère à son égard, mais partage une relation exclusive avec son père, un brave fermier.

A l’opposé, Dana Dickerson est un esprit scientifique et réaliste. Élevée dans une famille décousue, elle découvre assez tôt son homosexualité. Elle est surtout élevée par sa mère, son père George étant toujours à l’affût de la bonne affaire qui ne vient jamais, et elle partage une relation profonde avec son frère aîné.

Très différentes, Ruth et Dana prennent tour à tour la parole dans ce roman à deux voix, confiant aux lecteurs leurs aspirations, leurs désirs, leurs peurs et surtout leurs secrets les plus intimes. Joyce Maynard dont le talent de conteuse n’est plus à démontrer, a l’art et la manière de disséquer au plus profond les sentiments humains, leurs origines et surtout leurs conséquences.

De l’enfance à l’âge mûr, en passant par les troubles de l’adolescence, le destin de ces deux femmes est mis à l’épreuve par la simple étincelle d’une erreur d’une seule journée, qui fait basculer des vies lorsqu’un secret de famille se libère mais qui trouve sa rédemption dans la force dévastatrice de l’amour...

Magnifique et puissant !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 360
Editeur : 10-18
Sortie : 11 mai 2013
Prix : 8,10 €


A lire aussi sur Onirik

Les Règles d’usage - Avis +
Polar - Prête à tout
Prête à tout - Avis +
Prête à tout
L’Homme de la montagne - Avis +
Joyce Maynard
L’Homme de la montagne
Long weekend - Avis +
Last days of summer - Avis +
Last days of summer
Les Filles de l’ouragan
Une adolescence américaine - Avis +
Baby love
Baby love - Avis +
Joyce Maynard de retour en France !
Joyce Maynard en dédicaces
Master class Joyce Maynard
Joyce Maynard invitée du Festival America
Joyce Maynard à Paris
Le long weekend de Kate Winslet
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr