Onirik
Les Eternels - Avis +/-
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 3 novembre 2021.

Loin de l’esprit des Avengers, ce nouvel univers Marvel déçoit beaucoup. Pourtant, tout n’est pas à jeter, et c’est aux spectateurs de faire leur avis !



film américain de Chloé Zhao (2021)

Présentation officielle

Depuis l’aube de l’humanité, les Éternels, un groupe de héros venus des confins de l’univers, protègent la Terre. Lorsque les Déviants, des créatures monstrueuses que l’on croyait disparues depuis longtemps, réapparaissent mystérieusement, les Éternels sont à nouveau obligés de se réunir pour défendre l’humanité…

Avis de Valérie

Au commencement, Arishem l’un des Célestes créa Les Eternels, ou du moins désigna quelques-uns pour protéger les Terriens des Deviants, des super-méchants qui aiment croquer ceux qu’ils croisent sur leurs chemins. Tels des héros mythologiques (qu’ils sont aux yeux des Humains), Ajak leur leader, Ikaris, Thena (dont le préfixe est A), Gilgamesh, Phastos (Phastos, Héphaïstos ??), Sprite (là, je vois pas !), Kingo, Circé, Druig et Makkari combattirent jusqu’à disparition complète des anomalies. Un seul mot d’ordre, ne pas interférer avec toute autre question ne concernant pas leur mission.

N’ayant plus rien à faire, Ajak leur conseille de s’intégrer à la population, chacun dans un pays qu’il affectionne. A Londres, Circé et Sprite (qui a l’apparence d’une ado) apprécient leur vie. La belle Eurasienne est professeur et amoureuse d’un collègue, Dane Whitman. Un soir, un Deviant semblant plus évolué les attaque, Circé et Sprite se dévoilent pour sauver les passants, et Ikaris vient à leur secours, après avoir disparu des millénaires durant.

Le Deviant, qui n’est pas le seul de son espèce à avoir survécu, prouve que les Eternels doivent se reformer et repartir à leur chasse... mais une plus grosse catastrophe s’annonce, qui va faire exploser pas seulement nos espoirs, notre beau globe bleu, et la candeur des Eternels...

Ce nouveau segment doit relancer un univers MCU tout propre, qui, bien que se déroulant après le dernier Avengers, peut se regarder indépendamment. Quelques références sont citées, mais rien de pénalisant pour le spectateur oublieux ou vierge de toute influence Marvel.

La trame de plus de 2H30 est trop linéaire. La mythologie qu’évoque chacun des Eternels et le filigrane biblique avaient un potentiel de malade, mais est mis de côté pour offrir à chaque acteur son temps de présence à l’écran, sans véritable intérêt. D’autre part, Kingo possède un humour totalement loufoque, qui apporte une respiration salutaire au milieu du film, mais dénote avec le sérieux des autres.

Le casting est imposant, mais peut-être mal choisi. Gemma Chan doit porter le film sur ses épaules, mais n’est pas assez puissante pour cela. Elle manque du charisme nécessaire, ou est mal exploitée. On a parfois l’impression que Angelina Jolie règle quelques comptes lorsqu’elle scande qu’on doit tout faire pour protéger ceux qu’on aime. Et si Salma Hayek est pratiquement invisible, Kumail Nanjiani en impose, Dong-seok Ma, Brian Tyree Henry, Lia McHugh ou Barry Keoghan manquent d’exposition qui valoriserait leur présence, ce qui est dommage !

Seul Kit Harrington (petit rôle mais très prometteur) et Richard Madden (puissant Ikaris) semblent à leur place. Sauf que dans la salle, personne ne peut s’empécher de rigoler la première fois qu’ils sont face à face. De même, nos pensées sont parasitées par une citation très connue qu’on avait envie de dire tout fort "Jon Snow you know nothing !", vu qu’effectivement, il ne savait pas grand chose !

La narration s’étale sur 7000 ans... d’où la durée de la pellicule. On passe de la préhistoire à l’antiquité, avec une visite à la sublime cité suspendue, Babylone, à l’époque de la conquète de l’Amérique du sud, pour arriver au XXIe siècle. Durant tout ce temps, on assiste à des petites batailles entre Eternels, des frustrations égotistes, des humeurs bien humaines qui ne transcendent pas grand chose.

C’est donc décevant, car aussi plat que l’ancéphalogramme d’un Déviant ! Blague à part, on s’éloigne tellement de l’ambiance des Avengers, qu’on en devient nostalgique. Ce nouveau volet donne une nouvelle nuance aux comics Marvel, et même si notre avis est mitigé, on peut tout de même penser qu’il trouvera son public.

Fiche technique

Sortie : 3 novembre 2021
Durée : 157 minutes
Genre : fantastique, Action
Avec Gemma Chan, Richard Madden, Salma Hayek, Angelina Jolie, Kit Harrington, Barry Keoghan, Kumail Nanjiani, Brian Tyree Henry, Dong-seok Ma, Lia McHugh...
Titre original : Eternals

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr