Onirik
Les Casseurs intégrale : tome 2 – Avis +/-
Onirik -> Bande dessinée -> Dernière mise à jour : le lundi 14 septembre 2020.
Editeur : Le Lombard

- Les Casseurs contre les Casseurs

- La guerre est déclarée aux Casseurs.

d’André-Paul Duchâteau & Christian Denayer

Quand deux groupes de casseurs se rencontrent qu’est-ce qu’ils se racontent ? Al & Brock, policiers assermentés ayant acquis le surnom (mérité) de Casseurs, apprennent que des racketeurs ont osé s’approprier leur surnom et se sont baptisés ’Les Casseurs’.

Devant une telle impudence, il convient de réagir, ce qui implique une série de dommages collatéraux impliquant un restaurant (français), un autre restaurant (chinois), une piscine (!), diverses habitations, un casino-flottant, un tribunal, un motel, une fumerie d’opium et une discothèque.

Bien entendu les malheureux véhicules sont également concernés. Ainsi, lors de cette enquête on déplore la destruction de deux véhicules de patrouille, de deux motos, de six voitures civiles et d’une voiture amphibie (coulée).

La corrida infernale

- Qu’est-ce ? Quelle année est-on ? Comment je m’appelle ? Qui... qui êtes-vous ?
- Je... On... On allait vous poser les mêmes questions...

Si le nez de Cléopâtre eût été plus court, toute la face du monde aurait changé. Certes, mais le nez de Brock étant ce qu’il est, le paysage de la France et de l’Espagne va quelque peu changer. En effet, lors d’une course-poursuite de la Camargue à Barcelone, le territoire (et les mers) de ces deux pays vont être parsemés de destruction impliquant un immeuble, un arbre, un bateau de pêche, un yacht, un hélicoptère, une patrouilleuse, une camionnette, de nombreuses voitures civiles, des dépanneuses (!), sans oublier deux véhicules de la gendarmerie espagnole.

Au milieu de ce chaos certains protagonistes s’étonnent de posséder les mêmes informations que d’autres :


- Vous savez comment ?
- Bien sûr ! On a le même scénariste que vous !

Hauts et bas à San Francisco

- Ce n’est pas notre faute, c’est la faute à la coïncidence, chef !

Après avoir malmené deux pays européens, Al et Brock sont de retour à San Francisco. Les habitants de cette ville étant habitués aux tremblements de terre, ils devraient supporter les enquêtes (pas vraiment discrètes) de nos deux héros.

Les destructions ont d’abord été modestes. Cela a commencé par une chaise, deux vases, une lampe… Puis il y eut à déplorer la perte d’une station d’essence, d’un magasin de disques (avec les disques), d’une palissade, d’une statue et d’un hôtel. Bien entendu, les véhicules n’ont pas été épargnés. Quatre véhicules de patrouille ont rejoint à la casse une camionnette, un bus, quatorze voitures civiles et… un avion (tiens, c’est nouveau).

Bref, les destructions sont de retour. Les gags sont au rendez-vous, mais on peut se demander si le scénariste expérimenté et le dessinateur talentueux n’auraient pas été mieux employés dans un autre registre.

Fiche technique :

Format : album
Pages : 136
Scénario : André-Paul Duchâteau
Dessin : Christian Denayer
Couleurs : Frank Brichau
Editeur : Le Lombard
Collection : Intégrale
Sortie : 21 mai 2009
Prix : 19,99 €

L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr