Onirik
Le dieu caché - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le lundi 22 novembre 2021.
Editeur : Bragelonne

roman de J-F. Dubeau

Présentation de l’éditeur

Eté 1873, Québec. Des enfants découvrent dans une grotte une créature, qui veut simplement jouer avec eux. Jusqu’à ce que l’un des enfants ne respecte pas les règles du jeu... Bien des années plus tard, Saint-Ferdinand est un village tranquille - au cimetière trop grand et trop rempli. Car une puissance sans nom règne sur ces lieux.

Quand elle se révèle à l’adolescente Venus McKenzie et ses amis, ils découvrent que le pouvoir de cette créature est lié de longue date à Saint Ferdinand... et que les meurtres qui défraient sa chronique ne font qu’effleurer la surface d’un passé chargé de terribles secrets.

Avis de Titine

En 1873, quatre enfants se promènent dans la forêt et y rencontrent une espèce d’étrange créature. Ni mâle, ni femelle, assez petite et nue, d’une peau couleur porcelaine, la créature joue avec eux à une variante de Chat Perché. Les règles sont les règles et lorsqu’un enfant enfreint l’une d’elles, la créature devient furieuse… jusqu’au jour où l’un des gamins triche la fois de trop !

Des années après, au Canada à Saint Ferdinand, l’inspecteur de police Stephen Crowley fait une découverte macabre chez un vieil homme. Dans le mobil home de Sam, une femme est morte et disloquée. Pire, plusieurs frigos dissimulent des cadavres dont celui d’une fillette portée disparue récemment. Alors que l’enquête débute, Randy, le médecin légiste de ce petit village isolé, promet aux parents de la petite victime de la ressusciter, grâce à un rituel spécifique et à des pouvoirs mystiques acquis au fil du temps.

L’histoire débute plutôt bien et attise notre curiosité. Toutefois, peu à peu, le nombre croissant de nouveaux personnages commence à nous perdre. Et cela continue jusqu’à la fin. Chaque chapitre, assez court, présente le point de vue d’un personnage. Plus d’une dizaine prennent la parole à tour de rôle ! Et, finalement, on est totalement détaché de leurs malheurs ou morts.

De plus, beaucoup d’incohérences rendent le récit brouillon. Cela part dans tous les sens, au point où il est mal aisé de s’accrocher à cet univers. Pourtant, la magie, le mysticisme ou encore la religion et la secte auraient pu être des thèmes qui s’imbriquent parfaitement. Mais dans Le dieu caché, la trame s’embourbe dans des questionnements qui ne trouvent pas toujours de réponse. Par ailleurs, la fin appelle à une suite au vu des derniers événements énoncés.

Loin d’être un Stephen King, comme le suppose l’éditeur sur la couverture, J.F. Dubeau ne détaille pas assez les scènes et ne nous provoque ni choc ni angoisse. Le dégoût peut parfois survenir, mais rien de plus. Il est toutefois nécessaire de prévenir le lecteur, des scènes peuvent choquer les plus sensibles et jeunes. Habitué du genre, la déception peut être grande.

Fiche technique

Format : poche
Pages : 456
Éditeur : Bragelonne
Sortie : 6 octobre 2021
Prix : 7,90 €

L'auteur Titine
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr