Onirik
Le Dit du Vivant - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le vendredi 19 novembre 2021.

Un roman plein d’enseignements, qui laisse des traces quand on le referme, qui ouvre des réflexions notamment sur la lutte contre les pandémies et la protection de l’environnement.



Éditeur ‏ : ‎Cherche Midi

roman de Denis Drummond

Présentation de l’éditeur

Je suis le Vivant. Le dernier d’entre nous. Quand j’aurai terminé mon ouvrage, je quitterai ce monde, laissant une trace secrète dans un repli du temps.

Un séisme au Japon met au jour une vaste sépulture. Sandra Blake, paléogénéticienne, se rend sur les lieux, avec Tom, son petit garçon, autiste. La datation du site archéologique plonge la communauté internationale dans la stupeur.

Une civilisation jusqu’alors inconnue se révèle peu à peu, et met à bas toutes les connaissances acquises. Sandra et l’équipe de recherche qu’elle a constituée sont prises dans un suspense scientifique qui les dépasse...

Avis de Thérèse

Lors d’un séisme au Japon, un glissement de terrain ensevelit le village d’Atsuma et met à jour un site archéologique. La paléogénéticienne Sandra Blake va se rendre sur place, accompagnée de Tom, son jeune fils autiste. La datation des ossements humains découverts dans cette nécropole va bouleverser tout ce que la communauté scientifique internationale croyait savoir sur les origines de l’humanité.

Voilà un roman totalement inclassable, dont il est même difficile d’affirmer qu’il s’agit totalement d’un roman, de par sa forme singulière, structuré en six sections composées chacune de six parties : une définition du titre de la section, le récit, le journal de Sandra, des chroniques, articles et correspondances, le Dit de Tom et le Dit du Vivant.

La chronologie est tout aussi difficile à appréhender, même si c’est un élément important du texte. La partie Récit débute par un séisme qui se produit au Japon le 16 avril d’une année non précisée mais dont on apprend ensuite qu’il s’est écoulé vingt ans depuis la catastrophe de Fukushima, ce serait donc le 16 avril 2031. La partie Le Dit de Tom serait dans ce cas écrite en 2056. La partie Le Dit du Vivant, de la voix du dernier survivant de cette civilisation, est évidemment beaucoup plus ancienne. La construction du texte amène à revivre les mêmes éléments plusieurs fois, par la voix de narrateurs différents.

Mais, si on arrive à passer outre ces complexités, Denis Drummond livre un livre passionnant, à la fois scientifique, poétique, philosophique et écologique.

Les révélations, par le récit du Vivant, sur l’apparition puis la disparition de ces humains plusieurs millions d’années avant l’homo sapiens, constituent une aventure captivante, émouvante et instructive, par toutes les étapes traversées et la décision finale.

L’évolution de Tom au fil des jours et des pages, qui s’ouvre au monde peu à peu, est fascinante et pleine d’espoir.

Denis Drummond a effectué des recherches impressionnantes pour l’écriture de ce roman surprenant qui, parallèlement à l’intrigue, se révèle riche en informations scientifiques sur la paléontologie, la datation, l’ADN, mais aussi médicales sur l’autisme et artistiques sur les estampes japonaises et le théâtre Nô.

Un roman plein d’enseignements, qui laisse des traces quand on le referme, qui ouvre des réflexions notamment sur la lutte contre les pandémies et la protection de l’environnement.

Fiche technique

Format : broché
Pages‏ : ‎ 288
Éditeur ‏ : ‎Cherche Midi
Sortie : 14 janvier 2021
Prix : 19 €

L'auteur Thérèse Riu
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr