Onirik
La mort me va si bien - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 20 mars 2019.
Editeur : Milady

Betty Angel : tome 1

roman de Louisa Méonis

Présentation de l’éditeur

« Bon sang, je vais rester petite et boulotte pour l’éternité ! J’ai vraiment un karma de merde !  »

Moi, c’est Betty. J’ai passé ma vie à jouer la bonne poire dont tout le monde profitait, pour finir noyée dans mes toilettes… Ma mort est aussi naze que l’était mon existence.

Et comme si ça ne suffisait pas, je me retrouve catapultée dans une série d’épreuves terrifiantes pour devenir l’apprentie du bien trop sexy pour être honnête Ange de la Mort !

Il y a erreur sur la personne, ce n’est pas possible ! Il est où mon repos éternel ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que j’imaginais la vie après la mort plus paisible que ça. Sans compter que des anges disparaissent de manière inexpliquée… C’est quoi encore cette histoire ?! Est-ce qu’un ange peut « mourir » ? Et pourquoi ai-je l’horrible pressentiment que ces disparitions ont un lien avec moi ?

Avis de Valérie

Betty est communément ce qu’on appelle une bonne poire. Trop gentille, elle cache son insécurité derrière des kilos en trop et des gâteaux qu’elle confectionne pour ses collègues de travail. Elle vit avec son acariâtre de grand-mère pour lui éviter l’EPHAD, et recueille tous les chats errants qu’elle trouve.

C’est l’un deux, coincé dans les toilettes, qui va lui occasionner une chute épique qui se terminera par son décès, simple et brutal ! Et c’est à partir de là que les aventures de Betty, apprentie ange débute au paradis. Après des épreuves dignes des héros de la mythologie, elle atterrit dans ce qui ressemble à un Poudlard angélique, mais pas du tout rigolo, sous la garde de la Mort en personne, qui l’a prise pour apprentie !

Et on ne fait que débuter les aventures de Betty, la fille sympa, ronde, et qui révèle un tempérament plus affirmé dans les lieux saints !

On se régale à avancer dans l’écriture fluide de Louisa Méonis. Pour l’instant, excepté Betty qui est une héroïne atypique, on avance en terrain connu de la romance. Et l’urban fantasy n’est pas très poussée, elle sert de grain d’exotisme, avec un imaginaire qui se dessine par petites touches.

On lit très vite ce premier tome et on s’attache très très rapidement à Betty. Comme la narration se fait à la première personne, l’auteur rajoute en fin de chapitre quelques pensées du Maître de la jeune femme, La Mort elle-même, afin de ne pas nous laisser dans les affres du doute et on apprécie !

Le tome 2 est déjà paru en grand format et sera publié en poche en juin prochain... En tout cas, nous, on est captifs de cette nouvelle héroïne de Milady (et de son Maître, le sexy monsieur Mort) !

Fiche technique

Format : poche
Editeur : Milady
Collection : Bit-lit
Sortie : 20 mars 2019
Prix : 8,20 €


A lire aussi sur Onirik

Tant de raisons de s’aimer - Avis +
Les Opposés s’attirent - Avis +
L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

4 avril : Gagnez 3 Ashlon de H. Roy


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr