Onirik
La Dame en blanc - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 6 novembre 2013.

Vous voulez passer une nuit blanche ? Précipitez vous sur ce classique de la littérature britannique, un roman noir à souhait !



Editeur : Archipoche

roman de Wilkie Collins

Présentation de l’éditeur

Une nuit, Walter Hartright, jeune professeur de dessin, porte secours à une mystérieuse « dame en blanc » que semble poursuivre une obscure menace. La jeune femme, parmi des propos incohérents, laisse entendre qu’elle est familière d’un lieu où il doit prochainement se rendre - le manoir de Limmeridge, perdu dans les brumes du Nord - pour enseigner la peinture aux deux pupilles de Mr Fairlie, Marian Halcombe et Laura Fairlie.

Une fois sur place, à sa grande stupeur, Walter se rend compte que Laura ressemble étrangement à cette mystérieuse créature fantomatique, tout droit échappée d’un asile...

Fervent défenseur de la cause féminine, il sent alors se nouer autour de lui un implacable complot : des mariages arrangés, voire meurtriers ;des hospitalisations de force par d’honorables familles soucieuses d’écarter des témoins gênants ; une société secrète qui fait poignarder les traîtres à sa cause...

Tiré de l’histoire vraie de sa rencontre avec la femme qu’il aima jusqu’à la fin de ses jours - Caroline Graves, séquestrée avec son enfant par un mari à moitié fou -, Collins fait de la « dame en blanc » l’héroïne de ce roman angoissant plein de pièges et de terreurs intimes...

Avis de Claire

Wilkie Collins (1824-1889), très souvent qualifié de "maître du suspense" n’a pas son pareil pour inventer des intrigues complexes, des récits déstructurés et des personnages retors. La Dame en blanc, son cinquième roman, est considéré aujourd’hui comme un classique du roman noir.

Walter Hartright, un jeune professeur d’art, rencontre une femme mystérieuse et désespérée, toute de blanc. Un peu plus tard, il fait la connaissance d’une autre jeune femme, Laura, qui présente une troublante ressemblance avec la femme en blanc...

L’une des particularités de ce roman est celle de faire raconter l’histoire par différents personnages, jouant ainsi avec malice sur la progression de l’intrigue, la contournant, la freinant pour mieux en ménager le suspense. L’effet est parfois particulièrement haletant et stressant !

Amours contrariées, intrigue à tiroirs, mystère horrifique, personnages machiavéliques... ce roman se lit presque d’une traite, difficile de le lâcher tant qu’on n’est pas arrivé à la conclusion !

Haletant !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 695
Éditeur : Archipoche
Sortie : 6 novembre 2013
Prix : 9,65 €


A lire aussi sur Onirik

La robe noire - Avis +
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr