Onirik
La Beauté du ciel - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 26 janvier 2021.

Un récit magnifique, d’une pudeur poignante et d’une émotion à fleur de peau... Sarah Biasini est comédienne, surtout au théâtre. Mais elle est aussi la fille d’une icone, Romy Schneider.



Editeur : Stock

de Sarah Biasini

Présentation de l’éditeur

« Un matin de mai, le téléphone sonne, je décroche, "Bonjour, gendarmerie de Mantes-la-Jolie, la tombe de votre mère a été profanée dans la nuit." »

Une femme écrit à sa fille qui vient de naître. Elle lui parle de ses joies, ses peines, ses angoisses, et surtout d’une absence, celle de sa propre mère, Romy Schneider. Car cette mère n’est pas n’importe quelle femme. Il s’agit d’une grande star de cinéma, inoubliable pour tous ceux qui croisent le chemin de sa fille.

Dans un récit fulgurant, hantée par le manque, Sarah Biasini se livre et explore son rapport à sa mère, à la mort, à l’amour. Un texte poétique, rythmé comme le ressac, où reviennent sans cesse ces questions : comment grandir quand on a perdu sa mère à quatre ans ? Comment vivre lorsqu’on est habité par la mort et qu’elle a emporté tant de proches ? Comment faire le deuil d’une mère que le monde entier idolâtre ? Comment devenir à son tour mère ?

La réponse, l’auteure la porte en elle-même, dans son héritage familial, dans l’amour qu’elle voue à ses proches, à ses amis, à ces figures féminines qui l’ont élevée comment autant d’autres mères. Le livre de la vie, envers et contre tout.

Avis de Claire

Vous ne le savez peut-être pas, mais dans le cimetière communal de Boissy-Sans-Avoir, dans les Yvelines, repose une étoile du cinéma, la merveilleuse actrice que l’on a connue sous le nom de Romy Schneider. Mais pour sa fille, Sarah Biasini, il s’agit avant tout de sa mère.

Un jour de mai 2017, la tombe de l’actrice est profanée (on se saura jamais le fin mot de l’histoire), et c’est un déclic pour la jeune femme. Trois semaines plus tard, elle découvre qu’elle est enceinte. Alors qu’elle peinait à démarrer une grossesse, cette blessure semble avoir agi comme une catalyseur, comme si Romy, du ciel, lui envoyait un enfant. Ce sera une fille, Anna Rosalie.

C’est pour cette enfant que Sarah Biasini décide de prendre la plume. Pudique, elle n’avait jamais souhaité parler de sa mère (sauf quand il faut prendre sa défense et remettre des pendules à l’heure), de ses souvenirs, réels ou racontés. Elle n’avait que quatre ans quand sa mère est partie (c’est le terme qu’elle préfère pour parler de l’absente), et ce qu’elle possède d’elle dans sa mémoire lui est si précieux qu’elle ne souhaitait pas le partager. On le conçoit volontiers, et l’on s’émeut encore davantage. Elle partage avec nous des anecdotes sur Claude Sautet, Michel Piccoli, Philippe Noiret... Un pan miraculeux du cinéma français.

Le témoignage de Sarah Biasini est un livre qui prend au coeur, un message d’amour d’une fille à sa mère, d’une mère à sa fille, on terminera avec ses mots "tu ne me dois rien et je te dois tout. A qui je parle ? A vous deux, en même temps." Superbe.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 144
Editeur : Stock
Sortie : 6 janvier 2021
Prix : 19 €

L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

3 janvier : Gagnez 1 La Chronique des Bridgerton


La Gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr