Onirik
Joséphine - Avis +
Onirik -> Culture -> Exposition, musée, Salon -> Dernière mise à jour : le mercredi 26 mars 2014.

Une exposition intimiste, émouvante et rare. Une redécouverte de ce personnage féminin discret mais si essentiel à la vie culturelle de l’Empire...



Lieu : Paris

du 12 mars au 29 juin 2014

Présentation officielle

À l’occasion du bicentenaire de sa mort, le Musée du Luxembourg rend hommage à Joséphine à travers une collection de peintures anciennes et modernes, de sculptures et d’antiquités mais également d’art de la table et de mobiliers issus de la prestigieuse collection de l’impératrice.

Avis de Claire

De Joséphine, on sait finalement peu de choses, si ce n’est qu’elle a été, comme de nombreuses femmes, dans l’ombre d’un grand homme. Femme discrète, dont le destin lui a sans cesse échappé, elle n’a cessé de vouloir faire au mieux, pour le bien des siens. C’est vraiment ce qui ressort de cette très belle exposition, où l’on devine une femme au goût sûr, raffiné, pertinent.

Née en juin 1763 à la Martinique, dans une famille de planteurs, Marie Joseph Rose de Tascher de La Pagerie, a tout d’une fleur exotique. L’exposition commence d’ailleurs avec quelques vestiges de cette vie coloniale, des tableaux, des cartes, une malle de voyage en bois de sapin... L’ailleurs, pour elle, c’était Paris. Elle y vient à 16 ans pour épouser le vicomte de Beauharnais, auquel elle donnera deux enfants.

Sa vie bascule, lorsque, jeune veuve, elle rencontre un jeune général ambitieux, Napoléon Bonaparte. Ils se marient en mars 1796. L’ascension sera fulgurante, mais également ravageuse et cruelle. Josephine deviendra la femme la plus en vue de l’Empire, une véritable ambassadrice de la culture française.

Elle aime s’entourer de beaux objets, de beaux vêtements, de beaux meubles, de belle vaisselle, vitrine du savoir-faire des artisans français. L’exposition propose quelques unes des plus belles pièces, empruntés notamment au Château de Rueil-Malmaison, qui fut sa résidence à partir de sa séparation avec l’Empereur, en mai 1890.

Une émouvante promenade dans l’Histoire et dans l’intimité d’une femme encore trop méconnue. A ne pas manquer !

Informations pratiques

Musée du Luxembourg
19 rue de Vaugirard
75006 Paris
De 10h à 19h30 sauf lundi 22h
De 7,50 à 11 euros

Plus de photos sur Facebook


A lire aussi sur Onirik

Joséphine, la passion des fleurs et des oiseaux
Joséphine
Vivian Maier - Avis +
Vivian Maier
Peintres femmes 1780-1830. Naissance d’un combat.
Peintres femmes 1780-1830 - Naissance d’un combat - Avis +
L’Age d’or de la peinture anglaise - Avis +
L’Age d’or de la peinture anglaise
Rubens, portraits princiers - Avis +
Les Vrais Tudors
Exposition Vlaminck, un instinct fauve
Pionnières, des femmes artistes au Musée du Luxembourg
#Exposition virtuelle au Musée du Luxembourg
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr