Onirik
Inu-Oh - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mardi 22 novembre 2022.

Inu-Oh est un voyage dans l’espace et dans le temps qui nous éblouit de la première à la dernière seconde. De l’animation, à la beauté exceptionnelle de l’image de la pellicule, à la musique ou la danse, tout est fascinant et merveilleux.



film d’animation japonais de Masaaki Yuasa (2022)

Présentation de l’éditeur

lnu-oh, créature maudite, est né avec une particularité physique l’obligeant à cacher chaque parcelle de son corps. Sa vie de paria solitaire change lorsqu’il rencontre Tomona, un joueur de Biwa aveugle.

Ensemble, ils créent un duo singulier qui fascine les foules et deviennent les premières célébrités du Japon. Pour découvrir la vérité sur la malédiction d’Inu-oh, ils devront continuer à danser et chanter, au risque de déranger l’ordre établi.

Avis de Valérie

Tomola est devenu aveugle après avoir essayé de repêcher une relique dotée d’un pouvoir maléfique. Recueilli par un musicien non-voyant, il devient joueur de biwa, un instrument à cordes typiquement nippon. Avec son maître, ils sont itinérants, et finissent par rejoindre la grande ville Kyoto, où l’empereur et sa femme règnent et apprécient les arts.

Au même moment, la compagnie de danse impériale cherche le fils du directeur, Inu-Oh, que l’on dit maudit. S’il ne l’est pas, c’est tout comme tant il est défiguré et handicapé par un physique effrayant.

Tomola veut faire évoluer la musique traditionnelle, il commence à se produire au milieu de la foule, au lieu d’une scène et chante les préoccupations de la rue. Il s’habille avec les vêtements de prostituées et adopte une attitude provocante et innovante. Il génère des mouvements de foules et l’adoration des fans !

Lorsque Inu-Oh qui prend plaisir à effrayer les passants tombe sur Tomola, il comprend que ce qu’il possède au fond de lui peut être exprimé par la danse au lieu de la rage. Ce faisant, et au fur et à mesure qu’il raconte les crimes du passé, il se libère des esprits mauvais qui l’ont possédé.

Tout d’abord, on est captivé par la beauté de l’image, qui ne ressemble en rien à ce qu’on a l’habitude de voir, en termes d’anime. Chaque segment de la pellicule est un chef d’œuvre artistique et poétique, une peinture faite de magie et de légèreté. On est subjugué.

Puis il y a la musique d’une audace incroyable ! Alors qu’on se laisse bercer par la joliesse du traditionnel biwa, Tomola s’enflamme et y mêle des riffs plus modernes, des envolées lyriques qui nous rappelle la flamboyance du rock. C’est fou et ça fonctionne totalement. Le chanteur qui double le personnage de Tomola est exceptionnel. On ne peut pas ne pas être envoûté !

On vous laisse découvrir la suite, sachant qu’il y a une base historique sur la création du théâtre japonais Nô, et c’est en soi déjà passionnant. Cela reste un film pour adultes, qui peut être vu par des adolescents, tout en sachant qu’il y a quelques moments plus violents ou sanglants.

Mais alors, quel film, quelle expérience de cinéma ! On n’a rien vu de pareil et d’aussi attirant !

Fiche technique

Sortie : 23 novembre 2022
Durée : 98 minutes
Genre : Musical, Fantastique
Avec Avu-chan, Mirai Moriyama, Tasuku Emoto

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2021 : Gagnez 1 ex Embrasse l’hiver et danse avec lui


La gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr