Onirik
Interview de Romain Ughetto
Onirik -> Culture -> Interview -> Dernière mise à jour : le dimanche 15 décembre 2013.

Présentation rapide de Romain Ughetto avant son interview Romain Ughetto a 22 ans et vit a Lyon. Il a commencé sa carrière avec le groupe Teddy’s Noisy (Pop/Punk) puis il a collaboré avec The Slugz (Punk/Rock) en tant que guitariste et les chœurs, non pas en tant que tête d’affiche. Quand en 2011 ce dernier groupe se sépare, Romain hésite à trouver un autre groupe ou essayer de se lancer en solo et c’est la deuxième solution qu’il choisit. Et il a bien fait, la preuve, l’album est sorti depuis peu et il est dans le top des ventes. C’est un artiste complet, il est auteur, compositeur et interprète.

Le 27 novembre 2011 Romain lance son cover de Without You (David Guetta feat Usher) sur Youtube, les gens adorent et se mettent à le suivre sur les réseaux sociaux, la presse commence à en parler. Par la suite, il met en ligne le clip de son premier single sur Youtube le 25 mai 2012 Je n’oublierai jamais et en plus du nombre qui grandissant des fans, la presse s’intéresse toujours plus à lui remontant jusqu’aux maisons de disques. Il finit par signer un contrat avec le label Jo AndCo.

questions de Isabelle Aubois

Il aura fallu environ deux ans à Romain pour faire son album Ange ou Démon dont la sortie a été repoussée plusieurs fois. Voici à présent son interview réalisé le 02 novembre 2013.

Onirik : Bonjour, as-tu le trac avant le showcase ?

Romain Ughetto : Bonjour, oui un peu. Je suis allé faire des repérages il y a une trentaine de personnes qui attendent et apparemment il y en a depuis 10H du matin. Donc oui j’ai le trac, il faut être bon et présenter l’album. Les gens attendent beaucoup je penses et je vais leur donner beaucoup.

Onirik : Pourtant tu as déjà joué dans des salles qui était très grandes ?

Romain Ughetto : Oui mais tu sais je suis beaucoup plus intimidé par les petites choses comme ce showcase plutôt que par les grands concerts.

Onirik : Y a-t-il une raison particulière pour que tu sois venu faire ton premier Showcase à Nantes et non à Lyon par exemple ?

Romain Ughetto : Non, le showcase ici était très demandé, enfin le magasin était très demandeur donc je suis venu. Il faut savoir qu’il y aura d’autres dates mais la première est tombée ici et j’espère qu’il y aura une date vers chez moi.

Onirik : Suite a la mise en ligne de ton cover Without You, qu’as tu ressenti en voyant l’engouement qui a suivi ?

Romain Ughetto : Je ne m’attendais pas à autant, j’avais fait cette reprise dans le but de me faire connaître c’est sûr, mais après je ne pensais pas que cela prenne cette dimension, ils en ont parlé à la télé et le cover a même été diffusé sur plusieurs médias.

Onirik : Pourquoi avoir commencé par un cover ?

Romain Ughetto : J’ai fais ça en me disant que ça me permettrait de me faire connaître auprès de personnes qui ne me connaissent pas puisqu’avec un cover c’est tout de suite plus simple d’atteindre les gens.

Onirik : Pourquoi ne pas l’avoir mis sur l’album tout comme ton duo avec Cécilia Pascal ?

Romain Ughetto : Ce sont des chansons en anglais et je tenais à ce que mon album ne soit que des compositions, j’ai écris et composé tout mon album et je n’avais pas envie de mettre un titre en anglais sur cet album.

Onirik : En parlant de ton duo avec Cécilia Pascal, qui a eu cette superbe idée de réunir plusieurs chansons en une seule et comment cela s’est déroulé ?

Romain Ughetto : C’est moi, enfin à la base je voulais faire une reprise de Jason Derulo et en l’enregistrant j’ai dis ce qui serait marrant c’est qu’au refrain on chante du Katy Perry et autres. Et on s’est rendu compte que beaucoup de chansons en plus de Katy Perry pouvaient être placées. A la base c’est vrai que c’était un travail que j’avais fait au début et Cécilia Pascal m’a rejoint et elle a emmené énormément d’idées avec elle, je n’ai pas tout fait non plus.

Onirik : Aurais-tu été prêt à passer à la télé dans une émission comme The Voice, La Star’ac, ou Nouvelle Star ?

Romain Ughetto : Ecoute, je sais pas car après ça te met quand même dans une case (silence) écoute moi j’ai eu la chance de me faire connaître sans ces émissions donc je ne me pose pas la question.

Onirik : Pour les personnes qui ne te connaissent pas et pensent que tu as copié le titre de ton album sur celui de Keen’v qu’aimerais-tu leur répondre ?

Romain Ughetto : Que ma chanson Ange ou Démon est la toute première chanson que j’ai composé, il y a maintenant 2 ans. Il faut savoir que mon album devait sortir avant et s’appeler déjà Ange ou Démon, il a été décalé pour plusieurs raisons et je ne comptait pas changer son titre vu que tout était fait dessus une fois que Keen’v a annoncé le titre de son album. Je me suis dis que ça pourrait faire polémique, mais je ne me préoccupe pas des autres, des critiques, je fais ma musique.

Onirik : Ton public est composé quasiment exclusivement de jeunes filles, je suppose que tu aimerais toucher un public plus large ?

Romain Ughetto : Oui, mais cela se fait par des biais différents comme par exemple la radio, mais la radio me diffuse très peu pour le moment, ou la télévision mais je passe que sur certaines chaînes de télé, après, moi je suis jeune, donc c’est normal que je m’adresse à ma génération, mais écoute j’espère que ça viendra.

Onirik : Tu as majoritairement un public plus jeune que toi, beaucoup de tes fans ont moins de 22 ans.

Romain Ughetto : En fait je crois que l’âge de mon public est assez large, en concert ça va de 12 a 25 ans. Certains sont quand même plus âgé que moi, mais là certaines personnes qui ont une quarantaines d’années m’ont écrit pour me dire qu’ils tenaient à venir me voir. Je pense que ça ce fera avec le temps pour toucher plusieurs générations. Un exemple, même si je ne peux me comparer à lui, Patrick Bruel quand il a commencé touchait un public jeune et féminin. Puis les gens ont vieilli avec lui, du coup il a un public large. J’espère avoir la chance que ce soit pareil pour moi un jour.

Onirik : Il t’a fallu 2 ans environ pour sortir ton album, comment ça s’est passé avec ton entourage pendant ces 2 années ?

Romain Ughetto : Durant ces 2 ans j’ai beaucoup bossé, je me suis investi à 400 % dans ma carrière musicale. Ma famille et mes amis m’ont encouragé et m’encouragent toujours et me soutiennent à 400 %, ils sont derrière moi pour m’aider un maximum, ils sont là pour m’aider à garder les pieds sur terre. Je suis très entouré et bien entouré.

Onirik : C’est toi qui désirait L’Algérino pour ton featuring ?

Romain Ughetto : Je voulais un rappeur, on m’a rapidement présenté L’Algérino et on s’est super bien entendu, donc j’ai dis que je voulais le faire avec lui. J’ai rencontré d’autres rappeurs mais avec L’Algérino il s’est passé un truc, d’ailleurs l’enregistrement de la chanson c’est très bien passé.

Onirik : Ca fait plus d’une semaine que ton album est sorti et en digital il se place a la 96e positions du top charts, qu’est-ce que ce la te fait ?

Romain Ughetto : Oui tout a fait on a fait une bonne semaine, il me semble même qu’avec l’album physique on est dans le top 70. C’est cool écoute, car à notre époque c’est très dur de vendre des disques, je vais me battre a 400 % pour défendre mon album, je suis venu ici aujourd’hui pour le défendre aussi (l’interview était suivi de son showcase a Nantes).

Il arrive même à des gens connu de ne pas vendre beaucoup d’album et les nouveaux artistes ont parfois besoin de 1 ou 2 albums qui passent un peu inaperçu pour enfin vendre. Enfin dans tous les cas je vais me battre, dans le top derrière moi il y a des artistes qui sont diffusés tous les jours a la radio ,ce qui n’est pas mon cas et donc je suis très fier d’y être.

Onirik : Les thèmes abordés sur ton album te correspondent tous personnellement ?

Romain Ughetto : Pas a 400 % mais disons que forcément il y a du vécu sur à peu près tout, mais après pas dans toutes les lignes non plus.

Onirik : La chanson Même si corresponds à ce qui ce passe pour toi actuellement ?

Romain Ughetto : Ouais c’est ça, si tu t’accroches et tout tu peux y arriver. Je ne sais pas si j’y suis arrivé vraiment mais je m’accroche encore et je m’accrocherais, il faut croire en ses rêves.

Onirik : Comment s’est passée ta collaboration avec Jena Lee sur le titre Je ne dirai pas les mots, qui est donc le single qui a lancé l’arrivé de l’album ?

Romain Ughetto : On se connaissait déjà un petit peu via internet, ma maison de disques la connaissait, ils l’ont contactée pour savoir si elle serait intéressée pour bosser avec moi et elle a accepté, il parait qu’elle était même super contente. Sinon ça s’est passé tout simplement, je suis allé passer une semaine chez elle, nous avons bosser plusieurs chansons et c’est celle-ci qui a été retenue.

Onirik : On sent la touche de Jena Lee sur cette chanson, d’ailleurs à l’écoute il me semble que c’est jena Lee qui fait les chœurs ?

Romain Ughetto : Oui c’est Jena qui fait les chœurs, c’est d’ailleurs moi qui a tenu à ce qu’elle les fasse. Oui on sent la touche de Jena et c’est ce que j’adore sur cette chanson, le mélange de nos deux univers.

Onirik : Si tu devais garder une seule chanson de ton album, ce serait laquelle ?

Romain Ughetto : Waouh ça c’est trop dur, écoute j’adore la chanson Ange ou Démon (silence), j’adore la chanson Je n’oublierai jamais (silence). Je dirais Je n’oublierai jamais car c’est la chanson qui m’a fait connaître au début, c’est un peu la chanson qui me tient a cœur.

Onirik : Avec qui aimerais-tu faire un duo, en France et à l’étranger ?

Romain Ughetto : A l’international Katy Perry ou Selena Gomez En France je sais pas trop car je voulais faire un truc avec un rappeur et je l’ai fait et j’ai fait un duo avec Cécilia, donc je ne sais pas, c’est une bonne question.

Onirik : Tu aimerais écrire et composer une chanson pour quel artiste, en France et à l’étranger ?

Romain Ughetto : A l’international écrire pour Pink ou Katy Perry ce serait énorme, ou pour le groupe Simple Plan aussi. En France écoute j’ai pas la prétention de le faire du tout, mais écrire pour un grand grand nom type Florent Pagny ce serait incroyable, mais pour le moment c’est pas possible c’est sûr, mais ce serait un kif car j’ai été baigné par Florent Pagny quand j’étais gamin par mes parents.

Onirik : Tu es très proche de tes fans via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) d’ailleurs félicitations pour les 50 000 ’j’aime’ dépassés, tu n’as pas peur que tes fans soient déçus du fait que tu risques d’être moins présents parce que tu seras pris par tes obligations professionnelles ?

Romain Ughetto : Non, je ferai tout pour l’être encore, regarde j’ai ce magnifique appareil qui s’appelle un iPhone, il me permet même quand je ne suis pas chez moi d’aller sur internet. J’ai quelqu’un qui co-gère ma page mais en réalité c’est souvent moi qui m’en occupe car j’en ai vraiment envie.

Onirik : Quelle question aurais-tu aimé qu’un journaliste te pose et qui ne t’a encore jamais été posé ? Ainsi que la réponse.

Romain Ughetto : (silence) C’est compliqué (silence) écoute on m’avais jamais posé la question sur Keen’v et j’ai trouvé ça cool d’y répondre, sur le fait que le titre de l’album était prévu depuis un moment et que je ne me préoccupes pas des autres.

Onirik : A Paris on ne t’a pas posé la question ?

Romain Ughetto : Non pas encore, juste un peu sur les réseaux sociaux. Mais comme je l’ai dis je ne me préoccupe pas des autres, je fais mon truc, vraiment mon son, mon univers qui m’aime me suive et voilà !

Onirik : Un mot à tes fans  

Romain Ughetto : Merci du soutien, l’album est enfin dans les bacs. Il faut faire tourner un maximum ma musique, c’est le moment avec cet album de me faire découvrir au plus grands nombres. Il y a 12 titres donc 12 possibilités que les gens accrochent, il faut donc partager et merci pour tous les gens qui me sollicitent, pour vos messages, à ceux qui me témoignent l’amour, c’est énorme !

Onirik : Un mot à ceux qui ne te connaissent pas afin qu’ils aient envie de te découvrir

Romain Ughetto : N’hésitez pas à écouter l’album gratuitement sur internet, il y a des plates-formes qui le proposent et surtout venez nous voir en concert parce qu’on propose quelques choses de très rock avec mes musiciens, (bon là c’est un showcase donc différent) nos concerts sont très différents du CD, quand les gens sortent après les concerts ils sont toujours conquis, c’est pas de la prétention, attention, mais en général les gens sont conquis surtout quand des garçons viennent ou des gens plus agés, ils reviennent la fois d’après.

Je tiens à remercier Romain Ughetto pour cet interview pour sa patience et sa gentillesse.

Site officiel de Romain Ughetto : http://www.romainughetto.com/
Facebook officiel : https://www.facebook.com/RomainUghe...
Twitter officiel : https://twitter.com/Romain_Ughetto


A lire aussi sur Onirik

Nouvelle interview de Romain Ughetto
Concert de Romain Ughetto - Avis +
Showcase de Romain Ughetto
Ange ou Démon - Avis +
Cécilia Pascal a besoin de vous !
L'auteur Isabelle Aubois
Son site :
Sa fiche
A gagner !

2 décembre : Gagnez 5 Catsass le chat


du 2 au 12 décembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr