Onirik
Interview de Patrick Berger - Président du Cercle zététique
Onirik -> Mythes & réalités -> Dernière mise à jour : le lundi 30 octobre 2006.

La zététique que Henri Broch définit par « l’art du doute » se résume dans une citation de cet illustre scientifique et écrivain (Devenez sorciers, devenez savants, avec G. Charpak et Le Paranormal : Ses documents - Ses hommes - Ses méthodes) : "Le droit au rêve a pour pendant le devoir de vigilance". En effet, si le romancier peut exercer son métier tranquillement sans qu’un enquêteur Z ne vienne lui mettre du poil à gratter dans son plumier, tout autre personne clamant haut et fort en l’existence réelle d’un quelconque phénomène se verra aussitôt demander des preuves. Et pas n’importe quelle preuve car il faut du solide, du concret, quelque chose qui résiste à une méthode rationnelle d’analyse des faits.

Car, bien qu’un art, la zététique est avant tout une méthode scientifique dont le fondement est d’exercer son esprit critique – ce que tout un chacun peut faire. Et tout peut être passé au crible de cette méthode : les faits historiques comme l’existence de Jésus ou l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, la présence de vie extraterrestre sur la Terre, le 11 septembre, l’homéopathie et la psychanalyse, et bien évidemment les phénomènes paranormaux. Seul représentant digne de ce nom de cette démarche intellectuelle en France, le Cercle Zététique (C.Z.) est actuellement présidé par Patrick Berger.

réalisé par David Lapetina

Auparavant doté d’une liste de diffusion, le C.Z. a opté pour le lancement d’un forum en ligne indépendant. Modéré, pour éviter aux discussions d’atteindre le point Godwin [1] trop rapidement, ce forum permet de discuter de tous les sujets et ce, sans tabou. Ce dernier point étant très important surtout en ces temps où l’avènement des bien-pensants commence à poindre.

Onirik a donc souhaité s’entretenir avec Patrick Berger pour faire le bilan de cette année passée et afin d’en connaître plus sur le C.Z. qui est à notre société ce que Jiminy Criquet est à Pinocchio : une conscience qu’elle ferait bien d’écouter.

Onirik : Quel bilan tirer de cette année d’existence du forum Zététique ?
Patrick Berger : Cette formule du forum zététique est une réussite à plusieurs égards. Commençons par quelques quelques statistiques.

La formule du forum a conquis, en moins d’un an, près de 700 membres (sceptiques ou non, en fonction des dossiers). Parmi ceux-ci, une petite centaine de membres actifs intervient régulièrement et fait du forum zététique un lieu d’échange et de débat vivant. Avantage non négligeable par rapport à une liste de discussion : les sujets sont automatiquement archivés et classés. Un moteur de recherche permet à tout visiteur de trouver le sujet qui l’intéresse en deux ou trois clics.

La vivacité du forum se mesure aussi au nombre de sujets traités. En un an, plus de 500 sujets ont pu être abordés. Et beaucoup d’entre-eux dépassent le cadre strict que s’était fixé la zététique initialement (à savoir l’investigation critique dans le domaine du paranormal, des parasciences et des légendes historiques).

Le forum zététique s’est ainsi avéré être un excellent complément au site du Cercle zététique :

- Il a permis de discuter et approfondir les dossiers du CZ, anciens et nouveaux, comme les prophéties de Nostradamus, celle du code de la Bible, le suaire de Turin, la radiesthésie, l’OVNI de Trans-en-Provence, les dames blanches, les poltergeists, l’arnaque de la roue d’Egely censée mesurer l’énergie vitale, etc.

- Il a ouvert et clos de nombreux nouveaux dossiers. Certains seront publiés sur le site du CZ et d’autres sont suffisamment bien traités sur le forum pour qu’une publication supplémentaire ne soit pas nécessaire : la Terre Creuse, le biomagnétisme, une dizaine de cas de fantômes et d’Ovni, etc.

- Il a permis d’exercer la zététique dans des domaines qui sortent de son champ d’investigation habituel. De nombreux sujet de société et d’actualité ont ainsi été passés (et continuent de passer) à la moulinette zététique : le réchauffement climatique et l’effet de l’activité humaine sur le climat (effet de serre, etc.), la crise des banlieues de l’hiver dernier, l’affaire Lassalle (ce député qui avait fait une grève de la faim pour lutter contre une délocalisation), les radars et la sécurité routière, la controverse sur le Sida et son origine virale, l’épidémie de chikungunya à la Réunion, etc. ou encore des sujets plus légers comme la nature de la beauté, la nécessité des shampoings, etc.

JPEG - 13.7 ko
Thalie - muse de la zététique

Enfin, le forum zététique est un projet qui, aujourd’hui, s’autofinance (hébergement internet) grâce à la publicité Google. A l’heure où nombre d’initiatives visant à favoriser l’esprit critique mettent la clé sous la porte faute de moyens financiers (les dons sont trop rares), ce résultat est plus que satisfaisant.

O. : A vous entendre la zététique peut s’appliquer à la vie de tous les jours.
P.B. : Oui, par exemple vis-à-vis des légendes urbaines. On peut citer celle selon laquelle une femme aurait mis son chat dans un four à micro-ondes, faisant exploser l’animal suite à quoi ladite personne aurait fait un procès au fabricant et aurait gagné des millions de dollars. Sauf que lorsque l’on recherche des traces de ce procès, on n’en trouve aucune trace. On est typiquement face à une légende urbaine correspondant aux idées, à une époque, à une société favorisant sa dissémination donnant pour vrai un fait fantaisiste. Sur ce type d’affaires, on peut se poser des questions d’ordre zététique.

On peut aussi évoquer l’affaire du chikungunya dont je parlais précédemment : une enquête auprès des experts montre à quel point on pouvait facilement prédire cette épidémie. De plus, c’est une maladie n’étant pas si problématique que cela dans la mesure où d’un point de vue clinique et symptomatique, ce mal est vécu en Afrique comme la grippe chez-nous. Cela représente entre trois et cinq mille morts par an. Derrière le battage médiatique, on oublie que c’est n’est guère pire qu’une grippe.

O. : Quel avenir pour la zététique ?
P.B. : Les mensonges, les non-dits, ce qui est occulté, oublié ou déformé par les médias sont justement un bon champ pour la zététique. A une époque où tous les médias se transmettent des informations issues de quelques agences de presses bien définies, il faut que le citoyen désireux de s’informer puisse le faire. Et c’est là qu’Internet peut être très utile. Voilà un sujet intéressant pour la zététique, vérifier les informations relayées par les médias.

O. : Le sujet est vaste et pose la question de devenir un référent fiable. Comment le citoyen peut-il savoir que la source d’informations est fiable sachant qu’il y a bien souvent une intention derrière la manière dont elle est traitée.
P.B. : Un simple principe de précaution permet de filtrer. Quand on reçoit une information, à partir du moment où ce que dit la source n’est pas prouvée et que l’on a des raisons manifestes de douter de sa véracité – par exemple dans des cas évidents de propagandes de guerre - il est plus sage de considérer qu’il ne s’agit pas de la vérité. Cela peut être très choquant. Mais avant de se faire une idée sur le sujet, notamment sur la question d’un référent de confiance, il faut comprendre que la confiance se gagne, et cette démarche s’applique aux médias. Or, le mécanisme actuel ne permet justement pas de leur faire confiance, on a donc intérêt à attraper de longues pincettes avant de prendre un fait présenté aux informations pour vrai. On peut citer plusieurs exemples judiciaires dont se sont emparés les médias. L’affaire du RER D ou celle d’Outreau montrent que l’on a intérêt d’attendre les conclusions de l’enquête voire du procès avant de se faire une opinion sur un sujet donné.

O. : Il y a malgré tout toujours des risques d’erreurs.
P.B. : Oui et comment minimiser ces risques d’erreurs si ce n’est en faisant appel à une investigation critique. Ce qui va nous donner confiance en une source est le fait qu’elle réponde clairement et étaye ses arguments à l’ensemble des questions que l’on peut se poser sur un sujet.

O : Quel objectifs l’association s’est-elle fixée pour les années à venir ?
Le Cercle zététique continue d’être un regroupement informel de nombreux enquêteurs indépendants. Plusieurs projets (zététiques dans l’esprit mais plus ouvert sur la société) devraient aboutir d’ici peu. Pour vous tenir informé de l’activité des membres du Cercle, n’hésitez pas à fréquenter régulièrement le site du CZ et celui du forum.

Site officiel

[1] Plus une discussion sur Usenet dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison avec les nazis ou avec Hitler s’approche de un

L'auteur Freyr
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr