Onirik
Fallout 4 : imaginer l’apocalypse - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 7 janvier 2018.

Le magnifique et très détaillé artbook officiel Fallout 4 permet de découvrir le processus de création de l’œuvre avec 1 500 éléments visuels ponctués d’anecdotes.



Editeur : Mana Books

Artbook officiel Fallout 4 : imaginer l’apocalypse

de collectif

Présentation de l’éditeur

Une guerre nucléaire. Des territoires dévastés. Et un seul survivant de l’attaque du 23 octobre 2077 : vous. Bienvenue dans l’univers de Fallout 4. Que ce soit par votre force, votre intelligence, votre charisme ou votre chance, il vous faudra briller et réagir rapidement afin de survivre dans un monde en ruines et de retrouver la trace de votre fils disparu.

Avec plus de 23 millions d’exemplaires physiques vendus dans le monde, le jeu de rôle post-apocalyptique Fallout 4 est l’un des plus beaux succès du marché́ vidéoludique.

Le succès de Fallout 4 peut notamment s’expliquer par une identité́ graphique exceptionnelle : le scénario survival et l’univers post-apocalyptique du jeu sont sublimés par la richesse et la diversité́ des décors où le personnage principal, solitaire, évolue en mode ouvert. Habitations abandonnées, campagnes arides et villes délabrées plongent le joueur dans une Amérique dévastée ; quelques éléments étrangement familiers subsistent parfois et soulignent ainsi la ruine d’une époque.

À l’occasion des 20 ans de son jeu culte, Bethesda ouvre ses archives à travers cet artbook Fallout 4 : Imaginer l’apocalypse, et dévoile plus de 1 500 croquis, travaux préparatoires et story-boards exclusifs ainsi que des centaines d’anecdotes inédites d’artistes et de développeurs de l’équipe.

Avis de Isabelle

Fallout 4 est un excellent artbook officiel sur l’univers du jeu éponyme. Ce magnifique ouvrage de 368 pages présente 1 500 illustrations, dessins, crayonnés et tests visuels sur le dernier opus de la série Fallout.

Mais résumer le livre à une série d’images est vraiment réducteur. En effet, ce dernier est compartimenté de façon intelligente et, après une introduction sur le jeu, présente huit parties spécifiques revenant sur la genèse, le monde, les personnages, les créatures, les armes, les véhicules, les décors et les illustrations.

Tous ces dossiers sont agrémentés d’une petite introduction, alors que les schémas et dessins sont souvent annotés, permettant d’entrer complètement dans le processus de création et de maturation des différents éléments du jeu.

C’est donc à la découverte d’un monde parfois différent de ce que les joueurs connaissent que nous invite l’ouvrage en nous montrant des futurs possibles et des éléments connus légèrement différents.

L’esprit du jeu est très bien retranscrit et les magnifiques illustrations occupant parfois deux pages entières sont envoûtantes et d’une grande beauté. On est frappé de plein fouet par la puissance des images nous entraînant en plein cœur d’un monde post-apocalyptique réservant malgré tout parfois de belles surprises.

Ces dernières années, les jeux vidéo ne cessent de montrer que visuellement, ils sont à la hauteur des gros blockbusters sortant en salle et que la frontière entre la réalité et l’image de synthèse ne cesse de diminuer. Cet Arbook splendide est un bel hommage à Fallout et une œuvre que les amateurs de beaux livres ne devraient pas ignorer, tant ce dernier est constitué d’éléments intéressants et d’images travaillées.

C’est aussi l’occasion de replonger avec délice dans le jeu lui-même et de voir prendre vie les décors, objets et personnages qui parsèment un ouvrage de référence à ne pas rater, bien que l’on puisse un peu déplorer le manque d’illustrations montrant l’avatar féminin du joueur, au profit d’un personnage masculin très présent.

Fallout 4 est le genre d’ouvrage que l’on parcourt plusieurs fois et que l’on peut ouvrir à n’importe quelle page et feuilleter au hasard pour se retrouver transporté ailleurs, et retrouver un Charlie malicieux qui s’est glissé dans le livre. C’est aussi un moyen d’entrer dans l’envers du décor d’un univers fictif et de découvrir la complexité qui se niche derrière. C’est enfin un hommage à l’un des créateurs du jeu, Adam Adamowicz, malheureusement disparu en 2012 et dont les croquis hantent les pages.

Monstres, robots, décors, personnages, arme, véhicules, univers… nous sont dévoilés en détails et chaque élément est d’une telle précision qu’il faut clairement y revenir pour appréhender une telle œuvre de référence au mieux.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 368
Editeur : Mana Books
Sortie : 4 janvier 2018
Prix : 39,90 €

L'auteur Isabelle A.
Son site :
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


du 06 au 16 juillet 2018


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr