Onirik
Espérance résistance - Avis +/-
Onirik -> Littérature -> Jeunesse -> Dernière mise à jour : le dimanche 11 octobre 2020.
Éditeur : Magnard Jeunesse

roman de Juliette Keating

Présentation de l’éditeur

Suivant l’exemple des marches pour le climat, des jeunes trouvent le courage et l’énergie de s’engager pour ce qui leur semble une cause juste : l’écologie à échelle humaine.

Wassim vit à la cité de l’Espérance, avec son grand terre plein vide, ses copains... Et quand un soir son père lui annonce que les jardins ouvriers au pied de leurs tours vont être vendus à un promoteur immobilier pour construire des bureaux, son sang ne fait qu’un tour. Son père imagine déjà le chèque de dédommagement qui les aiderait à partir en vacances, quand Wassim pense à tous ses souvenirs, au vieux Hadj qui cultive ses patates, à Bakary qui aime y boire un thé à la menthe, à sa grand mère...

Lorsqu’il découvre les mots si puissants de Greta Thunberg à la télévision criant "How dare you ?", il entend l’urgence d’agir pour sauver les jardins. Qu’est ce qu’il doit faire ? Qu’est ce qu’il peut faire ? Avec Mia, Bouba, Alice, Fatou, Saïd, ils s’organisent. Rédigent des tracts, informent les gens du quartier, réinvestissent les jardins, résistent à leur façon au risque de se faire épingler par le collège et la police. Car pour Wassim, cette cause, ce n’est pas que la sienne, c’est celle de tout son quartier.

C’est la santé de ses habitants, l’âme de sa cité que les promoteurs veulent faire disparaître. Lui et ses copains sont jeunes, et alors ? Quand les vieux deviennent fous, n’est ce pas aux jeunes d’être sages ?

Avis de Hirone

Quand les vieux deviennent fous, n’est ce pas aux jeunes d’être sages ?

Wassim est un ado qui traine souvent avec ses amis. Un jour en rentrant chez lui, il découvre que les jardins partagés en bas de chez lui vont laisser place à un projet immobilier. Si au début, la perspective d’avoir un fast-food dans la cité de l’Espérance lui plaît, il se rend vite compte que ces jardins sont gorgés de souvenirs.

Les mots du vieux Hadj résonne dans ses oreilles, et ils trouvent écho dans ceux de la jeune Suédoise Greta Thunberg qu’il voit à la télévision. Le collégien n’a plus envie que ces jardins ouvriers disparaissent. Il veut agir pour protéger ce qu’ils représentent.

Avec ses amis, il va ainsi mettre toute son énergie pour les défendre et contrer les travaux. Leur but est de rendre la vie à cet endroit quelque peut abandonner et d’empêcher la bétonisation de ce poumon vert au coeur de la cité.

Cette petite histoire se lit à travers le regard du garçon. Ce dernier se montre parfois puéril, parfois impulsif et il n’est pas toujours juste, mais il représente bien un adolescent qui se lance corps et âme dans une action. Cet objectif le stimule, il s’intéresse alors plus au lieu qu’il souhaite protéger, mais aussi à son histoire. Et cela le rend plus touchant, car il crée un lien intime avec ce jardin.

On se demande néanmoins pourquoi ces adolescents ne demandent pas de l’aide des adultes. Certes, ils se lancent à fond, mais ne cherchent pas forcément à corriger les erreurs qu’ils commettent dans un premier temps. Ils sont alors hors des clous, et cela cause parfois certaines tensions qui auraient pu être évitées. Ce tâtonnement n’est pas que négatif, mais il met en avant la jeunesse et l’impulsivité de notre héros.

Espérance résistance est une histoire facile à lire et qui donne de l’énergie. Il donne envie de s’investir dans des projets intelligents et utiles pour faire vivre sainement un quartier.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 96
Éditeur : Magnard Jeunesse
Niveau de lecture : 9 - 12 ans
Sortie : 9 septembre 2020
Prix : 5,90 €

L'auteur Hirone
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr