Onirik
Dragon actually - Avis +
Onirik -> Littérature -> Version anglaise -> Dernière mise à jour : le dimanche 20 novembre 2011.
Editeur : Zebra

roman de G.A. Aiken

Présentation de l’éditeur

It’s not always easy being a female warrior with a nickname like Annwyl the Bloody. Men tend to either cower in fear-a lot-or else salute. It’s true that Annwyl has a knack for decapitating legions of her ruthless brother’s soldiers without pausing for breath. But just once it would be nice to be able to really talk to a man, the way she can talk to Fearghus the Destroyer.

Too bad that Fearghus is a dragon, of the large, scaly, and deadly type. With him, Annwyl feels safe-a far cry from the feelings aroused by the hard-bodied, arrogant knight Fearghus has arranged to help train her for battle. With her days spent fighting a man who fills her with fierce, heady desire, and her nights spent in the company of a magical creature who could smite a village just by exhaling, Annwyl is sure life couldn’t get any stranger.

She’s wrong...

[And just wait until you meet the rest of the family...]

Avis de Callixta

Envie de dragons ? de nouvelles créatures paranormales dans une littérature très dynamique qui n’a peut-être pas utilisé les ressources possibles de cet animal mythique issu de nos contes ? Tentez ce roman de G.A Aiken. Ce n’est peut-être pas le livre le mieux écrit qui soit mais il y a une joie de vivre dans un monde ultra-violent qui lui donne un ton unique.

Ce livre est le premier d’une série et l’on s’en rend compte rapidement car autour des deux héros de nombreux personnages secondaires vont apparaître. Ainsi, Annwyl la sanglante (et ce surnom n’a rien d’usurpé) va tomber entre les pattes du dragon Fearghus le destructeur.

Il est un grand dragon, reclus et sombre qui vit dans sa tanière et n’aime pas spécialement les ennuyeux petits humains. Mais voilà, Annwyl est très jolie, blessée et a besoin d’aide. En lutte violente contre son frère, elle mène un combat homérique contre lui.

Dominée par sa violence et sa rage, elle n’a a jamais réussi à le vaincre et se rend compte qu’un dragon serait un atout formidable. Il se forme alors un couple amical improbable entre le dragon et l’humaine. Elle ne sait pas alors qu’il est capable d’apparaître sous une forme humaine très séduisante.

G.A Aiken a puisé son inspiration dans la fantasy et présente des mondes complexes où roi et reine doivent gagner leur trône. C’est le cas d’Annwyll qui n’a rien d’une frêle princesse à délivrer de sa tour. Cette jeune femme est le grand atout du livre. Violente, sanguinaire même, elle mène elle-même ses troupes et est capable de se battre jusqu’à épuisement. Aidée par le dragon, elle va devenir encore plus puissante.

L’histoire est simple, l’enjeu, élémentaire. Il faut se débarrasser du frère d’Annwyll une fois pour toute. Mais au-delà de ce fil rouge de l’intrigue, ce qui ravit est les rapports entre les différents personnages : l’amitié étonnante qui naît entre Annwill et Fearghus, la relation amoureuse brûlante qui se développe entre notre héroïne et un mystérieux chevalier.

C’est érotique à souhait, amusant, la plupart du temps et le tout se déroule dans une atmosphère électrique imposée par notre héroïne au tempérament bouillonnant. Tous les autres personnages sont également passionnants, depuis les frères de Fearghus, tous aussi attachants, jusqu’aux amis, compagnons de combat d’Annwyll. N’oublions pas les parents du dragon, un couple déjà âgé mais garde une vie sexuelle de gamins ! Ils ont d’ailleurs droit à leur propre histoire dans une nouvelle.

Voilà un roman qui ne s’embarrasse pas de fioritures ni d’effet de style. Les phrases sont courtes, les scènes s’enchainent sans transition. C’est rythmé, dynamique et bourré d’idées. C’est une lecture aussi nerveuse que décalée. En bref, cela mérité d’être découvert.

Evidemment, l’auteur a depuis ajouté plusieurs tomes tous consacrés à des personnages croisés dans ce livre. Inutile de dire que nous y jetterons un coup d’œil pour voir si ce ton si sympathique a été conservé et voir ce qu’il advient de chacun de ceux que nous avons découverts.

Voilà en tous cas une romancière à suivre qui a su trouver son style dans la littérature paranormale. Un vrai plaisir pour les lecteurs.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 352
Editeur : Zebra Books
Sortie : 6 octobre 2008
Langue : anglais
Prix : 5,44 €


A lire aussi sur Onirik

L'auteur Callixta
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr