Onirik
Douve - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 6 juin 2021.

Premier roman pour Victor Guilbert, et une vraie maîtrise de la narration, de la mise en place d’une ambiance glauque, troublante.



Editeur : Hugo Thriller

roman de Victor Guilbert

Présentation de l’éditeur

"Le gamin a Douve dans les veines."

Cette phrase, prononcée par son père quand il n’était encore qu’un enfant, l’inspecteur Hugo Boloren ne l’a jamais oubliée. Alors quand il apprend qu’un meurtre a eu lieu à Douve, il y voit un signe. Son père est mort, l’Alzheimer a dilué les souvenirs de sa mère ; c’est sa dernière chance de comprendre en quoi ce village perdu au milieu d’une forêt de sapins lui coule dans les veines. Tout ce qu’il sait, c’est que son père, policier lui aussi, a été envoyé à Douve il y a quarante ans pour enquêter sur la fuite médiatisée d’un Islandais accusé de meurtre, et que sa mère, journaliste, l’a accompagné pour écrire un livre sur l’affaire.

Que s’est-il passé là-bas et pourquoi ont-ils toujours refusé d’en parler ? Armé du livre écrit par sa mère, Hugo Boloren va plonger dans ce village peuplé d’habitants étranges, tous unis par un mystère qui semble les hanter. Au fil de son enquête, une question va bientôt s’imposer : et si le meurtre qui a récemment secoué le village était lié au séjour de ses parents, quarante ans plus tôt ?

Avis de Thérèse

Quand, sur le trottoir devant chez lui, il tombe sur un journal qui annonce l’assassinat d’un vieil homme dans le village de Douve, l’inspecteur Hugo Boloren se souvient d’avoir un jour, lorsqu’il avait dix ans, entendu son père dire à sa mère : "Le gamin a Douve dans les veines" et décide de prendre une semaine de congé pour se rendre sur place, bien déterminé à comprendre enfin ce qui le lie à Douve.

Hugo est un policier atypique, qui ne sait pas mentir, que certains trouvent débile, qui ne se pose jamais les mêmes questions que les autres. Il est devenu policier parce que la plaque du boulevard Malesherbes indique "Avocat de Louis XVI" : honneur fait par la République à un antirépublicain ? mise en valeur de l’échec ? Après avoir trouvé la réponse, il a décidé de consacrer sa vie à chercher d’autres questions et d’autres réponses.

Quarante ans plus tôt, son père policier et sa mère journaliste se sont rendus à Douve pour enquêter sur un triple meurtre auquel sa mère a ensuite consacré un livre, qu’elle ne lui a jamais permis de lire.

Hugo Boloren débarque à Douve, déterminé à découvrir pourquoi leur séjour dans le village, un an avant sa naissance, a toujours hanté ses parents. La bourgade n’a rien d’accueillant, c’est le moins que l’on puisse dire, sombre, hostile, noyée par une pluie incessante, cernée par une forêt angoissante dont il semble impossible de sortir si on s’y perd.

Il va découvrir une galerie de personnages étranges : les jumelles anglaises âgées de 172 ans à elles deux, l’aubergiste ombrageuse, cet homme en slip et T-shirt sous la pluie qui marmonne à Hugo que les embrouilles arrivent tôt ou tard avant de disparaître, Raymond le barman très stylé de l’hôtel qui semble avoir un cocktail pour soigner chaque problème…

Le crime récent semble avoir été résolu immédiatement, la police a arrêté le frère alcoolique de la victime. Le triple meurtre survenu quarante ans plus tôt par contre, que l’on découvre à travers des extraits du livre écrit par la mère d’Hugo, semble avoir gangrené tout le village jusqu’à aujourd’hui, les habitants se taisent, se soutiennent, se défient du monde extérieur et font front face aux questions d’Hugo. En réalité, les deux drames s’entrecroisent.

Au final, Hugo Boloren va peut-être trouver à Douve bien autre chose que ce qu’il était venu y chercher.

Victor Guilbert maintient habilement la tension tout le long de ce thriller qui prend son temps pour se mettre en place, et crée un personnage de policier original, touchant par son innocence et sa détermination. Il nous mène en douceur mais par des chemins tortueux jusqu’à une fin qui va permettre la réponse à toutes les questions. Enfin, presque toutes les questions : la dernière page pose une autre question, restée sans réponse…

Fiche technique

Format : broché
Pages : 298
Éditeur : Hugo Roman
Sortie : 7 janvier 2021
Prix : 19,95 €

L'auteur Thérèse Riu
Son site :
Sa fiche
A gagner !

18 mai : Gagnez La Fileuse d’argent


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr