Onirik
Derniers messages - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le jeudi 6 octobre 2016.

Un précieux recueil de Stefan Zweig, composé de textes rédigés pour une série de conférences, avant son départ pour le Brésil, où il se donnera la mort en 1933...



Editeur : Omnia

de Stefan Zweig

Présentation de l’éditeur

Composée de tant d’éléments différents, Vienne était le terrain idéal d’une culture commune. Étranger n’y était pas synonyme d’ennemi, ce qui venait de l’extérieur n’était pas orgueilleusement écarté comme antinational, non allemand, non autrichien, mais recherché et honoré. Tout stimulant du dehors était accueilli et on lui donnait la coloration viennoise spécifique.

Cette ville, ce peuple, peuvent comme tous les autres avoir commis des fautes, mais Vienne a eu cet avantage qu’elle n’était pas arrogante, qu’elle ne voulait pas imposer aux autres ses mœurs, sa façon de penser. La culture viennoise n’était pas une culture conquérante, et c’est pourquoi chaque nouvel hôte se laissait si facilement gagner par elle. Mélanger les éléments différents et créer de cette harmonisation constante un nouvel élément de culture européenne fut le véritable génie de cette ville.

Les textes ici rassemblés traitent aussi bien de littérature que de l’histoire européenne et du destin de la civilisation. Le traumatisme de la Première Guerre mondiale, le démembrement de l’Empire austro-hongrois, l’imminence des dangers prochains demeurent omniprésents. Ces pages ont des accents qui évoquent Le Monde d’hier, la grande autobiographie de Zweig. Il y est aussi question de Byron, Nietzsche ou Tolstoï. Dans sa diversité, Derniers messages offre le meilleur de la pensée de Stefan Zweig.

Avis de Claire

« Quelques différentes que puissent être nos opinions il est un fait sur lequel d’un bout à l’autre de la terre nous sommes tous d’accord aujourd’hui, c’est que notre monde se trouve dans un état anormal, qu’il traverse une grave crise morale, (...) tout le monde vit dans la crainte qu’une violente explosion ne se produise à tout moment. »

Ces mots que Stefan Zweig a écrit dans son discours L’histoire de demain, avant la montée du parti National Socialiste en Allemagne, résonnent de façon étonnamment contemporaine. On pourrait très bien les appliquer à la morosité ambiante de ce monde post-2001, où les violences envers les peuples et leurs migrations sont au coeur de l’actualité, plus que jamais, depuis la Seconde Guerre mondiale.

Ces Derniers messages de l’auteur du Monde d’hier s’adressent à nous, certes, mais ils visaient en leur temps une Europe désunie, encore meurtrie des séquelles d’une guerre que l’on avait vainement souhaitée la Der des ders, et portaient en germe l’espoir d’une Europe réunie, rehaussée, revalorisée. Il n’y aurait pas eu plus grand défenseur de l’Union Européenne que Stefan Zweig, ne peut-on s’empêcher de penser.

Ce recueil de onze textes précieux, que nous offrent aujourd’hui les éditions Bartillat, poussent à la réflexion, à la méditation, à la remise en question. Au fil des pensées de Zweig, on s’interroge, on se surprend à regretter cette nostalgie foncièrement au centre de l’oeuvre de cet incroyable esthète, cet homme de lettres aussi amoureux des livres que des mots.

On vibre à son évocation de Lord Byron, qui, tel un phénix, renaît sous sa plume. Et l’on s’autorise à rêver, en lisant ce portrait d’une Vienne à jamais inconnue de nous, où l’Art touchait au sublime.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 238
Editeur : Omnia
Sortie : 9 janvier 2014
Prix : 9 €


A lire aussi sur Onirik

Arte - Stefan Zweig, adieu l’Europe
Arte - Stefan Zweig, histoire d’un Européen
Le Monde d’hier illustré - Avis +
Arte - Mary Queen of Scots
Lettre d’une inconnue - Avis +
Arte - Stefan Zweig, histoire d’un Européen
L’Enigme Stefan Zweig - Avis +
L’Énigme Stefan Zweig
Vingt-quatre heures de la vie d’une femme - Avis + et +/-
Rencontre avec Clémentine Célarié
Rencontre avec Francis Huster
Le joueur d’échecs - Avis +
Une promesse
Correspondance : 1910-1919
France 3 - Lettre d’une inconnue
Lettres d’Amérique : New York, Argentine, Brésil, 1940-1942 - Avis +
Les Derniers jours de Stefan Zweig - Avis +/-
Les Derniers jours de Stefan Zweig
Coffret Stefan Zweig - Edition Noël 2011 - Avis +
Légende d’une vie
Stefan Zweig - Avis +
Stefan Zweig
Les derniers jours de Stefan Zweig - Avis +
Reprise de La Peur
Robert Laffont lance Pavillons Poche
Offre spéciale au Théâtre Rive Gauche
Zweig chez Antoine
Les beaux jours de Stefan Zweig
Patrice Leconte : de Jean Teulé à Stefan Zweig...
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


du 25 octobre au 5 novembre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr