Onirik
DVD : Memories of Murder - Avis +
Onirik -> Cinéma -> DVD -> Dernière mise à jour : le mardi 10 juillet 2018.
Éditeur : La Rabbia

film sud-coréen de Bong Joon-Ho (2003)

A l’occasion des 15 ans de la sortie du film, La Rabbia propose une redécouverte du film et de sa conception !

Présentation de l’éditeur

Corée du Sud. 1986. Le corps d’une jeune femme violée puis assassinée est retrouvé dans la campagne environnante. Deux mois plus tard, de nouveaux crimes similaires ont lieu. Une unité spéciale de la police est alors mise en place, sous les ordres d’un policier local et d’un détective spécialement dépêché de Séoul.

Avis de Hirone

Memories of murder est un monument du cinéma sortit pour la première fois en Corée du Sud, il y a 15 ans. Afin de rendre hommage à ce film, La rabbia sort le DVD/Blu-ray de la version restaurée déjà sortie un an auparavant dans les salles obscures françaises. En plus des bonus habituels (documentaires, making-of, commentaires audio, etc.), une version collector, comprenant le story-board et d’autres documents détaillants la conception du film, est proposée aux fans du thriller coréen.

Memories of murder est un thriller où l’on suit une enquête sur un tueur en série qui sévit dans la campagne coréenne. Le modus operandi prouve qu’une seule personne est derrière ces crimes atroces touchant des femmes de tout âge. La police s’évertue à trouver le coupable, mais leurs méthodes sont peu scrupuleuses et mettent parfois mal à l’aise le spectateur. En effet, Park Doo Man, le chargé de l’enquête, est persuadé que son regard suffit pour identifier les criminels. Heureusement pour eux, Seo Tae Yoon, un jeune policier taciturne et silencieux va fraîchement arrivé à Séoul pour les aider à résoudre l’enquête. Cependant, les membres de cette équipe tout juste montée ne s’apprécient pas vraiment, alors qu’ils doivent collaborer pour s’approcher du tueur.

Ce film amène le spectateur dans une ambiance sombre de la fin des années 80 en Corée du Sud. On y remarque la différence de traitement et le changement d’ère au sein de l’institution policière lorsqu’on compare les deux policiers. Et c’est quelque chose de très intéressant, car au fil de l’histoire, l’enquête ronge le plus jeune et leur rôle s’inverse peu à peu.

Pourtant, Memories of murder n’est pas qu’un film noir. Il contient des touches d’humour et un aspect un peu burlesque. Cela permet de se détendre un peu dans la tension ambiante et de comprendre comment fonctionnait le système de l’époque. Mais plus on avance, plus les événements marquent nos personnages. Ils se retrouvent souvent impuissants lorsqu’ils essaient d’appréhender le tueur, ou pire, quand ils tentent de sauver de potentielles victimes.

La violence touche tout le monde, autant envers les protagonistes du film que face aux spectateurs, surtout lorsqu’on sait que ce long-métrage est tiré d’une histoire vraie, celle de victimes, âgées de 14 à 71 ans. Le documentaire Retour sur les lieux de Memories nous révèle à quel point le tournage a été éprouvant pour certains acteurs. On nous rapporte également des anecdotes qui permettent de mieux comprendre la réalisation de ce thriller dans le documentaire de Jésus de Castro, mais aussi dans les making-of de l’époque. Grâce à tous ces bonus, quelques scènes se dévoilent sous un autre jour, permettant au spectateur d’envisager une deuxième lecture et une meilleure compréhension du film.

Même si Memories of murder évoque des procédures obsolètes et que les manières d’enquêter ont évolué, ce film nous parle toujours. La personnalité de certains personnages fait écho à la mentalité de policiers qui pensent que leur intuition prévaut à celle des faits réels. De l’impuissance du système lorsqu’il fait face à un manque de preuves à l’obsession que provoque cette affaire, Memories of Murder réouvre une plaie dans l’histoire de la police coréenne.

Jusqu’au bout Memories of Murder nous tient en haleine car il instille le doute, le questionnement. Ce film a une force incroyable et il met le doute à nos intuitions quant à l’enquête que l’on nous montre. Alors on dit oui au film et aux bonus pour en connaître davantage sur cette histoire, malheureusement tirée de la réalité.

Fiche technique

Avec : Song Kang-Ho, Kim Sang-kyung, Byeon Hie-bong...
Audio : Coréen, Français
Sous-titre : français
Son : Dolby Digital et DTS-HD Master Audio 5.1 & 2.0
Image : 16/9 - 1.85 - Couleur
Durée du film : 125 mn
Digipack : film + compléments (19,99 €)
Mediabook : 1 Blu-ray, 2 DVD, les compléments, un livret de 40 pages sur l’histoire du tournage (24,99 €)
Coffre collector : mediabook + reproduction du storyboard intégral traduit en français de 366 pages (34,99 €)
Suppléments : Le making of de 1983 (47 min) + bande annonce restaurée
Sortie : 11 juillet 2018

Composition des compléments :
- Memories, retour sur les lieux des crimes (2017) un documentaire de Jésus Castro avec Bong Joon ho, Song Kang-ho... 63mn . Exclusivité mondiale
- Bong Sound : entretien avec Chi Tae-Young : 14mn
- Commentaires audio de Bong Joon ho, Song Kang-ho, Kim Sang Kyung, Park Noh-sik
- Making of 2003 : 17mn
- Entretien avec Taro Iwashiro, compositeur de la musique du film : 14mn
- 7 scènes coupées avec commentaire de Bong Joon ho
- Les décors : 11mn
- Les costumes : 12mn
- Les effets spéciaux : 5mn
- Film-annonce 2004 / film-annonce 2017


A lire aussi sur Onirik

DVD : Memories of Murder (version restaurée)
Rencontre pour le documentaire "Mémoire : retour sur les lieux du crime"
Memories of Murder - Avis +
Memories of Murder
L'auteur Hirone
Son site : Plopop Land
Sa fiche
L'auteur Chris
Son site :
Sa fiche
A gagner !

6 juillet : Gagnez 5 x Un regard de braise avec J’ai Lu pour Elle


du 06 au 16 juillet 2018


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr