Onirik
Cosmic Patrouille - Avis +/-
Onirik -> Bande dessinée -> Comics -> Dernière mise à jour : le mercredi 9 janvier 2008.
Editeur : Bamboo

de Mauricet

- Vous êtes étranger. Vous venez d’Asgard, c’est ça ? C’est dans les Balkans ? Sans permis de travail, avec une coiffure hippie... vous n’avez pas de tatouage au moins ? ...et vos qualifications sont, je cite : "fils d’Odin, lanceur de marteau et pourfendeur de trolls".

Mauricet [1] (avec la participation de l’oncle Stan) nous conte les aventures des super-héros veillant sur la ville de Goddam City. Pestant contre le manque d’argent (surtout le super-héros photographe fauché), se castagnant volontiers entre collègues (on a plus besoin de vilains pour se mettre sur la poire !) et regrettant de ne pouvoir regarder les épisodes de Heroes les supers z’héros font leur devoir ou plus exactement ce qu’ils peuvent.

Si on ne peut s’empêcher de faire des liens avec certains personnages de DC ou Marvel Comics, il existe quelques différences significatives. Ainsi le Surfer Argenté porte un caleçon, l’homme araignée (alias la Tarentule) est pourvu de six bras, SuperMarcel ("c’est un avion, c’est un oiseau, non vous avez tout faux c’est Supermarcel ! !") n’est guère pourvu en matière grise (mais alors vraiment pas), quant au Punisher il est devenu la Punizzeuze au féminin singulier (très singulier) et à "l’éprouvrantable akkent guermanik".

Certaines scènes rappelleront aux fans des épisodes vécus par leurs héros. Outre leurs problèmes d’argent et les séances en salle de danger, Mauricet évoque les dégâts collatéraux après une utilisation de la superforce, le relookage du costume, l’infortune conjugale (la Fille Invisible & Nomar le roi des océans), l’utilisation précipitée de la cabine téléphonique, les aléas du rétrécissement du costume, le nettoyage du dit costume dans la laverie automatique avec un sac sur la tête, la blonde qui risque de tomber dans le vide (adieu Gwen) et l’inconvénient de porter un uniforme hypervoyant pour les assistants des héros (adieu Robin).

Allusions et humour noir, dérision et parodie : le dessinateur des Crossovers est de de retour.

Fiche Technique

Scénario, Dessin & Couleurs : Mauricet
Editeur : Bamboo
Collection : Humour
Sortie : janvier 2008
Prix : 9,45 euros
Inédit, grand format, couleurs, 46 pages

[1] Basket Dunk (Bamboo), Les Crossovers (Semic), Moi, raciste ! ( Office des publications officielles des communautés), Mort de trouille (Casterman), Le Portail, Le Rouleau de Kraân (Le Téméraire)

L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

17 février : Gagnez 2x2 entrées pour 34e Festival des Arts Martiaux


du 17 février au 1er mars 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr