Onirik
Commis d’office : Chroniques de gardes à vue - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 18 mars 2020.

Commis d’office n’est pas un livre d’analyse de la société et des gardes à vue, mais un livre de chroniques courtes sur des affaires pénales. On passe très rapidement de l’une à l’autre, en nous permettant de voir plus loin que des mis en cause !



Éditeur : Mareuil Editions

de Thierry Chevillard

Présentation de l’éditeur

Par le prisme d’un avocat au barreau de Paris commis d’office, le lecteur plonge dans les entrailles de la capitale.

Pour la première fois, un avocat au barreau de Paris livre son expérience dans l’assistance des personnes placées en garde à vue, un moment critique qui place l’individu en situation de privation de liberté alors qu’il n’est pas encore jugé. La tension nerveuse de ces situations est extrême, et le stress des mis en cause, parfois même des enquêteurs dans certaines circonstances, est palpable.

C’est dans cette atmosphère très particulière que Thierry Chevillard intervient en notant de façon clinique les transgressions sociales et psychologiques, mais aussi la part d’humanité qui existe chez tout un chacun. Ainsi, à travers son expérience de plusieurs années comme commis d’office, il donne dans cet ouvrage une analyse indirecte de la société en racontant près d’une vingtaine de gardes à vue. Une plongée hallucinante dans les bas-fonds de Paris.

Avis de Hirone

Avocat au barreau de Paris depuis des années, Thierry Chevillard a vu passer mille et une affaires. Cet avocat pénaliste anime le barreau pénal chargé de traiter toutes les commissions d’office du Tribunal judiciaire et de la Cour d’appel de Paris. Il lui arrive donc d’être commis d’office pour des personnes accusées d’infractions et qui réclament un avocat lors du placement en garde à vue.

Thierry Chevillard ne s’arrête pas à la simple garde à vue mais, bien entendu, c’est ce qu’on retrouve le plus dans cet ouvrage. Cependant, il nous narre également des défenses en Cour d’assise, mais aussi lors de comparution immédiate [1] ou de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité [2]. Il évoque également son rôle d’avocat de la partie civile, c’est-à-dire qu’il prodigue ses conseils du côté des victimes.

Les situations sont nombreuses et uniques. Chaque affaire est une nouveauté avec des individus de toutes sortes. Le livre est constitué de multiples histoires que Thierry Chevillard raconte en quelques phrases succinctes. Cela se lit très rapidement et on va droit au but. Il écrit ce qui l’a marqué, ses sentiments vis-à-vis des personnes qu’il a défendues. Il est d’ailleurs honnête avec ses impressions, il sait qu’il ne défend pas toujours des personnes innocentes.

Commis d’office n’est pas un livre d’analyse de la société et des gardes à vue. Non, c’est réellement un livre de chroniques courtes sur des affaires pénales. On passe très rapidement de l’une à l’autre et le livre se lit à une vitesse fulgurante. Il nous permet néanmoins de voir plus loin que des mis en cause, il nous montre les personnes.

Fiche technique

Format : broché
Pages : 179
Éditeur : Mareuil Editions
Sortie : 19 mars 2020
Prix : 17 €

[1] Mesure qui permet au procureur de faire juger une personne tout de suite après sa garde à vue. Cas de faits simples et clairs.

[2] Plaider-coupable, permet d’éviter un procès à la personne qui reconnaît sa culpabilité. La peine proposée par le procureur doit être acceptée par le mis en cause et homologuée par le tribunal.

L'auteur Hirone
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr