Onirik
Collection Blanche : décembre 2010
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le dimanche 2 janvier 2011.
Editeur : Harlequin

L’urgentiste de Kate Hardy

JPEG - 4.8 ko
L’urgentiste

Présentation de l’éditeur

Entre elle et Dominic Hurst, le chef du service des urgences, c’est le coup de foudre dès le premier regard. Mais Louisa, échaudée par l’échec de son mariage, reste prudente. D’autant que Dominic, s’il se montre de plus en plus passionné au fil de leurs rencontres et semble vouloir tout savoir d’elle, demeure pour sa part très mystérieux sur son passé... Amoureuse mais perplexe, Louisa s’interroge : et s’il lui dissimulait quelque obscur secret ?

Avis de Marnie : avis +

Charmant... c’est l’impression finale que nous ressentons à la lecture de cette histoire plus tendre que dramatique. Honnêtement, Kate Hardy privilégie la progression de la relation entre nos deux héros, sans rebondissement ni vraie surprise. Ici, l’auteur fait preuve de ce qui lui manque parfois, une très bonne idée de départ qu’elle réussit à faire évoluer et à maîtriser jusqu’à la dernière page.

D’une part, Louisa élève seul son fils victime du syndrome d’Asperger (un trouble du comportement "autiste" qui affecte la vie sociale) et de l’autre côté, Dominic est responsable de l’accident qui a laissé son frère handicapé. La culpabilité est latente, tout lui rappelle sa "faute" et il a énormément de mal à faire face à ce drame que tout le monde lui a pardonné depuis longtemps.

Kate Hardy prend le temps d’approfondir ces deux problèmes, sans trouver de solution miracle, ce qui donne un petit ton réaliste parfaitement adapté. Emotion, passion, une atmosphère douce-amère, la sauce prend en faisant résonner une jolie musique de bonheur tranquille.

Sympathique !


Une merveilleuse proposition d’Abigail Gordon

Présentation de l’éditeur

Enceinte ! Quand Phoebe apprend sa grossesse, après une seule nuit passée entre les bras de son patron, le Dr Harry Balfour, elle est désemparée. Même si elle désire depuis toujours un enfant, l’idée d’avoir à l’élever seule suscite en elle une sourde angoisse. Car Harry, séducteur patenté, n’est pas du genre à vouloir fonder une famille, elle en est certaine. Comment, dans ces conditions, lui annoncer la nouvelle ?

Avis de Marnie : avis -

Mais d’où vient l’idée de la quatrième de couverture qui raconte en fait ce qui se passe, seulement quinze pages avant la fin, à l’avant-dernier chapitre ? Ou est l’intérêt ? De plus, lorsque l’on voit marqué : "Même si elle désire depuis toujours un enfant", nous ricanons, l’héroïne ayant déjà un enfant de six mois et un ex-mari disparu dans la nature ! Vous ajoutez que Harry n’est pas un séducteur patenté, mais un veuf inconsolable qui vient de perdre six mois auparavant sa femme dans un accident... Vous l’aurez compris, voici une quatrième de couverture, totalement erronée. Agaçant !

Ce que l’on peut reprocher à Abigael Gordon, c’est son manque d’originalité, ce qui ne serait pas un défaut en soi, si elle nous le faisait lourdement sentir. L’impression constante que nous avons d’avoir déjà lu mille fois ce genre de récit où le héros va apprendre à surmonter son deuil, nous accompagnera tout au long de cette gentille romance.

Le ton est doux-amer, un peu distant. Il manque de la vigueur, du rythme à ce scénario. La démarche finale de Phoebe qui préfère fuir plutôt que d’affronter avec maturité le héros, nous fait lever les yeux au ciel. Elle ne laisse pas une minute à notre pauvre Harry pour surmonter sa souffrance et avancer. Le tout reste donc trop superficiel pour retenir notre attention.

Enceinte et amoureuse de Carol Marinelli

JPEG - 5.4 ko
Enceinte et amoureuse

Présentation de l’éditeur

Après la disparition tragique de son compagnon, Izzy, enceinte de sept mois, ne songe qu’à préparer la naissance de son bébé - une priorité absolue. Aussi quand Diego Ramirez, son confrère du service de néonatalogie, lui fait des avances, est-elle quelque peu déconcertée. Troublée, aussi, car elle doit bien reconnaître que le beau Diego ne lui est pas indifférent. Comment le convaincre - et surtout, se convaincre elle-même - qu’il n’y a pas de place pour un homme dans sa vie ?

Avis de Marnie : avis +

Nous ne pouvons reprocher qu’une chose à Carol Marinelli, c’est de ne pas écrire pour des formats nettement plus conséquents. C’est particulièrement criant pour cette histoire qui fait partie d’une nouvelle série à plusieurs mains, St Piran’s (avec un autre très bon auteur, Caroline Anderson). En effet, les personnages secondaires ont tous des histoires commencées parallèlement, sans fin, bien évidemment. Nous avons donc l’impression d’être lâché dans un épisode de Grey’s Anatomy... dont nous aimerions connaître les tenants et aboutissants. Frustrant !

Izzy, médecin, est célèbre dans l’hôpital où elle travaille, mais elle se serait bien passée de cette notoriété affligeante, celle d’avoir été une femme battue par un mari qui ne s’est pas laissé quitter de gaité de coeur. L’histoire s’étant terminée comme un tragique fait divers, elle est obligée d’être suivie psychologiquement et se remet difficilement au travail, mais nécessité oblige.

L’irruption dans son existence d’un nouvel ami va l’entraîner bien plus vite que prévu sur la voie de la guérison. Plusieurs détails sont passionnants avec ce récit. Notre héros est ainsi... infirmier par choix, et l’auteur met en évidence avec subtilité leurs différences hiérarchiques. Leurs relations se jouent sur plusieurs niveaux, amitié, attirance, complicité, professionnelle, tout se mélange, évolue et progresse rapidement dans une fluidité de style d’une simplicité trompeuse.

Carol Marinelli nous offre un récit plein d’émotion, qui résonne comme souvent avec cet auteur, de façon actuelle, le récit mettant en lumière des problèmes sociaux et humains. De plus, elle fait preuve comme toujours d’une vraie connaissance médicale, détails importants, qui ajoutent à la profondeur du récit.

Secret à l’hôpital de Janice Lynn

Présentation de l’éditeur

Follement éprise du Dr Caleb Burton, avec qui elle connaît un bonheur sans nuage, Natalie ne désire plus qu’une chose : un enfant de lui. Mais alors qu’elle croyait qu’il partageait son désir, Caleb se montre très réticent, sans pour autant exprimer clairement les raisons de son refus. A la fois dépitée et intriguée, Natalie cherche à en savoir plus sur le passé de cet homme qu’elle pensait connaître, et découvre bientôt qu’il est déjà père d’une fillette de 4 ans, dont il s’est bien gardé de lui révéler l’existence...

Avis de Marnie : avis -

Une fois de plus, Janice Lynn nous déçoit avec un récit qui pourtant, commençait si bien. Cet auteur possède souvent une très bonne idée de départ, mais elle gère mal le format et ses tentatives de péripéties semblent poussives et maladroites. Lorsque vous lisez la quatrième de couverture, vous pensez que Natalie connaît depuis longtemps Caleb pour lui demander un enfant... Seulement, elle l’a rencontré la veille, passe la nuit avec lui le soir suivant et au lendemain matin, elle lui demande ce petit service. Elle s’offusquera lorsqu’ils seront en présence l’un de l’autre deux mois plus tard, qu’il ne lui ait pas avoué qu’il avait déjà un enfant.

A partir du moment, où les réactions sont incohérentes, nous perdons de l’intérêt pour cette histoire de femme, qui veut un bébé à tout prix, compte-tenu de possibles problèmes pour en concevoir. Lorsque c’est mal écrit, comme ici, nous avons l’impression d’avoir à faire avec une hystérique qui ne parle que d’embryon et de traitements, et qui se sert du héros comme d’un étalon. C’est désagréable, peu passionné, pas follement intéressant et surtout très ennuyeux, vue que la partie "médicale" est pratiquement inexistante.


Un inoubliable Noël de Jennifer Taylor

JPEG - 5.7 ko
Un inoubliable Noel

Présentation de l’éditeur

Même si elle vit avec le Dr Max Curtis une liaison passionnée, Lucy ne peut s’empêcher, à chacun de leurs rendez-vous, d’éprouver une pointe d’appréhension. Car Max, dont la réputation de play-boy n’est plus à faire, ne semble pas décidé à se fixer, et se garde bien de lui parler d’avenir. Pour que leur histoire ait une chance de durer, il faudrait un miracle ! Un miracle auquel Lucy ne croit plus jusqu’à ce que Max, le soir de Noël, lui fasse un aveu des plus surprenants...

Avis de Na Dia : avis +

Voilà un récit qui porte bien son titre ! Car cette histoire est vraiment touchante et parfaite pour cette périodes de fêtes ! Nous assistons à la naissance d’une très belle histoire d’amour, celle de Max, qui s’était juré de ne plus tomber amoureux, et de Lucy, blessée par un événement récent, mais qui essaye de redémarrer une nouvelle vie.

Un héros attachant, tiraillé entre son attirance pour Lucy, la nouvelle sage femme de son service, et par le vœu qu’il s’est fait de ne plus faire entrer de femmes dans sa vie à cause d’un secret qu’il cache depuis son divorce il y 3 ans. Bref de très bonnes idées, et malgré quelques répétitions, on se laisse attendrir par ces deux âmes en peines et l’on passe un très bon moment.

Le fils caché du Dr Treymane de Caroline Anderson

Présentation de l’éditeur

Lorsqu’il apprend que Kate veut quitter Penhally avec Jem, son fils, leur fils, le docteur Nick Tremayne est bouleversé. En effet, alors qu’il s’était jusqu’à présent contenté d’aimer en silence cet enfant, conçu juste avant sa rupture avec Kate, l’idée de le voir grandir loin de lui, le met au supplice. Au point qu’il ressent le besoin impérieux de briser le silence sur sa paternité, bien déterminé à prendre désormais dans la vie de Jem la place qui lui revient...

Avis de Na dia : avis +

Une deuxième histoire toute aussi belle que la première. Dans cette seconde histoire, Nick et Kate, s’aiment depuis des années se sont vus séparés par la vie, et doivent faire face a un accident impliquant leur enfant, un enfant né d’une nuit d’amour alors qu’il était marié et qu’elle venait de perdre son mari.

Nous sommes très vite lancés dans cette belle histoire et pas possible de lâcher avant de savoir la fin ! Dés le début, nous apprenons, que Kate veut quitter cet homme qui n’arrive pas à se décider.

Elle est veuve depuis 10 ans, lui depuis 5, mais ils n’ont jamais vraiment réussit à communiquer et n’ont donc jamais avouer a cet enfant qui était son vrai père ! Mais les circonstances dans lesquelles ils vont devoir faire face vont les pousser a tout dire à leur fils, aux enfants de Nick. Une belle histoire sur l’acceptation des sentiments et sur un amour qui a su perdurer malgré les années.


Fiche Technique

Format : poche
Pages : 310
Editeur : Harlequin
Collection : Blanche
Sortie : 15 décembre 2010
Prix : 6,15 €


A lire aussi sur Onirik

Collection Blanche : décembre 2015
Collection Blanche : décembre 2015
Collection Blanche : août 2015
Collection Blanche : avril 2015
Collection Blanche : juillet 2015
Collection Blanche : février 2015
Collection Blanche : décembre 2014
Collection Blanche : mai 2014
Collection Blanche : avril 2014
Collection Blanche : octobre 2013
Collection Blanche : mars 2013
Collection Blanche : décembre 2012
Collection Blanche : novembre 2012
Collection Blanche : octobre 2012
Collection Blanche : septembre 2012
Collection Blanche : août 2012
Collection Blanche : juin 2012
Collection Blanche : juillet 2012
Collection Blanche : mai 2012
Collection Blanche : mars 2012
Collection Blanche : avril 2012
Collection Blanche : février 2012
Collection Blanche : décembre 2011
Collection Blanche : novembre 2011
Collection Blanche : octobre 2011
Collection Blanche : septembre 2011
Collection Blanche : août 2011
Collection Blanche : juin 2011
Collection Blanche : mai 2011
Collection Blanche : avril 2011
Collection Blanche : février 2011
Collection Blanche : janvier 2011
Collection Blanche : novembre 2010
Collection Blanche : octobre 2010
Collection Blanche : septembre 2010
Collection Blanche : août 2010
Collection Blanche : juillet 2010
Collection Blanche : juin 2010
Collection Blanche : mai 2010
Collection Blanche : février 2010
Collection Blanche : avril 2010
Collection Blanche : mars 2010
Collection Blanche : janvier 2010
Collection Blanche : décembre 2009
Collection Blanche : novembre 2009
Collection Blanche : octobre 2009
Collection Blanche : juillet 2009
Collection Blanche : juin 2009
Collection Blanche : mai 2009
Collection Blanche : avril 2009
Collection Blanche : mars 2009
Collection Blanche : février 2009
Collection Blanche : janvier 2009
Collection Blanche : décembre 2008
Collection Blanche : novembre 2008
Collection blanche : août 2008
Collection blanche : juin 2008
Collection Blanche : mai 2008
L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
L'auteur Nadia
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr