Onirik
Ciné+ Premier - Prometheus
Onirik -> Télévision -> A la Télé -> Dernière mise à jour : le jeudi 1er décembre 2022.
Vendredi 9 décembre 2022 à 20H50

film américano-britannique de Ridley Scott (2012)


- Jusqu’où iriez-vous pour avoir des réponses ?

2089, au cœur d’une grotte sur l’île de Skye en Écosse, les archéologues Elizabeth Shaw (Noomi Rapace) et Charlie Holloway (Logan Marshall-Green) découvrent des peintures préhistoriques représentant un humanoïde géant qui désigne une constellation de six étoiles. Des peintures similaires ont été réalisées par d’autres civilisations terriennes n’ayant aucun lien entre elles [1]. Pour Shaw, il s’agit d’une invitation à rencontrer les créateurs de l’humanité : une race extraterrestre qu’elle a baptisée les Ingénieurs.

2093, avant de mourir le milliardaire Peter Weyland (Guy Pearce) a envoyé le vaisseau spatial Prometheus à la recherche des Ingénieurs. L’androïde David (Michael Fassbender) [2] réveille l’équipage placé en cryostase deux ans auparavant. Le Prometheus se pose sur la planète à proximité d’une montagne creuse. Une personne soupçonneuse pourrait trouver curieux qu’ils aient trouvé si facilement le fief des Ingénieurs. Elle est si petite que ça cette planète ?

Le capitaine Janek (Idris Elba) et Meredith Vickers (Charlize Theron), la représentante de la compagnie Weyland, assistent au départ des explorateurs. Ceux-ci découvrent le corps d’un Ingénieur décapité.

Ceci devrait les inciter à la prudence, mais, sur cette planète inconnue à l’atmosphère potentiellement mortelle, Holloway s’empresse de retirer son casque. Il respire parfaitement et ceci alors que la température ambiante est de moins 23 degrés ! Les Terriens constatent que l’eau présente dans la montagne coule sans problème. Apparemment, un dispositif y empêche l’eau de geler. Hum, quel effet cela peut-il bien faire sur les liquides présents dans le corps humain ?

Les scientifiques ne s’en préoccupent pas. Pas plus que Shaw que l’on verra au moins une fois à l’extérieur sans ses gants ! Bon, comme le Prometheus signale une tempête potentiellement mortelle les explorateurs décident non pas de rester en sécurité à l’intérieur de la montagne, mais de se précipiter à l’extérieur pour regagner le vaisseau, échappant de justesse aux vents mortels. Ce qu’ils font tous sauf deux qui s’étaient séparés du groupe et sont restés dans la montagne complètement perdus. Le phénomène se répétera dans Alien : Covenant, la suite directe de Prometheus. Une planète potentiellement hostile : on se sépare ! Il doit y avoir une formation spéciale chez Weyland pour inciter les explorateurs de l’espace à agir aussi stupidement.

Dès le départ, le scénario était incohérent. Des traces du passage d’Extraterrestres sur Terre dans la préhistoire et dans l’Antiquité. Pourquoi pas ? Ce seraient eux les créateurs de l’humanité ? Ah ? Shaw rejette sans problème trois siècles de darwinisme. Pourquoi ? Parce que c’est ce qu’elle a décidé de croire. Certes, mais même si des visiteurs de l’espace se sont rendus autrefois sur Terre, la plus ancienne trace de leur passage remonte au maximum à 40 000 ans. Or, l’humanité existait bien avant. Et si l’espèce humaine a été créée par des Extraterrestres pourquoi ceux-là ?

Accessoirement, le film insiste particulièrement sur la foi chrétienne de Shaw. Curieux, dans la religion chrétienne ce ne sont pas des Extraterrestres qui ont créé l’homme à leur image.

Cette préquelle du film de 1979 Alien, le huitième passager est bien filmée et bien interprétée. Mais selon la tendance des grosses productions elle ne dispose pas d’un scénario à la hauteur, les producteurs ont dû se dire que puisque la renommée de Ridley Scott et de la franchise Alien existait pourquoi se préoccuper de la cohérence.

[1] Ben si, les Babyloniens et les Égyptiens avaient dans l’Antiquité de nombreux contacts par le biais du commerce et de la guerre.

[2] Les noms des androïdes dans les films Alien suivent un schéma alphabétique : Ash dans Alien - Le 8e passager (1979), Bishop dans Aliens : Le Retour (1986) et Alien 3 (1992), Call dans Alien, la résurrection (1997) et David dans Prometheus(2012)

L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2022 : Gagnez 1 ex de Un Noël royal


la gagnante est prévenue


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr