Onirik
Ciné+ Famiz – Lucky Luke
Onirik -> Télévision -> A la Télé -> Dernière mise à jour : le vendredi 24 janvier 2020.
Dimanche 2 février 2020 à 20H50

film français de James Huth (2009)

Je tuerais Lucky Luke pour des raisons personnelles. Mais je viendrais quand même chercher l’argent parce que, tu m’as fait la vexeture de croire qu’on pouvait m’acheter !

Laissons Billy le Kid (Michaël Young) à ses préoccupations financières et de vocabulaire. Intéressons-nous plutôt au héros de cette histoire : le grand Lucky Luke (Jean Dujardin).

Le cow-boy solitaire est envoyé par le président américain Winston H. Jameson (André Oumansky) pour rétablir l’ordre à Daisy Town. En effet, c’est dans cette ville que doit être réalisée la jonction est-ouest du chemin de fer [1]. Mais la ville natale [2] de Lucky Luke est sous le contrôle de Pat Poker (Daniel Prévost). Quelque peu troublé par Belle Star (Alexandra Lamy) [3], mais absolument pas par Calamity Jane (Sylvie Testud) Lucky Luke s’apprête à faire son devoir. Mais il est contrarié par la présence de Billy the Kid et de Jesse James (Melvil Poupaud) [4].

Le réalisateur de Brice de Nice (avec Jean Dujardin) a choisi de démarquer Lucky Luke de ses précédentes versions. Adieu le calme héros de Morris & Goscinny et le compétent Terrence Hill (1991), voici Jean Dujardin incarnant un héros à deux facettes : le traumatisé et le... comment dire... complètement abruti.

Face à lui, se dresse le retord et le machiavélique Pat Poker, incarnation de la ruse et de la triche. Calamity Jane [5] aiderait bien volontiers Lucky Luke. Mais celui-ci adore les démonstrations d’amitié virile en cognant son "pote". Le fait que le pote en question se prénomme Jane a dû lui échapper.

L’humour très particulier du duo Huth / Dujardin répond toujours présent.

[1] cf. Des rails sur la prairie (1957)

[2] si l’intrigue ressemble à celle de Lucky Luke contre Pat Poker (1953) se déroulant à Red City, la ville de Daisy Town apparaît dans le film d’animation Lucky Luke (1971) retranscrit dans l’album Daisy Town (1983)

[3] tout comme Calamity Jane, Belle Starr (album de 1995) est également un personnage historique

[4] Jesse James (album de 1969)

[5] Calamity Jane (1967) & Chasse aux fantômes (1992)

L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr