Onirik
C8 – Warcraft : le commencement
Onirik -> Télévision -> A la Télé -> Dernière mise à jour : le vendredi 6 septembre 2019.
Lundi 9 septembre 2019 à 21H05

film de fantasy américain de Duncan Jones (2016)

Du plus loin qu’on se souvienne les Orcs et les Humains ont toujours été en guerre. Mais il fut un temps où nous ne savions même pas qui était notre ennemi, ni ce que la magie démonique le Fel avait fait de nous.

L’Orc Durotan (Toby Kebell) chef du clan des Loups de Givre a franchi avec bien d’autres le portail vers le monde d’Azeroth. Ce monde est peuplé de créatures chétives appelées « Humains ». Ce sont eux qu’il va falloir combattre, mais surtout capturer. Le sorcier Gul’dan (Daniel Wu) qui a unifié les tribus orcs a en effet besoin de sacrifier des prisonniers pour ouvrir le portail suffisamment longtemps pour faire venir toute une horde d’Orcs sur Azeroth.

Mais Durotan soupçonne la magie verte le « Fel » d’avoir ravagé le monde des Orcs, les poussant à l’exil. Or l’utilisation du Fel sur Azeroth affecte le milieu naturel. Si Gul’dan poursuit son œuvre, le monde d’Azeroth ne sera plus viable non plus.

Sir Lothar (Travis Fimmel), chef de guerre du royaume humain de Hurlevent, enquête dans une forteresse détruite. Sur place, il trouve un apprenti-magicien nommé Khadgar (Ben Schnetzer). Ce dernier est persuadé d’avoir perçu sur un cadavre la trace de la magie interdite « le Fel ».

Insistant auprès du roi Wrynn (Dominic Cooper) Lothar et Khadgar obtiennent le renfort du Gardien : le mage Medivh (Ben Foster).

Une expédition destinée à obtenir des prisonniers débouche sur un affrontement. Alors que Khadgar capture Garona (Paula Patton) une Orc au sang-mêlé, Medivh anéantit de nombreux Orcs par l’intermédiaire d’une magie que Khadgar soupçonne d’être le Fel.

Cette adaptation cinématographique du jeu vidéo Warcraft de Blizzard Entertainment respecte les codes de l’héroïc-fantasy tout en nuançant le propos. C’est la corruption par la magie qui affecte Orcs et Humains et conduit à la tragédie, alors que l’on trouve de la dignité dans les deux camps.

Il existe pour Warcraft deux types de spectateurs. Ceux qui connaissaient l’univers complexe du jeu ont reconnu personnages et institutions. Les autres peuvent apprécier la découverte, mais également s’interroger par exemple sur le statut du Gardien.

Si les effets spéciaux sont particulièrement réussis le script demeure étroitement lié à l’univers du jeu, ce qui a empêché un développement véritablement original.

Damien Dhondt

L'auteur Damien Dhondt
Son site :
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


du 25 octobre au 5 novembre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr