Onirik
Bérénice de Racine - Avis +
Onirik -> Culture -> Thêatre - Spectacle -> Dernière mise à jour : le vendredi 3 novembre 2017.

Diffusion sur France Culture le dimanche 19 novembre à 21h dans Théâtre et Cie



Lieu : Paris

Une création de France Culture et de la Comédie-Française

Présentation officielle

Dans le cadre du cycle Racine avec la troupe de la Comédie-Française, fiction enregistrée au Studio 104 à la Maison de la Radio à Paris.

JPEG - 9.2 ko
Pupitres et instruments au studio 104

« Titus, qui aimait passionnément Bérénice, et qui même, à ce qu’on croyait, lui avait promis de l’épouser, la renvoya de Rome, malgré lui et malgré elle, dès les premiers jours de son empire.

Cette action est très fameuse dans l’histoire, et je l’ai trouvée très propre pour le théâtre, par la violence des passions qu’elle y pouvait exciter. […] Le dernier adieu que [Bérénice] dit à Titus, et l’effort qu’elle se fait pour s’en séparer, n’est pas le moins tragique de la pièce, et j’ose dire qu’il renouvelle assez bien dans le cœur des spectateurs l’émotion que le reste y avait pu exciter. Ce n’est point une nécessité qu’il y ait du sang et des morts dans une tragédie ; il suffit que l’action en soit grande, que les acteurs en soient héroïques, que les passions y soient excitées, et que tout s’y ressente de cette tristesse majestueuse qui fait tout le plaisir de la tragédie. »
Extrait de la préface de Racine.

Avis de Catherine B

Lorsque l’on entre dans le studio 104, on ne voit que des pupitres et des instruments. Impossible d’imaginer qu’au cours des deux heures à venir, nous allons être les témoins d’une tragédie.

JPEG - 11.3 ko
La troupe de la Comédie-Française

Lovée dans la rondeur de la Maison de la Radio, Bérénice, reine de Palestine, nous implique dans son drame. Son monde tumultueux est mêlé de devoir, de pouvoir, mais aussi d’amour et d’amoureux. Son cœur se brise dans la mélodie des mots, ponctuée par la voix envoûtante de la chanteuse et les vibrations particulières de la viole de gambe, du luth, du théorbe et des percussions.

Sans décors, sans costumes, la diction est parfaite. C’est une façon efficace de constater la puissance des mots, leurs intonations, mais aussi leur musique.

Rendez-vous sur France Culture, le dimanche 19 novembre à 21h, dans Théâtre et Cie, pour écouter la diffusion.

Fiche Technique

Texte : Jean Racine

Direction artistique : Éric Ruf

Réalisation : Blandine Masson et Christophe Hocke

Dramaturgie : Adrien Dupuis-Hepner

Avec : la troupe de la Comédie-Française (Claude Mathieu, Michel Favory, Éric Génovèse, Alain Lenglet, Clotilde de Bayser, Clément Hervieu-Léger, Adrien Dupuis-Hepner) et les musiciens Nima Ben David (viole de gambe), Miguel Henri (luth et Théorbe), Michèle Claude (percussions), Claire Lefilliâtre (chant)

Crédit photos : ©Catherine B pour Onirik

Site officiel
L'auteur Catherine B
Son site :
Sa fiche
A gagner !

2 décembre : Gagnez 5 Catsass le chat


du 2 au 12 décembre 2017


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr