Onirik
Beautiful Player - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le vendredi 20 juin 2014.
Editeur : Hugo Roman

roman de Christina Lauren

Présentation de l’éditeur

Après Bennett Ryan (Beautiful Bastard) et Max Stella (Beautiful Stranger), voici, Will Sumner, le nouvel héros de la série qui va vous faire chavirer, dans Beautiful Player, le troisième opus de la série des Beautiful. Will, un séducteur notoire, trader à Wall Street, est chargé par son ami d enfance, de sortir la jeune soeur de celui-ci, de son cocon académique.

Hannah, une surdouée des sciences, aussi intelligente que sexy, emménage à New York, pour terminer son master. Le Casanova invétéré et célibataire endurci, tombe sous le charme de la jeune nerd de 24 ans, aussi innocente que diablement séduisante.

Va t-il, à son tour, parvenir à lui prouver qu il est pour elle l homme idéal ?

Avis de Evyneria

Hanna est une jeune scientifique de 24 ans extrêmement douée dans son domaine, et qui passe tout son temps dans un laboratoire à travailler sur ses recherches. Faire des rencontres, s’amuser, prendre du temps pour elle, voilà bien des choses dont elle ne se soucie guère. Mais son frère aîné pense qu’il est temps qu’elle sorte un peu de sa routine, qu’elle voit autre chose que des pipettes et des tubes et qu’elle rencontre aussi des hommes.

C’est donc vers son ami d’enfance Will Summer - un play boy invétéré - qu’il confie cette folle mission. Cet homme est habitué aux soirées et est toujours très bien entouré, il est donc facile pour lui de conseiller Hanna. Seulement dès les premiers instants, un jeu de séduction, terriblement sensuel, s’installe entre eux, et petit à petit ils finissent par perdre le contrôle de la situation...

Will est brillant, séduisant, et tout lui réussi. Il est de ces hommes qui dégagent une assurance et prestance qui ne laissent aucune femme indifférente. C’est aussi un grand séducteur aimant le sexe sans engagement et il ne s’en cache clairement pas. À tel point qu’il a carrément ses petits rendez-vous bien établis le mardi et le samedi soir. Mais la belle Hanna va venir perturber sa vie si bien réglée. Apprendre à cette femme l’art de la séduction, et tout ce qui va à côté, devient un véritable piège.

Car dès qu’il commence à la coacher un désir fulgurant survient. Cette femme à l’apparence si innocente lui fait ressentir des choses totalement inédites, addictives. Elle est si rafraîchissante. Puis les sentiments viennent s’en mêler et là, Will est perdu, adieu le play boy ! Absolument tout dans sa vie prend une autre dimension. Ce qu’il souhaite alors c’est qu’elle ressente également la même chose envers lui. Seulement Hanna ne laisse rien percevoir.

Sachant comment Will a toujours été, elle n’a aucune confiance en lui. Après tout, pourquoi changerait-il pour elle ? Et surtout pourquoi du jour en lendemain ? Pourtant cet homme a toujours été l’objet de ses fantasmes les plus secrets et ce depuis qu’elle est adolescente. Mais elle ne veut pas souffrir, alors elle feint, et fait comme si Will était un plan cul...

Les personnages sont marrants, attachants et très sympathiques. Ils ont du mal à se dire les choses sincèrement mais on peut parfaitement les comprendre. Ils ont peur de dévoiler leurs sentiments, de décevoir, et surtout de souffrir. Sont donc échangés beaucoup de demi-vérités, des non-dits, et certains mots sortent alors qu’il aurait été préférable de se taire.

On connaît inévitablement l’issue de cette histoire, et on en devine très clairement le cheminement. Le côté soi-disant innocente de l’héroïne n’est pas totalement crédible (car elle s’en sort telle une déesse de l’amour) et elle en fait peut-être un peu trop par moment. Mais le lecteur s’attache à eux et apprécie de les voir évoluer, on attend fatalement ce moment où les « je t’aime » seront échangés.

Beautiful Player n’est pas de la grande littérature, et en lisant ce genre de livres ce n’est clairement pas ce que l’on recherche. Le premier tome était assez terrifiant à lire à cause d’un vocabulaire franchement pauvre, des situations absurdes et des vulgarités à n’en plus en finir. Alors sachant cela, on pourrait se demander pourquoi réitérer avec cette série ?

Et bien tout simplement parce qu’il ne faut pas rester sur un échec alors autant tenter le coup à nouveau et voir ce que ça donne dans la globalité. Au final, ce troisième tome a été une bonne surprise, il ne nous réconcilie pas forcément avec les auteurs, mais cet opus est beaucoup plus centré sur l’histoire d’amour pleine de bons sentiments et ça fait beaucoup de bien.

On a quelques pointes d’humour et une belle complicité qui sont fort agréables qui nous donne franchement le sourire. Nous avons de surcroît des scènes délicieusement érotiques, alors oui il y a beaucoup de sexe, mais quand on sait à quoi s’attendre cela ne dérange en rien, bien au contraire c’est un petit plaisir.

Le style de narration est très addictif car nous avons les points de vue des deux personnages principaux et dès que nous avons celui de Will, on sent vraiment la touche très masculine, brute et vulgaire, avec ces mots crus typiques du genre. Donc attention ce dernier aspect peux en rebuter plus d’un, vous êtes prévenus.

Beautiful Player est donc un troisième tome que l’on peu lire indépendamment et qui est une bonne surprise !

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 448
Editeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Sortie : 5 juin 2014
Prix : 17 €


A lire aussi sur Onirik

Wicked sexy liar - Avis +
Dirty rowdy thing - Avis +
Sweet filthy boy - Avis +
Beautiful Beginning - Avis +
Beautiful Sex Bomb - Avis +
Beautiful Bitch - Avis +
Beautiful Stranger - Avis +
Beautiful Bastard - Avis +
Beautiful Bastard adapté au cinéma
L'auteur Evyneria
Son site : Page Facebook
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr