Onirik
Aux écoles buissonnières - Avis +
Onirik -> Littérature -> Critiques -> Dernière mise à jour : le dimanche 16 octobre 2011.

Un recueil de nouvelles, sur le thème de l’école, inégal mais agréable à lire.



Editeur : Maruja Sener

collectif

Présentation de l’éditeur

Pour certains, elle est un symbole de brimades, de mauvaise notes, d’encriers sales et de tapes sur les doigts, pour d’autres, nostalgiques ou habités de la fièvre d’apprendre, elle représente l’égalité des chances, l’occasion de trouver une vie meilleure...

Mais avons-nous jamais fini d’apprendre ? Chaque jour qui passe nous apporte un fragment de savoir, d’émotion, de rêve. Chaque jour qui passe nous apprend à devenir ce que l’on est.

Treize auteurs vous parlent de « L’école »... celle des enfants comme celle de la vie.

Avis de lady Clare

Nostalgie d’une époque révolue, douleurs de l’enfance non exorcisées, épreuves encore et toujours à traverser, l’école est un thème libérateur. Il permet de régler ses comptes avec le passé, de revendiquer le désir de ne pas quitter l’insouciance d’avant "l’âge de raison" ou au contraire de s’en affranchir.

Le point commun de ces nouvelles (racontées à la première personne) et poèmes est donc l’école, cette institution sacralisée, avec tout son cortège de bons et de mauvais souvenirs, d’aspirations à quelque chose de meilleur ou encore de tendre nostalgie.

L’école est la porte ouverte sur la connaissance, du moins c’est ce qu’elle est censée transmettre. Et c’est bien le cas dans la première nouvelle de ce recueil, Le Royaume silencieux de Marie-H Marathée, comme on le comprend avec l’apprentissage spécial de l’héroïne, et les difficultés qu’elle rencontre à cause de son handicap.

Plus loin dans le livre, nous allons à la rencontre d’un jeune garçon qui a connu l’école, car il n’était pas né... fille ! En effet, naître mâle dans une famille de guérisseuses de générations en générations, quelle tare ! C’est joliment raconté dans La Tradition des Dames de Michèle Desmet.

La nostalgie imprègne Mélandrie de Jacques Païonni, l’école d’une autre époque, classes non-mixtes, petits tabliers, enseignant respecté. Dans L’Une danse, l’autre pas de Macha Sener, une école de danse sépare deux amies, cependant leurs chemins seront similaires malgré leurs expériences différentes.

Les histoires se suivent et ne se ressemblent pas, chacune a son style, plus ou moins fluide, plus ou moins rigoureux. De la rigueur par contre, les poèmes qui clôturent cet ouvrage n’en manquent pas.

Comme des mots portés par le vent, les pensées des poètes imprimées sur le papier nous chantonnent de douces mélodies. En quelques mots, un univers, une atmosphère, un sentiment imprègnent notre esprit, comme dans L’ Ecole buissonnière de Jacques Païonni, aux accents de Prévert...

Fiche technique

Format : broché
Pages : 240
Editeur : Maruja Sener
Collection : Dix de Plume
Sortie : 1er septembre 2011
Prix : 12 €

L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

Décembre 2019 : Gagnez 5 Une gaffe par jour de Gaston


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr