Onirik
Alice, de l’autre côté du miroir - Avis +/-
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le vendredi 3 juin 2016.

Un film dans la droite lignée du précédent, qui ne manque ni de fantaisie ni d’originalité mais qui souffre d’une surenchère visuelle, dommage... Mia Wasikowska est excellente, comme d’habitude



film américain de James Bobin (2016)

Présentation officielle

Les nouvelles aventures d’Alice et du Chapelier Fou. Alice replonge au pays des merveilles pour aider ses amis à combattre le Maître du Temps.

Avis de Claire

De l’autre côté du miroir est à l’origine un texte écrit par Lewis Carroll sept ans après les premières aventures d’Alice au pays des merveilles. Le film de James Bobin se propose donc de faire suite au film de Tim Burton [1], qui reste producteur du film. Le thème de ce second volet explore la question du temps, ainsi que celle de la transmission et de la destinée, tout un programme...

Nous retrouvons le Capitaine Alice qui revient de Chine, en pleine tempête, elle manœuvre son navire comme un vrai chef, aussi intrépide, courageuse et forte qu’on l’avait imaginée au sortir du précédent film. Notre héroïne, toujours campée par l’excellente Mia Wasikowska, retrouve son ex-fiancé Hamish, heureux père de famille... Lors d’une fête dans sa belle demeure, elle aperçoit Absolem qui l’appelle à l’aide, elle traverse alors le miroir du salon pour découvrir un monde à l’envers...

Le chapelier fou va mal, très mal... Il sent que sa famille est vivante et cherche à la retrouver. Pour mener à bien ce projet délirant, il est convaincu que seule Alice peut l’aider. Après quelques hésitations, la jeune fille accepte et, sur les conseils de la Reine Blanche, décide d’aller voir le maître du temps...

On prend un grand plaisir à retrouver l’univers burtonien d’Alice, qui nous avait enchantés. Si Johnny Depp, Anne Hathaway et Sacha Baron Cohen sont un rien cabotins, Mia Wasikowska, Helena Bonham Carter et le reste du casting sont formidables, on retrouve des acteurs tels que Richard Armitage, Hattie Morahan, Lindsay Duncan, Andrew Scott et Rhys Ifans dans des seconds rôles, des valeurs sûres. En vo, on peut y entendre la voix du regretté Alan Rickman, dans le rôle d’Absolem.

Un film qui plaira aux enfants, qui seront happés par le tourbillon d’effets spéciaux, les parents trouveront sans doute que le film en fait un peu trop et aurait gagné à jouer un peu plus dans la carte de la sobriété.

Fiche technique

Sortie : 1er juin 2016
Durée : 100 minutes
Avec : Mia Wasikowska, Helena Bonham Carter, Johnny Depp, Anne Hathaway, Sacha Baron Cohen, Richard Armitage, Hattie Morahan, Lindsay Duncan, Andrew Scott et Rhys Ifans
Genre : fantastique

[1] sorti en 2010


A lire aussi sur Onirik

Les Aventures d’Alice sous terre - Avis +
Alice au pays des merveilles - Avis +
Les Aventures d’Alice au pays des merveilles - Avis +
Alice au Pays des Merveilles
Robert Laffont lance Pavillons Poche
L'auteur Claire Saim
Son site : page facebook
Sa fiche
A gagner !

25 octobre : Gagnez 3 x Sa majesté des chats avec KDP


Les gagnants sont prévenus !


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr