Onirik
Escorte de charme - Avis +
Onirik -> Littérature -> Romance -> Dernière mise à jour : le mercredi 11 février 2015.
Editeur : J’ai lu

roman de Sabrina Jeffries

Présentation de l’éditeur

Doté d’un caractère irascible qui lui vaut le surnom de " Dragon ", Marcus North, vicomte Draker, n’a jamais pardonné à sa défunte mère de l’avoir conçu hors des liens sacrés du mariage. Redoutant que sa soeur Louisa ne suive le même chemin, il surveille de près ses relations et lui interdit en particulier de revoir Simon Tremaine, le plus proche collaborateur du prince de Galles...

Marcus, qui n’apprécie guère les mondanités, se claquemure habituellement dans son château de Castlemaine, où les visites sont rares. Aussi tombe-t-il des nues lorsque Régina Tremaine se présente à l’improviste. L’élégante jeune femme vient plaider la cause de Simon, son frère, amoureux de Louisa. Excédé, le vicomte commence par refuser de l’écouter. Mais lorsque Régina évoque l’éventualité de rencontres secrètes, il se ravise et lui propose un marché : si Régina l’autorise à lui faire la cour, il acceptera que Simon revoie Louisa !

Avis de Marnie

1814 - Ce roman est le deuxième tome de la série La fraternité royale, l’histoire de trois demi-frères, dont le point commun est d’être des enfants illégitimes du Prince de Galles.

Beaucoup préfèrent la troisième histoire, pour ma part, j’ai une petite faiblesse pour ce récit. Si d’une certaine façon, ce roman est nettement plus conventionnel que le premier et le troisième, puisqu’il est question de bal, d’étiquette, de rang social et le fait de ne jamais perdre perdre son honneur, et donc tout ce qui fait le charme mais aussi l’habituel contenu des histoires "régence", c’est bien évidemment le talent et l’originalité du style alerte de Sabrina Jeffries qui fait la différence.

Cette fois ci, ses deux héros ont un caractère très proche, mais qui expriment leurs sentiments de façon différente :

- Marcus semble mériter son surnom puisqu’il passe son temps à cracher du feu, toutefois, dès que l’on commence à entrevoir ses vrais sentiments, il ressemble à une sorte d’ours qui panse ses blessures dans sa grotte tout en grognant après tout le monde. Blessé par la trahison de sa propre mère, il cache son immense sentiment d’insécurité derrière une façade physique (c’est un colosse) agressive et grossière. Il se montre aussi d’une arrogance bien de son époque. Seul son avis importe et il ne comprend pas qu’une femme, que ce soit sa soeur ou la femme dont il est amoureux, puissent avoir une opinion digne d’être écoutée.

- Regina représente la lady parfaite. Elle semble n’exister que pour montrer à sa propre caste, son apparence irréprochable. Particulièrement piquante, sophistiquée, hautaine, riche et soucieuse des convenances et du savoir-vivre de la haute société, la jeune femme cache un secret qu’elle juge honteux, sa dyslexie (il faut bien évidemment replacer à son époque le manque de connaissance des médecins), et comme Marcus, c’est son insécurité qui l’entraîne vers de mauvais choix.

Ils sont en apparence à l’opposé l’un de l’autre. Mais si « le dragon » n’aime vivre qu’à la campagne, c’est pour se cacher des autres, et si Regina adore la haute société, c’est également parce qu’elle sait s’y fondre avec facilité pour mieux se dérober. Il veut protéger sa sœur à tout prix, c’est exactement ce qu’elle fait avec son propre frère. Ils sont donc semblables et c’est du choc de leurs deux fortes volontés que va naître le conflit qui va les opposer. Comme toujours chez Sabrina Jeffries, c’est grâce à l’enrichissement de la connaissance de l’autre, qu’ils vont apprendre à se trouver eux-mêmes.

Cette histoire est certainement la moins humoristique de la trilogie, mais est compensé par le côté intense et passionné de la relation mouvante entre les deux héros.

Reste la relation ébauchée entre Simon et Louisa, personnages secondaires charmeurs et d’apparence plus lisse, mais qui ont tous les deux des côtés sombres et nuancés. Espérons que les éditions Jai Lu vont faire traduire le roman Only a duke will do, qui devrait raconter leur histoire...

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 341 pages
Editeur : J’ai Lu
Collection : Aventures & Passions
Sortie : 3 mai 2006

Du même auteur

- Une nuit avec un prince

- L’héritier débauché

L'auteur Marnie
Son site :
Sa fiche
A gagner !

15 octobre : Gagnez la saison 8 & 9 de Meurtres à Standhamn sur Facebook


du 15 au 22 octobre 2019


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr