Onirik
War Dogs - Avis +
Onirik -> Cinéma -> Critiques -> Dernière mise à jour : le mercredi 14 septembre 2016.
film américain de Todd Phillips (2016)

Présentation Officielle

Deux copains âgés d’une vingtaine d’années vivant à Miami Beach à l’époque de la guerre en Irak, profitent d’un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d’offres de l’armée américaine.

Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d’argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu’ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. Car, pour honorer leurs obligations, ils doivent entrer en contact avec des individus très peu recommandables… dont certains font partie du gouvernement américain…

Avis de Valérie

A Miami, David Packouz gagne sa vie comme masseur. Il ambitionne à mieux, mais on ne peut pas dire qu’il a eu beaucoup de chance avec ses projets. Lors d’un enterrement, il retrouve un vieil ami d’école avec qui il a fait plus jeune les quatre-cent coups.

Une chose en entraînant une autre, Efraim Diveroli entraîne son ami dans sa super combine : l’armée américaine pour chaque besoin en armes doit lancer une offre de marché. Si les grosses sociétés se battent pour les contrats d’envergure, il y a les miettes à se partager dont personne ne veut mais qui rapportent également énormément.

Ce marché parallèle est légal, il se base sur le profit fait entre l’achat et la vente et Efraim est très doué ! Doué car il connaît parfaitement les produits et les vendeurs, et il lui suffit ensuite d’écrire la paperasse officielle et faire transiter la marchandise. Ce procédé encadré est viable, sauf que les armes sont des produits dangereux pas seulement par destination, mais car ils sont encadrés par des gens plus ou moins douteux...

Le très bon point du film est la présence de Jonah Hill et Miles Teller. Ce sont de jeunes acteurs mais qui ont déjà de la bouteille, de la présence et ils sont capables de porter l’histoire du début jusqu’à la fin. Ils donnent corps à cette histoire de succès 2.0 et lui permettent de rester crédible, comme de s’attacher aux personnages.

On est loin d’un Lord of War, car effectivement il s’agit d’une aventure qui aurait pu arriver à n’importe quel jeune adulte un peu doué pour les affaires. Il reste une sorte de naïveté du rêve américain même si les ingrédients de cette recette sentent mauvais et qu’on pouvait difficilement imaginer une conclusion de conte de fées. Basée sur une histoire vraie, on est quelques fois époustouflé de voir leur culot sachant que les vrais David et Efraim ont existé.

Puisque c’est un biopic, le montage - excepté quelques "avant-arrière" - est assez linéaire mais on ne s’ennuie pas. Un détail, sur l’affiche on nous rappelle que le réalisateur est le même que Very bad Trip. Cela induit en erreur car s’il nous arrive de rire, ce n’est pas un film comique.

En bref, le film manque sûrement d’une étincelle ou d’une caractérisation plus franche, mais il remplit son contrat, on en redemande. Cette histoire méritait sa novelisation et on reste admiratif devant Jonah Hill qui vampirise son rôle et fait oublier son physique ou ses habituels rôles comiques.

Fiche Technique

Sortie : 14 septembre 2016

Durée : 115 minutes

Avec Miles Teller, Jonah Hill, Ana de Armas...

Genre : biopic

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

L'auteur Valérie Revelut
Son site : Onirik
Sa fiche
A gagner !

15 septembre : Gagnez 4 x Club Jane Austen


les gagnants sont prévenus


Vous avez aimé
Mailing list
Google Groupes Bêta
Visiter ce groupe
Recherche article

Add to Google
http://www.wikio.fr